dimanche 28 novembre 2021

Bombus pratorum, le Bourdon des prés

 

Ce printemps  j’ai observé sur un massif de consoude officinale les manèges des butineurs. Et la manière de procéder de certains hyménoptères avaient retenu mon attention et a abouti à la publication de cette page.


Bombus   terrestris  et Bombus pratorum

J’y ai rencontré bien des visiteurs habituels du jardin mais aussi un nouveau. Les espèces de  bourdons sont en nombre réduit dans mon petit espace. Mais j’ai été intriguée par l’un d’eux, bien plus petit que les gros Bombus terrestris  avec leur « cul blanc », et surtout avec justement « les fesses » bien orangées.

Nous voici en présence de Bombus pratorum.

Une ouvrière qui recueille le pollen


Ceux que j’ai photographiés dans le jardin présentent  tous la même suite de bandes colorées:

  • une belle bande jaune sur le thorax,
  •  puis du noir au début de l’abdomen, une large bande jaune, du noir
  •  et les derniers tergites rouge orangés.
Les bandes de couleurs de Bombus pratorum


Parmi les variations que l’on peut observer la bande jaune de l’abdomen peut être absente.

Au mois de janvier une reine sortie 'd'hivernage". On voit sa langue courte.


C’est un bourdon précoce. En remontant dans mes dossiers j’ai trouvé des images faites en fin janvier sur les iris en fleurs.


Bombus pratorum de janvier

 A cette période de l’année c’est une reine car c’est elle qui va refonder une colonie. En général c’est à la mi-mars qu’elles sortent et commencent la construction du nid. Elles sont ensuite relayées par les premières ouvrières.

Au travail


Les images faites cette année entre avril et mai montrent des femelles avec leur collecte de pollen. Et les ailes bien abîmes sont le témoin de la vie déjà longue de l’insecte. Fin juin on les voit plus.

Elle profite du "perçage de la fleur faite par les gros Bombus terrestris


C’est un Bourdon que l’on peut trouver partout en France et en Europe centrale.


 


1 commentaire:

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.