mardi 19 mai 2020

Tous dans le jaune!


Les insectes aiment se promener dans les fleurs jaunes, ils y sont pourtant bien visibles. Mais la gourmandise est sans doute la plus forte.
 Je vous propose une petite promenade sur les fleurs jaunes du jardin.
Voici les fleurs  que je prends pour des chrysanthèmes des moissons. Elles se ressèment à partir de la prairie fleurie que j’avais installée à cet endroit il y a déjà 2 ans.


Voici d’abord le plus  drôle Clanoptilus rufus, un sujet sans doute batailleur au vu de l’état de ses antennes  cassées en partie. Un vrai teigneux qui n’a cessé de me garder dans son champ de vision.


Du vert sur le jaune  Psilothrix viridicoerulea, le dasyte émeraude.


 Il appartient à la sous-famille des Dasytidae . Il est commun, se nourrit sur les fleurs et mesure moins d’un cm.


Un habitué de la saison, plus ou moins abondant selon les années Exosoma lusitanicum, , le Lupérus portugais, une chrysomèle. 


L’adulte se nourrit sur diverses fleurs, en particulier les Astéracées , les larves dans les bulbes de liliacées.Tout est bon , le pissenlit attire aussi beaucoup d'insectes!


Un indésirable, gros mangeur de pétales,  Oxythyrea funesta  sans distinction de couleurs!


Ce qui a attiré mon regard sur la fleur où se tient cette mouche indéterminée, c'es' le repli du pétale . Souvent cette "construction" abrite un locataire, une petite araignée ou une larve qui s'est préparé un toit!


La fleur est suffisamment nourricière pour que l'on s'y retrouve à plusieurs , l'abeille, une Halicte femelle, collecte le pollen, le coléoptère  Exosoma lusitanicum, grignote les pétales!


La jeune sauterelle future grande sauterelle verte a choisi comme berceau les pétales délicates du pavot de Californie! 

En ces jours où la nature nous offre toute sa splendeur, ouvrons l'oeil! 

5 commentaires:

  1. Très belle série, j'adore !
    Bonne journée Lucie.

    RépondreSupprimer
  2. The fly is a Tachinid, and the petiole on the wing should give you a good clue as to its identity.

    La mouche est une tachinide et le pétiole de l'aile devrait te donner un bon indice de son identité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Susan , je vais orienter mes recherches dans ce sens!

      Supprimer
  3. Coucou Lucie,
    Je pense souvent à toi en ce moment. Tes oreilles doivent te siffler !
    Déjà, je suis au sauvetage des insectes à la piscine. Beaucoup de coccinelles cette année.
    Puis, nous avons un indésirable. Une invasion de OTIORHYNQUE. En une nuit tout le feuillage de mes deux massifs de pivoines y sont passés. Mes jeunes palettes de figues de barbarie sont grignotés, et les feuilles de l'abricotier sont dentelés. Cela me fait mal au coeur tu ne peux savoir. Peut-être connais tu ?
    Sinon, BRAVO pour toutes tes belles photos qui sont un ravissement. Belle fin de semaine Lucie

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.