dimanche 24 janvier 2010

La decticelle splendide : une sauterelle qui mérite bien son nom !

Voilà la sauterelle la plus colorée que j’ai jamais vue ! Et ce, en plus dans mon jardin ! Elle m’a époustouflée, je n’imaginais pas avoir une telle beauté dans mes herbes folles ! Il s’agit d’Eupholidoptera chabrieri , la bien nommée decticelle splendide !

Vous me direz que mon enthousiasme pour une « sauterelle » est bien exagéré !
Mais attendez un peu ! Bon, elle aime beaucoup les herbes hautes dans le jardin, mais sur mon parcours nature à 600m d’altitude ce sont les buissons de ronces qu’elle affectionne ! C’est dire qu’elle est discrète ! Et elle a raison ! Avec ses couleurs qui vont d’un beau vert peu visible dans l’herbe, au jaune et à l’orangé, elle se voit de loin ! Mais approchez vous et hop, plus personne !
Avouez que l’on ne voit pas souvent une sauterelle qui a le contour latéral de son pronotum souligné d’orange !


Une sauterelle aux couleurs lumineuses!

Comment la reconnaître ! Vu de dessus son pronotum se termine par une superbe arrondi. La femelle n’a pas d’ailes visibles ( elles sont très petites et cachées sous le pronotum ), le mâle a des tegmina très courts.


Le mâle d'eupholidoptera chabrieri : la flèche indique ses tegmina réduits!

Les portraits rapprochés, faits de bon matin dans l’herbe un peu humide, nous montrent les 2 couleurs dominantes que l’on trouve pour la tête de la decticelle splendide un joli jaune ou un vert tendre ! Mais en plus de ces couleurs de fond, elle porte des macules noires de formes bien délimitées comme les mouches que se mettaient les jolies dames au dans l’ancien temps pour faire ressortir la blancheur de leur peau !!


Face verte avec maquillage bien visible, madame est prête à sortir!

Remontons le temps ! En juillet cette jolie decticelle est adulte, apte à se reproduire, puis elle disparaît à l’automne ! Seuls ses œufs passent l’hiver !

Avant d’atteindre les 3 cm que font les femelles adultes, elles passent par au moins 5 stades séparés chacun par une mue !


Minuscule, cette sauterelle sera adulte dans 2 à 3 mois, si tout va bien!!

Au départ, en avril on peut voir ce tout petit insecte 3 mm se promener sur les herbes, ici sur des feuilles de blettes. Bien sûr elle n’a pas d’ailes, ni de belles couleurs. Il faut qu’elle passe inaperçue et reste bien cachée pour continuer à se développer car les prédateurs sont nombreux ! Ce n’est que le matin quand elle sort de sa cachette pour se chauffer un peu au soleil qu’elle est visible ! Je pense qu’ici elle est déjà au second stade de développement. Elle est de couleur très sombre.


Le dernier stade larvaire de cette decticelle splendide femelle: il manque encore la tenue colorée qui en fera une vraie merveille!

Au dernier stade larvaire les couleurs ne sont pas encore acquises ! On voit du vert, et la bordure blanche du pronotum qui va virer au jaune éclatant lors de la dernière mue. Photo faite en juin.


Les dessous de la decticelle sont aussi jolis que le dessus!

Bon c’est une sudiste, mais que l’on rencontre dans le grand sud, depuis l’Isère aux Landes et aux Alpes maritimes. Ce qui est étonnant c’est de l’avoir dans mon jardin car son habitat se situe davantage en altitude et dans les endroits boisés, ce biotope correspond assez bien au paysage que je parcours entre 600 et 700 mètres d’altitude. C’est la seconde année que je la vois par ici à 220 mètres au dessus du niveau dela mer , j’espère qu’elle continuera à s’y plaire !

D'autres articles consacrés aux sauterelles.

18 commentaires:

  1. Salut Lucie,
    Tu as raison, elle est magnifique. Ces couleurs sont époustouflantes, et très flash!!! Tu las' encore une fois bien mise en boite, le portrait (photo 3) est splendide!! Je me dis toujours que tu dois passer des heures allongés dans les herbes pour réussir à attraper tous les stades de développement de ces petites bêtes. Bravo à toi pour cela et pour partager tout ceci avec nous!

    RépondreSupprimer
  2. Qu'est-ce qu'elles sont parfaites tes photos...
    Ca laisse rêveur.
    Superbe petite bête en plus une vraie beautée.

    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  3. je comprends facilement ton enthousiasme face a un tel sujet,
    haut en couleur et tres fashion,
    j'imaginais meme pas que dans les orthopteres ils existait une espece si colorée ,de tres belles images qui mettent en grande valeur cette belle ,celle ci n'a pas les attribus de discretion de ses cousines , mais peut etre est ce une autre technique pour evincer les predateurs
    merci lucie de m'avoir fait faire connaissance avec la belle

    RépondreSupprimer
  4. Tes photos sont magnifiques, merci Lucie !

    RépondreSupprimer
  5. Quel beau spécimen! Et ta première photo est superbe: juste ce qu'il faut pour admirer les couleurs de la belle (ou du beau) qui se cache en vain.

    RépondreSupprimer
  6. Il me semble qu'elle a fait des manières pour te laisser faire tes photos...
    Une cabotine sans doute !

    RépondreSupprimer
  7. C'est une véritable folie cette Eupholidoptera ahaha !
    Je me demande souvent comment tu arrives à faire ces portraits extraordinaires d'insectes sans te faire repèrer...

    RépondreSupprimer
  8. Une explosion de couleurs sur ces superbes portraits ! Je ne connaissais pas cette splendide sauterelle, que je n'aurai pas la chance de croiser chez moi.

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  9. Quelles couleurs! C'est vrai qu'elle porte bien son nom, elle est superbe!

    RépondreSupprimer
  10. J'en ai plein les mirettes !!
    Elle est éblouissante, et ton article et tes photos également! Je vais ouvrir les yeux et vérifier mes ronciers cet été!
    Ce qui est déroutant quand on n'y connait rien et qu'on photographie toutes ces sauterelles, c'est qu'on ne sait pas ce qu'on a pris! Des sauterelles différentes... oui, mais il y a 5 stades différents en plus et qui ne sont pas colorés comme les adultes, aïe!!
    Quel casse-tête!
    Encore bravo, quelle merveille!

    RépondreSupprimer
  11. Les sauterelles sudistes sont magnifiques,de véritables bijoux sautants.
    Je ne suis pas pret de voir de telles merveilles dans mon petit coin de Lorraine.

    RépondreSupprimer
  12. je trouve cette sauterelle vraiment magnifique et c'est vrai qu'elle porte bien son nom. J'aime beaucoup les sauterelles.
    Tes photos sont superbes merci;
    bonne journée
    amicalement de haute savoie
    chantal

    RépondreSupprimer
  13. je ne peux rien ajouter sinon magnifique.

    RépondreSupprimer
  14. c'est vrai qu'elle est belle!! je suis trop au nord pour la voir chez moi. dommage!!

    RépondreSupprimer
  15. salut lucie, je viens de m'apercevoir que nous étions deux nadège a venir te rendre visite, comment nous distinguer ? en tout cas magnifiques photos et les couleurs...comme d'hab. super...nadège nature quand tu nous tiens...

    RépondreSupprimer
  16. Je n'ai jamais vu cette decticelle splendide ou alors je n'ai pas fait attention.De très belles photos et un reportage très instructif
    Bises

    RépondreSupprimer
  17. bravo !!!
    et surtout pour la première photo vraiment magnifique
    bonne journée

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.