samedi 3 octobre 2009

Ameles spallanziana, une petite mante méditerranéenne.

J’aime beaucoup la famille des mantidés avec la mante religieuse verte ou beige, la curieuse empuse et les petites ameles.
Dans cette collection je n’avais jamais vu Ameles spallanziana qui est sans doute la plus méditerranéenne de la série.
J’ai eu ce petit bonheur en en endroit plutôt inattendu !
Nous nous sommes rendus dans l’arrière pays de Saint Florent pour voir la très belle église de San Michele de Murato qui date du XIII ème siècle, de style roman pisan bien présent en Corse. Elle alterne la serpentine verte et le calcaire pâle.

L'église de San Michele de Murato(Corse)

Le chemin qui longe l’église est une prairie que je regarde attentivement. Et c’est là que je la vois (il s’agit bien d’une femelle) cachée sur les fougères.
J’ai passé avec elle un long moment discutant avec des personnes intriguées de me voir à genoux dans l’herbe le dos tourné au monument qu’ils sont venus voir !!

Ameles spallanziana dissimulée dans les fougères.

C’est une mante de petite taille entre 25 et 35 mm au maximum, alors que la mante religieuse atteint 70mm .

Un regard très spécial avec ses yeux coniques!

  • Ameles spallanziana présente un certain nombre de particularités précisées dans cette page du site insecte.org :
    - la longueur du pronotum est inférieure à deux fois sa largeur
    - le pronotum rétréci fortement après la dilatation médiane
    - les yeux sont pointus
    - l’abdomen est relativement large et recourbé chez la femelle.

C’est sa posture qui a attiré mon regard et ensuite ses yeux pointus. Je connais bien l’autre Ameles, Ameles decolor que je rencontre sur mes parcours dans la garrigue. Et avec Ameles Spallanziana, il n’y a eu aucun doute : la caractéristique la plus remarquable de l’insecte sont ses yeux coniques sur lesquels on remarque une petite protubérence.

Pour mieux la présenter aux personnes intriguées par mes photos, j’ai déplacé la petite mante sur une fleur de carotte sauvage bien desséchée et le contraste des couleurs a permis de mettre en lumière les détails .On se rend compte sa petite taille!



Ameles spallanziana sur son trône de fleur de carotte.

Comme je l’avais prise dans ma main(pour montrer qu’on ne prenait aucun risque, car dès que l’on dit qu’il s’agit d’une espèce de mante, il y a un certain recul ! ,) elle s’est empressée de faire sa toilette ! Et voici Ameles spallanziana débarrassant ses belles antennes de toute trace !

Madame se nettoie les antennes.

Après les antennes ont vérifie les pattes!

Et maintenant c'est le tour de l'impressionnante patte ravisseuse!

La petite mante a fait honneur à son espèce elle est restée gentiment en position sur la fleur desséchée !Mais nous l'avons ensuite remise dans ses fougères où bien elle était bien camouflée!

Nous avons passé un bon moment ensemble à l’ombre de cette magnifique église et observer la vie qui foisonne autour de ce lieu où depuis si longtemps les hommes sont venus se recueillir me semblait être un moment de parfaite harmonie entre le Ciel et la Terre !

  • Petit rappel d’autres articles consacrés aux mantidés
Ameles decolor
la mante religieuse
un mariage de mante
un mariage de mante réussi
le repas de la mante religieuse

17 commentaires:

  1. Quelle belle idée de faire poser cette jolie mante sur la fleur de carotte ! Un beau reportage !

    RépondreSupprimer
  2. une belle église...mais quelle merveille cette petite bête qui n'est pourtant pas "à Bon Dieu" celle-là!!

    RépondreSupprimer
  3. c'est vraiment une petite mante , son regime alimentaire doit etre adapté a sa taille , j'imagine mal celle ci manger un criquet au petit dejeuner ,les images sur la carotte sont superbes ,tres dedaigneuse la petite mante je touche rarement les insectes mais je crois que je ferais l'experience avec les criquets voir si il reagissent de la meme maniere et se toilette aprés ... Bravo lucie pour cette petite decouverte et c'est encore pour moi l'occasion de rencontrer un insecte qui ne vit pas sous mon soleil ...

    RépondreSupprimer
  4. Salut Lucie,
    Superbe et vu la taille de la bête, on ne peut dire que Bravo pour l'avoir trouvée, et prise en photo aussi bien... je m'imagine bien en train de chercher cette petit bête sous le meilleur angle pour les photos!

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Lucie,
    Ton article est passionnant et tes photos sont d'une grande finesse dans le détail. Comme je suis très ignorante dans le domaine des insectes, je retiens une leçon: la prochaine fois que je vois une personne agenouillée dans l'herbe, je prends mon courage à deux mains et je lui demande ce qu'elle a trouvé.

    RépondreSupprimer
  6. un très joli repportage et toujours d'aussi pationnants commentaires...

    RépondreSupprimer
  7. Très belle observation et photos d'une rare qualité.
    Merci de partager ces découvertes que je ne risque pas de faire en Flandre.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai pris du retard dans tes publications (superbes photos de libellule purpurine!). Encore une belle rencontre, et encore une inconnue pour moi. (Mais tes articles ont fini par inspirer ma campagne et tu as la primeur de l'info: j'ai rencontré mon premier couple de mantes champenoises... sur carotte sauvage, la semaine dernière. Je les garde encore un peu pour moi toute seule, avant de les publier.)
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  9. Magnifique mante et quel gros corps !! Je ne savais même pas qu'une telle espèce existait...

    RépondreSupprimer
  10. On dirait un petit elfe cette mante sur la fleur de carotte séchée
    Tu as dû faire sensation avec ton auditoire écoutant tes explications
    Superbe reportage comme toujours

    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Voilà une espèce qui n'est pas encore "montée" jusqu'ici...
    Je me suis penchée avant hier sur une euphorbe qui me semblait inhabituelle, et faisais quelques photos pour en savoir plus, quand je me suis aperçue qu'elle servait de résidence à une mante. J'ai admiré le mimétisme entre les fleurs de l'euphorbe et les yeux de la chasseuse... Mais la mettre sur ma main... AH, NON !
    Je te trouve bien courageuse ou alors c'est moi qui suis d'une couardise extrême...

    RépondreSupprimer
  12. Un beau reportage et de belles images. Et puis, c'est toujours agréable de fournie des explications à des gens intrigués et intéressés :)

    RépondreSupprimer
  13. Toujours aussi instructif et passionnant tes articles. Je ne connaissais point les ameles, je découvre donc avec plaisir ces petites mantes !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  14. Encore une découverte!
    très instructif, je te suis pour un jour, connaître toute la famille.
    Bonne semaine, @ bientôt

    RépondreSupprimer
  15. Le trône de fleur de carotte est exceptionnel, tu as toujours des photos "extra" !

    RépondreSupprimer
  16. Nous avons aussi vu cette église (très jolie) il y a quelques années, par contre nous n'avons pas vu de mante (pas cherché non plus).
    Bonne journée
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  17. cette église est très belle et originale
    quant à tes clichés de la mante sur le carotte ....; wow
    parfaits
    bonne journée

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.