jeudi 28 mars 2013

L’ « oiseau cloche » : Bell Miner (Manorina melanophrys)


Mon souvenir sonore le plus remarquable de notre voyage en Australie est celui-ci du chant de l’oiseau cloche !

Quel nom pour cet oiseau,  n’est-ce pas ! Bien sûr ce n’est pas son nom commun encore moins son nom scientifique. Mais c’est celui que je lui ai attribué lorsque je l’ai entendu la première fois.

Les lieux : nous sommes sur la côte sud- est de l’Etat de Nouvelles Galles du Sud et nous nous arrêtons pour marcher dans une zone de forêt. Un maigre sentier serpente entre des arbres immenses, au sol une dense végétation limite l’éclairage, nous descendons vers un ruisseau à peine visible sous la végétation et les branches qui l’encombrent. Nous sommes seuls.  Diiiinnnng…………..diiiinnng…….Le son s’allonge dans le silence. Nous nous regardons. Il n‘y a pas de village à des kilomètres seule une route sinueuse en bord de côte !

Nous avançons et à nouveau Diiiing diiinng diiing. Cela vient d’en haut, des arbres…Nous avons beaucoup de mal à trouver une trouée  et je photographie quelque chose en haut d’un arbre mort, à peine visible.
Bell Miner en haut de son poste d'observation , bien loin de nous.

Ce son nous accompagne tout au long de notre promenade.

Le lendemain nous nous promenons à Bermagui sur un sentier qui longe la mangrove et sur notre droite une zone arborée dans laquelle nous les entendons à nouveau. Mais là encore pas de possibilité de les photographier, nous sommes sur un sentier en planches au-dessus de l’eau, pas question de le quitter !
Dans le feuillage en train de chercher sa nourriture.

En continuant notre route vers Sydney nous circulons vers le Nord, le long de la côte. Traversant une zone urbanisée, je m’arrête parce que j’ai vu des talèves sur un étang. Malheureusement elles fuient dans les roseaux et c’est en revenant vers la voiture que je les entends.

Voici un lien qui permet d’écouter ces oiseaux, le premier enregistrement est le plus intéressant. http://www.graemechapman.com.au/library/sounds.php?r=&c=332&p=80&s=1266591890

C’est là que j’ai enfin pu en faire  quelques photos.

Vert olive dans le feuillage des eucalyptus, Bell miner.

Manorina melanophrys fait entre 18 et 20cm, environ la taille d’un merle. Il est d’une couleur vert olive. Derrière l’œil une petite tache rouge et à côté du bec un trait noir au- dessus de l’œil,  d’où son nom français de  Méliphage à sourcils noirs. Sa couleur vert olive le rend très difficile à distinguer dans le feuillage. C’est un oiseau endémique du la côte sud-est de l’Australie.
Les fleurs aussi sont contrôlées!

Non seulement leur cri de communication est très original mais leur nourriture aussi et le mode de vie qui l’accompagne.

Ces oiseaux se nourrissent de miellat de psylles (article en anglais, très intéressant). Ils parcourent la végétation à la recherche de ces minuscules insectes qui se logent sous les feuilles. Et pour protéger ce précieux miellat, ils protègent les psylles. Comment ? En interdisant aux prédateurs des psylles de venir les déloger. Ce faisant, ils permettent aux psylles de se développer. Mais les psylles sont néfastes aux arbres.
Toujours en alerte le Méliphage à sourcils noirs.

C’est aussi pour cela que les oiseaux communiquent en permanence car ils sont tout un groupe, souvent familial,  à contrôler une zone où se trouvent les insectes nourriciers. Les autres oiseaux sont chassés de leur zone de récolte !  Eux, toujours en mouvement, cherchent sous les feuilles ,le plus souvent le précieux miellat.
Surveillance !

Pendant 3 jours chaque fois que nous nous arrêterons nous entendrons des groupes d’oiseaux « sonner les cloches « .

Observation.

Et, nous rapprochant de Sydney ce sera fini ! Aujourd’hui encore, j’ai ce son dans les oreilles ! Comme dimanche, c’est Pâques et que les cloches se mettront à sonner à toute volée, c’était l’occasion de rendre hommage à ce petit oiseau et de vous souhaiter à tous de belles fêtes de Pâques.

 

 

 

 

15 commentaires:

  1. Étonnant ce chant très métallique ! Bravo Lucie pour ce portait de ton oiseau- cloche, est-ce la seule espèce à se nourrir de miellat ?
    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parmi les oiseaux que j'ai vus et mes lectures, c'est la seule espèce d'oiseaux qui a ce comportement. Mais il est très probable que d'autres oiseaux se nourrissent de façon similaire. En tout cas, nombreux sont les insectes à le faire.

      Supprimer
  2. Surprenant histoire sur une tant jolie chanteuse oiseau... Et bien sur: Joyeuse Pâques a vous aussi!

    RépondreSupprimer
  3. Quel joli chant!
    En effet un son de cloches particulier reste longtemps dans les oreilles lorsqu'on aime celui-ci.
    Que d'observations au cours de ce voyage!

    RépondreSupprimer
  4. Alors ça c'est extraordinaire... Je me souviendrais de ce sujet lorsque je raconterais l'aventure étrange que j'ai vécue l'été dernier en pleine forêt... alsacienne. L'oiseau cloche est-il importé en France ?
    Beau reportage pour un oiseau pas si cloche que ça :-)

    RépondreSupprimer
  5. Well done on getting so many great photos of them! They are not easy to see, even when you can hear them all around you.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Lucie,
    Merci pour les précisions, je n'aurai jamais imaginé cet oiseau de la taille d'un merle ! Ses couleurs sont très original, son vert olive me fait penser au Zostérops de Mayotte, pourtant il n'a rien à voir avec cette espèce.
    Bon après midi.

    RépondreSupprimer
  7. Encore un magnifique inconnu et son chant a vraiment un timbre particulier!
    Beau reportage et merci pour le partage!

    RépondreSupprimer
  8. Vraiment surprenant cet oiseau et pour tout...merci pour ce "cadeau" de Pâques!

    RépondreSupprimer
  9. Un oiseau très original tant par son cri que par sa façon de se nourrir.
    Bonnes fêtes de pâques

    RépondreSupprimer
  10. C'est vraiment un drôle d'oiseau !!!

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  11. Un bec costaud qui peut étonner vu leur menu de prédilection, je suppose qu'il est surtout destiné à se faire respecter des autres oiseaux.
    Chez moi les cloches ont sonné samedi à 21 h 30... Les chocolats et autres surprises non comestibles sont tombés, lundi après-midi, sous un sapin au bord d'une piste de Manigod... Les Pâques de notre enfance ont évolué... ce fût une joyeuse journée : neige, soleil, ski, pique-nique et 4 gamins en grande forme !

    RépondreSupprimer
  12. A courir partout, j'ai failli rater ce post! ;-)
    Sympa aussi cet oiseau australien!
    Ca doit surprendre en effet ce son en pleine cambrousse! LOL!
    Oui, la météo n'est pas encore très réjouissante, nous guettons le créneau!!
    Bises à vous 2 et à bientôt!

    RépondreSupprimer
  13. pensé à toi en voyant cette,photo d'une nichée
    https://flic.kr/p/qhdpcy

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.