mercredi 26 juillet 2017

Ceratina cucurbitina, une petite abeille de la famille des Xylocopinae

Les abeilles qui se nourrissent sur les différentes fleurs qui poussent dans le jardin sont un sujet de photographie , mais aussi à l’origine de recherches patientes pour connaître un peu mieux leur vie.
Ceratina cucurbitina femelle dans une fleur de melon.

C’est ainsi que j’ai découvert cette année cette petite abeille toute noire qui se faufilait tout au fond des fleurs de melons.

Je ne plante que rarement des melons mais cette année c’est le cas et comme ils sont près de l’endroit où pousse la lavatère ponctée qui sert de dortoir aux beaux mâles de  Tetralonia malvae j’ai observé leur manège.
Ceratina cucurbitina femelle, on voit sa langue encore sortie.

Il me fut très difficile d’en avoir des photos assez détaillée pour les identifier, d’autant plus que 2 espèces différentes visitaient ces fleurs.
Voici donc Ceratina curcurbitina, vous me direz que pour se nourrir sur des fleurs de Cucumis melo, de la famille des cucurbitacées, elle porte bien son nom.
Ceratina cucurbitina femelle se nettoyant l'antenne.

Petite, autour de 8 mm, cette abeille appartient à la famille des Xylocopa comme Xylocopa violacea. C’est dire qu’elle installe son nid dans des tiges de diverses plantes comme les ronces, les carottes sauvages....
 En France, elle niche également dans des tiges de Daucus carota, Dipsacus sp., Euphorbia characias , Foeniculum vulgare , Sambucus nigra  et Vitis vinifera .

Ceratina cucurbitina femelle la marque  blanche allongée sur le clypeus.
Comme beaucoup de ces plantes sont présentes chez moi ou autour il n’est pas étonnant que je la vois.Mais je ne l’avais jamais vu en si grand nombre et sur ces fleurs bien particulières. Les femelles collectent le pollen sur de nombreuses  autres fleurs .

Ceratina cucurbitina est la seule de son genre à ne pas avoir de reflets bleus, elle est vraiment noire on précise bien « Corps noir, sans reflet métallique » .Ces abeilles contrairement à bien d’autres sont presque glabres ; elles présentent une marque blanche sur le lobe pronotal, le labre des mâles, le clypeus et les genoux.
Ceratina cucurbitina, femelle vue de profil

 Mes exemplaires sont des femelles, la tache sur le clypeus est de forme rectiligne(chez le mâle, elle est triangulaire).
Elle creuse  les tiges sèches de bien des  végétaux cités plus haut, y dépose un cylindre de   pâté pollinique, y dépose un œuf, une cloison et on recommence.
Elles sont présentent en grand nombre dans la partie méditerranéenne de l’Europe, atteignant en France sa limite nord. Au- delà du 45eme parallèle sa présence diminue nettement.
Ceratina cucurbitina,  femelle couverte de grains de pollen.

 Les femelles sont très nombreuses en juillet( cela correspond à mes observations), Les mâles sont plus printaniers ; on peut rencontrer les deux sexes de mars à octobre.

Il y a de nombreuses infos sur le net à leur sujet, l’étude la plus complète étant celle de :
Révision des Xylocopinae (Hymenoptera : Apidae)
de France et de Belgique par 
Michaël Terzo, Stéphanie Iserbyt & Pierre Rasmont.(disponible sur le net).
Le début est en anglais mais l’essentiel est en français.
Ici,  d'autres infos.





12 commentaires:

  1. Son nom est en effet bien adapté. Toute petite la copine et bien jolie. J'ai sur mes pieds de menthe, par exemple, de toutes petites abeilles comme celle-ci mais je n'ai guère le temps et la patience. Tu serais ravie chez moi d'explorer tous les coins, entretenus ou sauvages.
    Bonne journée Lucie

    RépondreSupprimer
  2. La cucurbituna permet de jolis contrastes avec sa couleur noire. Plus facile pour observer? Comme je suis contente de trouver ici le nom des p'tites bêtes que je trouve dans nos petit jardin, cela me prend toujours un temps fou de les trouver (les noms) dernièrement je planche sur un genre papillon nocturne, rencontré de jour, noir, qui fait un gros bruit quand il vole. Bref c'est ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thérèse, je pense que ton papillon est Paysandisia archon. Ailes repliées il parait tout noirn en fait il est brun sombre.Une peste qui s'en prend aux palmiers!

      Supprimer
  3. Oh merci Lucie, les palmivores j'en ai malheureusement photographiés à Aniane dans l'Hérault mais celui-ci me paraissait vraiment plus foncé.. je n'ai malheureusement pas vu de couleurs quand il s'est envolé, il paraissait très lourd. Tu as très certainement raison, encore mille mercis pour une si prompte réponse.

    RépondreSupprimer
  4. Quel travail ! Les photographies, les recherches… Chaque fois que, grâce à vous, je découvre un nouvel insecte de notre faune sauvage c’est un plaisir. C’est comme si se révélait un nouveau trésor. Connaissez-vous un site aussi pointu et beau que le votre sur la végétation sauvage ? Cela serait magnifique de découvrir un site complémentaire au vôtre sur la végétation de nos régions ! Je vous souhaite de savoureux melons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, les melons sont en effet délicieux!
      Pour trouver des infos sur de nombreuses fleurs sauvages voici un site très intéressant ici

      Supprimer
    2. Merci +++++++++++++++++++++++
      J'habite à Paris et vais me promener une fois par semaine dans les forêts avoisinantes, afin de cueillir (pas les rares bien sûr), pour des usages notamment médicinaux et culinaires, et découvrir les plantes. J'essaie aussi de reconnaître les insectes. La nature est d'une richesse inouïe. Je vais m'abonner au site que vous m'indiquez. Avec le vôtre, me voilà paré ! Vraiment merci beaucoup pour votre site et votre amabilité.

      Supprimer
  5. Bon jour Lucie,
    Magnifique petite abeille photographiée sous toutes les coutures, et merci aussi pour les explication de cette identification détaillée.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Une belle inconnue que je n'ai jamais vue au jardin !
    Bonne journée Lucie.

    RépondreSupprimer
  7. bonjour Lucie,
    Encore des photos saisissantes d'une abeille que je n'ai jamais vue. Les yeux qu'elle a!!
    Même toute noire, elle est jolie!
    Faut dire que j'ai laissé tomber la macro à l’exception des libellules....parfois!
    J'espère que vous êtes à l'abri de ces effroyables incendies, quel drame pour beaucoup et pour la faune déjà si fragilisée.
    Bises à vous deux et bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  8. J'adore toutes les abeilles différentes que nous avons ici. Nous avons des plantes de citrouille et les abeilles sont très actives. Merci pour un article intéressant. Bonne journée Diane

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas cette jolie petite !
    Qu'elle est belle sur cette fleur de melon !
    Merci pour tes explications toujours bien détaillées.
    Chez-nous, je crois qu'il ne reste plus rien à part des guêpes qui viennent s'abreuver dans la piscine .... C'est le Sahel ... tout est grillé.
    Bon début de semaine

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.