jeudi 14 janvier 2010

La grande sauterelle verte, une amie du jardinier!

Cette sauterelle qui représente l’archétype de la sauterelle est commune dans les jardins ! C’est un des orthoptères les plus grands de nos contrées !
Tout le monde la connait : grandes pattes, grandes ailes , elle saute très bien et en plus elle vole !
grande sauterelle verte
Tettigonia viridissima , femelle adulte.
Verte , elle se fond dans les herbes et les légumes! Accusée à tort de s’en prendre aux cultures, elle est, au contraire, un précieux auxiliaire du jardinier car elle mange de nombreux petits insectes : mouches, chenilles et même larves de doryphore, pourtant évitées par la plupart des prédateurs. Elle ne consomme des végétaux qu’en nourriture d’appoint .
Une belle femelle dont , on ne voit qu’une antenne, l’autre est repliée vers l’arrière ! Elle vient de se réveiller ! Car, au repos, les antennes qui sont très mobiles, sont posées sur le corps !
Adulte elle est facile à reconnaître : ses longues tegmina qui recouvrent des ailes vertes transparentes qu’on aperçoit bien sur cette photo de détail ! Le milieu du dos , depuis la tête jusqu’à l’apex des ailes est souligné de brun.La couleur dominante est bien sûr le vert !
détail ailes grande sauterelle verte
Gros plan sur ses ailes et ses tegmina.

Mais il existe des Tettigonia viridissima qui ont les pattes ….jaunes ! Eh , oui, ce specimen en est un ! La photo nous la montre se cachant dans les inflorescences d’un chardon bien épineux et malgré mes belles paroles, la demoiselle n’a pas voulu en sortir ! Vous remarquerez qu’il lui manque une de ses grandes pattes sauteuses, c’est pourquoi elle s’est sans doute mise bien à l’abri !!
tettigonia viridissima pattes jaunes
Une grande sauterelle verte aux pattes jaunes.

Comme toutes les sauterelles voici son tympan bien visible : une étroite fente sur le tibia antérieur.


tympan
Une fente en guise de tympan.

Et sur un support qui a été très utilisé,(un support de mangeoire pour les oiseaux ! ) une juvénile de nos belles sauterelles vertes, une femelle aussi. Il lui faudra encore muer une fois avant d’être un insecte adulte capable de se reproduire.

juvénile femelle sauterelle verte
Une femelle juvénile .

Je vous disais que la sauterelle verte , Tettigonia viridissima était l’amie du jardinier ! En voici une, bien à l’abri de cette belle corolle de marguerite, qui déguste une réduve, redoutable punaise carnivore ! Mon objectif sous son nez ne lui a pas coupé l’appétit !

repas de sauterelle verte
Cachée derrière la marguerite , elle déguste une réduve!

En se rapprochant on peut voir ses palpes labiaux qui aident à maintenir et à pousser le repas, en somme son couteau et sa fourchette!


repas de grande sauterelle verte
Bon appétit!
Et après ce somptueux repas , madame a fait une toilette minutieuse en commençant par ses lécher...non pas les babines, mais les pieds!!!

D'autres articles consacrés aux sauterelles.

24 commentaires:

  1. Très intéressant, je me demande si elles ne sont pas un peu très "musicales" aussi, il me semble les avoir entendues de loin?
    Je savais qu'on avait parfois le moral dans les chaussettes mais le tympan dans les tibias je connaissais pas.

    RépondreSupprimer
  2. Superbe reportage Lucie, ponctué de belles photos et d'un nouveau truc pour moi. Je ne savais pas que leur tympan était sur le tibia. Comme quoi on apprends à tout âge!

    RépondreSupprimer
  3. Ton article est très intéressant, pédagogique et fort bien illustré, merci !

    RépondreSupprimer
  4. Quel bel article!Quelles belles photos!Je ne savais pas qu'il existait des Tettigonia à pattes jaunes.Est-ce un cas isolé?Ou est-ce une variété locale?
    Bonne journée Lucie.

