vendredi 8 février 2013

Que deviennent les punaises en hiver ?


C’est une question que l’on peut se poser quand on voit dans les jardins  et les champs que les insectes sont absents. En ces temps froids, où il gèle parfois, où la neige recouvre le sol, on ne sait pas ce que sont devenus les insectes que nous avions vu  tard en automne.

C’est en profitant des après-midi ensoleillés (c’est vrai que nous sommes sur le pourtour méditerranéen un peu à l’abri des rigueurs hivernales) pour arracher les mauvaises herbes, j’ai trouvé où certains se cachaient. C’est le cas des gendarmes ! J
Pyrrhocoris apterus femelle.

Beaucoup de punaises hivernent adultes et  il leur faut trouver un abri. Les gendarmes ont l’habitude de se regrouper au pied de certains arbres, de certains murs bien orientés. Son nom de cherche-midi lui va bien. Les endroits bien ensoleillés au sud qui reçoivent le soleil surtout en hiver sont préférés.

Vous avez deviné que je parle de Pyrrhocoris apterus, une punaise très répandue. Ce n’est pas le cas chez moi, je n’en vois guère que quelques individus chaque année Elles se nourrissent des graines de tilleul et de mauves mais de bien d’autres encore dont elles ponctionnent l’albumen. Elles ne sont pas nuisibles.
Pyrrhocoris apterus mâle.

Moi j’en ai trouvé plusieurs (4 ou 5), au pied d’un muret cachées derrière des plantes.  Dérangées elles ont cherché un refuge un peu plus loin se dissimulant davantage.

Pyrrhocoris apterus hiverne adulte. C’est dire que les individus nés l’été dernier ne se sont pas encore reproduits. Au printemps, ceux qui auront passé les rigueurs hivernales s’accoupleront.

Les photos datent de l’été passé. Apterus signifiant sans ailes, ce pyrrhocore ne vole pas , mais sa couleur rouge(rappelant les couleurs de l’ancienne tenue des gendarmes) indique aux prédateurs que sa consommation n’est pas des meilleures.
Le mâle en bas, la femelle en haut.

La photo du couple nous donne l’occasion de distinguer le mâle de la femelle. Il faut regarder l’extrémité de l’abdomen. S’il est tout arrondi, c’est un mâle. Cette pièce  cache  une rotule qui pivote, facilitant l’accouplement tête- bêche, le pygophore.

La femelle a l’abdomen qui se termine par une plaque tronquée. C’est assez facilement visible sur les photos. Chez les espèces macroptères, les ailes cachent ces parties de l’abdomen.
Larve de Pyrrhocoris apterus, probablement au stade IV, il faudra encore 2 mues pour obtenir un imago.

La larve de gendarme se reconnaît à ses couleurs et à ses 3 orifices abdominaux dorsaux.

Il faudra encore attendre le printemps et le radoucissement des températures pour que les punaises reprennent leur activité et perpétuent leur espèce.
Encore une femelle Pyrrhocoris apterus.

17 commentaires:

  1. LUCIE bonsoir
    oui je connais ces petites bestioles que je photographie l'été dans le jardin
    elles s'amusent bien je trouve
    et j'aime bien ces insectes
    les gendarmes sont là alors

    Passe une belle soirée

    RépondreSupprimer
  2. Je n'en ai jamais vu en hiver, je regarderai au pied des tilleuls où je les ai observés l'été dernier. Merci pour ton article, bon week-end Lucie :)

    RépondreSupprimer
  3. Ah pour une fois que je reconnais une de ces petites bestioles! Me voilà toute réconciliée avec mes propres connaissances... :-)

    RépondreSupprimer
  4. Désormais je saurais reconnaître les mâles des femelles ,j'en ai trouvé dernièrement à l'intérieur de tiges de graminées .
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. TP: http://www.flickr.com/photos/u3z/8456271280/in/photostream
    voir notes - ai-je bien compris ?
    :-)

    Pour la question des écobuages -en commentaire sur mon blog- pourrais-tu la développer, s'il te plaît ? La première fois où j'ai assisté à ça j'ai hurlé, et puis on avait réussi à me convaincre que ça serait indispensable, alors tes explications m'intéressent...
    - ça a été, chez vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe la photo. ce sont bien eux , il y a plus de jeunes que de vieux!!

      Supprimer
  6. c'est pour la première fois quand je peux reconnaitre une punaise ..."l'oeil du Dieu" (nome tres connu) s'appelle ici ou "la vache du Dieu" par resemblance peut etre....qui ca?
    en wiki on est decris http://ro.wikipedia.org/wiki/Vaca-Domnului
    en anglais - j'ai trouve que s'apelle "firebug"... " Easily recognizable due to its striking red and black coloration, it is distributed throughout the Palaearctic from the Atlantic coast of Europe to northwest China. It has also been reported from the USA, Central America and India..."
    a propos de votre question: c'est une lecon, des recherches par hasard pour nous ...
    une belle journee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alexa, le nom que vous lui donnez est vraiment original!
      C'est en effet une punaise, très très répandue!
      Bonne soirée à vous!

      Supprimer
  7. Il suffit d'un bel après-midi de soleil pour que les gendarmes se montrent.

    RépondreSupprimer
  8. Joli reportage sur une punaise que je voyais beaucoup quand j'étais gamine mais plus maintenant.
    Dans "mon" midi, elles ne sont pas nombreuses, pas autant qu'en Sologne!
    Je n'avais donc jamais fait la différenciation entre mâles et femelles, ton point est intéressant!
    Bises à vous deux!

    RépondreSupprimer
  9. Voila un mystère de résolu, merci. ^^

    RépondreSupprimer
  10. Aujourd'hui, j'ai moi, il devait hiberner sous la neige ... je pense qu'il se cache sous le lierre au pied du pin !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  11. Merci Lucie, me voilà un peu plus savant qu'avant sur ces punaises quand même assez répandues par ici.

    RépondreSupprimer
  12. Les gendarmes sont légions par chez nous, mais ils sont bleus :-)
    Ils hivernent en groupes nombreux en casern.., heu, sous les écorces des arbres en général. J'avais trouvé un groupe "d'aspirants" sur une plante au printemps. Les imagos adorent se dorer au soleil par centaines à la belle saison. Merci de nous avoir précisé comment différencier mâles des femelles.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Lucie,
    aïe aïe, je ne vois pas de différence chez le couple ??? :( Peux-tu me dire si le mâle est en haut ou en bas s'il te plaît ?
    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nathalie, le mâle est en bas.Tu regardes le bout de l'abdomen,il se termine par un demi-cercle rouge légèrement bordé de noir.Chez la femelle cette terminaison est tronquée.

      Supprimer
  14. joli gendarme, chez moi se sont des colonies au pied de l'hibiscus, cela m'amuse, se sont des p'tites bêtes inoffensives et je les laisse vivre leur vie

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.