samedi 28 février 2009

La fauvette à tête noire

La fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla ) est un oiseau très commun dans les jardins, mais qui ne se voit pas beaucoup car il reste à l’intérieur des arbres ou des buissons !

C’est pourquoi il est difficile d’en avoir de jolies photos !


Chez nous c’est un sédentaire alors que dans le nord et le nord- est , elle migre .

D’ailleurs seul le mâle à la tête noire, ce joli capuchon de plumes noires qui relève un peu son costume plutôt grisâtre et terne !

Madame quant à elle à la tête rousse et le plumage aussi terne que son mâle !


Elle ne vient que très rarement à la mangeoire.Sur mes 4 années d’observation je n’ai eu qu’un ou deux specimens qui venaient aux boules de graisse ( d’ailleurs quand elles étaient près de la maison) et une femelle qui aimait les pommes.

Elles se nourrissent d’insectes et quand ceux- ci sont absents elles se rabattent sur les fruits et baies qu’elles trouvent ce qui explique l'intérêt pour les pommes !

Madame fait des « zinzins » disgracieux quand il s’agit d’éloigner un concurrent sur son perchoir ou son fruit préféré.C’est une vraie raleuse !

Mais quelle souplesse quand elle se prend pour une sitelle!

Ou se livre aux soins de son plumage!!

Le mâle pousse un tek tek sec pour marquer son territoire !Mais au printemps , son chant devient très mélodieux pour attirer une femelle !

19 commentaires:

  1. Lucie les oiseaux aiment décidément beaucoup ton jardin. Leur toupet sur la tête leur sied à merveille et pour les acrobaties ils se défendent bien. Une petite mine d'informations sur cette fauvette.

    RépondreSupprimer
  2. Cette fauvette a également un très beau chant.
    Les photos sont superbes.
    Bon Dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. Les photos sont magnifiques. Mais est-il encore nécessaire de le dire ? Un vrai régal.
    A défaut d'oiseaux, j'ai pu observer le retour des crapauds. Quand on est plusieurs dans la voiture, il y en a un qui sort pour leur faire quitter le chemin, mais quand on est seul, ça devient compliqué, surtout qu'ils n'ont pas beaucoup d'énergie. Je suppose que c'est dû à la température. Si j'y parviens, je leur tirerai le portrait.(Ce soir, la carte mémoire était pleine. A charge de revanche.)
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  4. C'est un vrai plaisir de découvrir le petit monde des oiseaux à travers tes photos! Tellement vivant!
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  5. Là je découvre ! je ne connaissais absolument pas et comme toujours d'une superbe façon avec des photos qui me font rêver

    Bonne soirée - Alain

    RépondreSupprimer
  6. Nickel ! une série qui fait vraiment plaisr à voir.

    Ton jardin est une pure merveille Lucie.

    RépondreSupprimer
  7. en tout cas tu nous a fait là encore une très belle série d'un oiseau qui il est vrai est souvent peu visible
    bonne journée Lucie

    RépondreSupprimer
  8. Des photos exceptionnelles surpassant celles d'"Oiseaux.net", de cet oiseau difficile à observer, sauf quand il chante éperduement imitant le merle.
    La femelle avec sa coiffure rousse me fait penser à Madame Harle Bièvre...

    RépondreSupprimer
  9. Difficile à prendre en photos, ah bon, ce n'est pas le sentiment qui se dégage de tes photos qui sont magnifiques... Bravo une merveille!!!

    RépondreSupprimer
  10. tes photos sont superbes!! et tu trouves qu'elle est difficile à prendre??? bravo à toi donc!!

    RépondreSupprimer
  11. Encore un grand bravo pour cette série, tes photos de fauvettes sont splendides ! J'ai une petite préférence pour la femelle sur la pomme de pin, celle en train de chanter et celle déguisée en sittelle mais toutes les autres sont également d'une grande qualité !
    Comme toi, j'ai vu beaucoup plus de femelles que de mâles, et ces derniers ne sortaient pas souvent à découvert...
    Bonne journée Lucie :-)

    RépondreSupprimer
  12. Merci à tous de votre passage!
    J'aime ce petit oiseau que je vois passer de buissons en buissons à 50 cm du sol , c'est pourquoi je le trouve difficile à photographier!!
    La Sauvagine: le chant du mâle au printemps est un réel plaisir : je ne me lasse pas de l'entendre, on sent toute sa volonté de faire le mieux possible pour séduire une belle.
    Zygéna: madame sur cette image ne chante pas : elle râle! Cette dame avait un vrai caractère, elle ne tolérait personne à proximité! Je pense que si on les voit peu aux mangeoires( quand il y a suufisamment de nourriture dans les environs)c'est parce que contrairement à d'autres (chardonnerets, mésanges, tarins, pinsons..) ce sont des oiseaux solitaires, qui vivent sur un petit territoire qu'ils défendent( surtout les mâles).

    RépondreSupprimer
  13. Un inconnu pour moi qui ne suis pas spécialiste. Merci Lucie pour la découverte

    RépondreSupprimer
  14. J'aime ta façon de décrire ces oiseaux et tes photos.Un plaisir de venir sur ton blog
    Je n'ai jamais vu de fauvette à tête noire

    Bises

    RépondreSupprimer
  15. MAGNIFIQUE! surtout madame fauvette. Cette série est très belle, tout en mouvement et en action. Ma préférée l'avant-dernière, encore bravo!
    @ bientôt

    RépondreSupprimer
  16. Des photos splendides, avec un gros coup de cœur pour l'avant-dernière : tu as bien su capté cette attitude étonnante !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  17. Une très belle présentation du couple Fauvette à tête noire avec de superbes photo(s), on les observe, au jardin, quand les arbres fruitiers sont fleurs.

    RépondreSupprimer
  18. jc83 20 02 2015:
    j'en ai une dans le jardin et elle poursuit systématiquement les autres oiseaux qui venaient aux mangeoires ( rouge queue, mésange nonnette, moineaux etc..)

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.