    RépondreSupprimer
  5. Fascinant. Je n'avais aucune idée qu'ils étaient carnivores.

    RépondreSupprimer
  6. C'est toujours un plaisir de la rencontrer dans mon jardin ! Un reportage très instructif et intéressant, agrémenté de belles photos !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  7. Moi non plus je n'aurais pas pensé que c'est carnivore!
    dommage pour la punaise, elle semble utile aussi!
    Très bon reportage appuyé par de belles photos, comme tu sais si bien faire, Lucie!
    Elle va bien, miss Parus??!
    bonne journée!

    RépondreSupprimer
  8. Elle est très jolie en plus cette sauterelle, elle a une très belle teinte verte.

    RépondreSupprimer
  9. lejardindelucie15 janvier 2010 17:21

    Merci de votre intérêt pour la plus connue de nos sauterelles!
    _@ Zipanu, oui, elles sont chantantes et ce, de midi à minuit!!!Cela fait parfois presque une cacaphonnie dans l'herbe quand il y a interférence avec d'autres espèces de sauterelles! Les tibias ont des rôles très variés , n'est ce pas?
    _@Chris, apprendre n'est ce pas le moteur essentiel de notre existence? Surtout quand on est encore un jeune homme!!
    _@Darthmagus, merci cela me fait plaisir
    _@le pote agé: les Tettigonia à pattes jaunes sont bien des viridissima, que l'on rencontre parfois!Dans mon livre il y a une photo faite en Allemagne.Je l'avais déjà vue l'année précédente.Mais j'ai remarqué dans mon jardin , il y a des espèces un peu particulières parce que je suis dans une zone sèche , mais certains coins du jardin ont des terrains humides!
    _@Susan : cette espèce est vraiment intéressante car ses proies sont de belle taille et on les voit bien en photo! D'habitude , elle mange dans un endroit encore bien plus caché!
    _@Jma: merci , c'est vrai que voir une jolie sauterelle dans un jardin ets signe de bonne santé du jardin!
    _@Carlib : merci, Miss Parus t'envoie ses meilleures salutations , elle est contente, le soleil est revenu!
    _@Coralie: merci , bien verte elle en profite pour disparaître dans l'herbe et attraper les imprudents!

    RépondreSupprimer
  10. quels details dans cette publication,
    superbe encore une fois ...
    Je trouve ces grandes sauterelles
    majestueuses dans la nature , jamais on a l'impression qu'elles ont peur,
    mais plutot qu'elles nous toise
    ce sont de superbes insectes qui meritaent bien cette magnifique publication ...

    RépondreSupprimer
  11. De biens belles photos et un très bon texte !!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  12. super !
    le truc qui me fascine le plus chez elle c'est leur bouche avec tout "l'attirail" qui va avec !!!
    la nature est bien faite n est ce pas ??
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. mercredi 24 juillet 2013 - 11h30 : superbe photos et merci pour la description ... je viens d'en photographier une qui était agrippée au rebord de ma porte-fenêtre ... je l'ai "poussée" un peu et elle s'est envolée ... joli spectacle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour l'observation. Elles sont très présentes en ce moment et elles volent très bien!

      Supprimer
    2. Excellent et merci pour ton reportage car là en vacances, j'ai un invité surprise; une très jolie sauterelle verte et depuis j'en ai 2 autres d'arrivées mais elles sont beaucoup plus petites et différentes, peut-être ce ne sont qu'encore que des bébés. En tout cas c'esr rigolo car quand ma fille et moi rentrons tard le soir et que nous ne trouvons pas le gros pépère, on allume la petite lumière et le petit radiateur soufflant et hop, il apparaît... C'est extra et j'envisage d'essayer de la garder, mais bon je ne veux pas qu' il meurt, ce serait bête. Je vais voir ça !!! En tout cas merci pour ces info, j'ai pu comprendre que ma sauterelle est un beau mâle. Bye

      Supprimer
    3. Excellent et merci pour ton reportage car là en vacances, j'ai un invité surprise; une très jolie sauterelle verte et depuis j'en ai 2 autres d'arrivées mais elles sont beaucoup plus petites et différentes, peut-être ce ne sont qu'encore que des bébés. En tout cas c'esr rigolo car quand ma fille et moi rentrons tard le soir et que nous ne trouvons pas le gros pépère, on allume la petite lumière et le petit radiateur soufflant et hop, il apparaît... C'est extra et j'envisage d'essayer de la garder, mais bon je ne veux pas qu' il meurt, ce serait bête. Je vais voir ça !!! En tout cas merci pour ces info, j'ai pu comprendre que ma sauterelle est un beau mâle. Bye

      Supprimer
  14. Très bon article et belles photos ! Je cherchais des infos parce que j'ai l'un de ces spécimens dans mon aster d'automne depuis ce matin, une belle femelle, immobile, et je me demandais quoi faire et si elle allait manger les feuilles de ma plante.
    Et je me demandais aussi comment elle avait bien pu sauter jusque sur mon balcon au 6ème étage en plein Paris (mais donnant sur un jardin quand même)... Alors vous avez répondu à toutes mes questions et je vais donc la laisser vivre, cette petite merveille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien contente de savoir qu'au 6ème étage à Paris vous avez la compagnie d'une sauterelle! Elle a dû trouver vos jardinières bien sympathiques!

      Supprimer
  15. Bonjour ! Pareil pour moi : je suis au cinquième étage d'un immeuble parisien avec un grand balcon plein de plantes, et une belle sauterelle verte a trouvé le moyen d'atterrir dans mes plantes ! J'espère qu'elle va rester et se gaver de doryphores... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une originalité de trouver aussi des doryphores sur un balcon au cinquième étage!

      Supprimer
  16. Pouvez vous répondre a ma question, je viens de recueillir sur le rebord de ma fenêtre un phanéroptura falcata femelle, qui a eu les 2 pattes arrières arrachées,par un chat peut être en jouant avec ?, je l'ai mis dans une grande caissette avec au fond du sopalin, et une chaussette en polaire pour qu'elle puisse dormir tranquille, je ne sais pas quoi lui donner a manger sinon de la salade et de l'herbe de mon jardin,
    est ce quelle peut survivre ainsi enfermée, car j'ai bien peur qu'en l'a relâchant dans la nature elle se fasse rapidement tuer, vu qu'elle ne peut plus sauter, juste marcher enfin plutôt ramper....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes très gentille d'avoir ainsi voulu aider cette sauterelle. Les phanéroptères sont les sauterelles qui sont les plus tardives, c'est ce qui fait que nous en rencontrons encore maintenant. Elle survivra sans doute quelques jours avec vous , mais elle arrive maintenant à la fin de sa vie. Petit à petit les adultes meurent bien avant l'hiver après s'être reproduits. Ce sont les œufs insérés dans le sol où les végétaux qui "passeront " l'hiver et au printemps les larves assureront la continuité de l'espèce. Ne soyez pas étonnée mais vous pourrez l'observer quelques jours. Bonnes observations!

      Supprimer
  17. bonjour , je suis contente de découvrir que d'autres sauterelles sont arrivées au 6ème étage à Paris car j'en ai trouvé une dans ma petite jardinière il y a 15 jours et je me demandais vraiment comment une telle chose avait pu se produire. c'est très intéressant de l'observer et pour le moment elle survit malgré le froid. elle reste cantonnée à un très petit espace où elle se déplace lentement. elle cherche à éviter la pluie. je vais peut être avoir l'occasion de découvrir d'autres choses encore avant que le froid la tue..
    merci de votre reportage et de ces belles photos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo , c'est super d'avoir ainsi des nouvelles des sauterelles parisiennes. La grande sauterelle verte vole très bien et très haut, la preuve. Mais en cette saison elle va sans doute finir sa vie dans votre jardinière, elle aura choisi un bel endroit!

      Supprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.