lundi 27 septembre 2010

Enfin, des chenilles de Machaon sur le fenouil!

Dès le mois d’août, j’ai commencé à scruter mes pieds de fenouils dans l’espoir d’en apercevoir une.
Début septembre, je me suis dit « ce ne sera pas pour cette année, dommage ».
La nature reproduit bien des schémas, mais avec de grandes variations. Souvenons—nous, l’an dernier nous avions connu une importante migration de Belle-Dame(Cynthia cardui ) , cette année je n’en ai vu aucune dans le jardin et très peu lors de mes sorties.
Je me disais que les Machaons(Papilio machaon) avaient choisi d’autres lieux pour pondre. Le fenouil m’a permis de très belles observations, c’était ma consolation.



Chenille de papilio machaon avant-dernière mue.

Ce n’est que le 18 septembre que, parmi les larves de coccinelles, j’ai aperçu enfin une chenille de Machaon. Elle était encore bien petite et ressemblait peu à la belle chenille verte et ponctuée de jaune, noir et orange.



Elle aura bientôt atteint sa taille définitive, cette chenille qui se nourrit de fleurs de fenouil.


Et scrutant le fenouil encore hier, je l’ai revue, vêtue ses de sa livrée définitive, déjà bien reconnaissable, elle a plus de 3 cm, même si elle est encore un peu pâlotte. Mais elle en est déjà au dernier stade : plus de tache claire sur le milieu du corps et les picots (les scolies ) sont en voie de régression, on les devienne encore un peu .



Ses couleurs vertes et jaunes la fondent dans le décor.


Ce matin je suis retournée la voir, elle avait un voyagé, mais très peu .En levant le nez vers le haut des inflorescences de la plante qui fait plus de 2 mètres, j’ai vu une seconde chenille.
Celle-ci bien en vue, bien grosse, a atteint son stade ultime de chenille. Elle n’a plus de scolies. Elle est amusante perchée au bout de la tige de la fleur dont elle a tout mangé. Et dire que je ne l’avais pas vue, (tu vois Marithé, il y a bien des insectes qui échappent à mon regard !)



Ayant mangé toute les fleurs du fenouil, elle consomme maintenant la tige.


Maintenant elle va se choisir un endroit discret pour se transformer en chrysalide et passer l’hiver.



Un petit portrait: admirez ses pattes aux jolis ongles vernissés!

Déjà l’an passé j’ai bien cherché l’endroit où elles pouvaient se cacher, mais je ne l’avais pas trouvé .Le jeu va recommencer cette année.



Papilio machaon , abîmé.

Ce sont peut- être les descendants de ce vieux sujet bien abîmé qui se promènent sur le fenouil, la relève est assurée, nous reverrons encore ce magnifique papillon l’an prochain.

Rappel : le développement de la chenille depuis ses premiers stades

28 commentaires:

  1. magnifique ,pouvoir suivre cette évolution est formidable , chez moi la zone de ponte trouvée la semaine derniere a été broyée en partie , les repousses de pruneliers ou évoluait les chenilles de flambés sont disparues sous les lames ,il me reste encore un peu d'espoir pour les pontes de machaon car la zone est épargnée pour l'instant mais bon ...
    Une belle série sur cette chenille a la hauteur de la derniere publiée , bonne chance pour nous trouver la suite de cet épisode

    RépondreSupprimer
  2. Une chenille toujours spectaculaire et qui attire le photographe comme un aimant....et puis quand on voit ce qu'elle devient c'est un vrai régal pour les yeux.

    RépondreSupprimer
  3. Une superbe série qui illustre bien les métamorphoses de ce beau papillon!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Lucie!
    Une superbe observation que tu as attendue avec impatience! Te voici récompensée de la belle manière!
    Quel profit tu en as tiré!
    La chenille à son avant-dernier stade sur la 1ère photo est remarquable du fait qu'on ne la voit pas souvent dans cette livrée et elle a un côté graphique très sympa!!
    Cela dit chaque photo est magnifique, surtout les rapprochés!
    Belle macro sur l'imago aussi!
    bonne journée et bisous à tous les deux!

    RépondreSupprimer
  5. Encore un magnifique reportage !
    En juillet, j'avais repéré une chenille de machaon à son dernier stade mais en revenant de vacances dix jours après, elle n'était plus là...

    RépondreSupprimer
  6. il faut les voir ces belles chenilles!!!

    RépondreSupprimer
  7. Cet été, il y avait des Belles Dames dans le jardin, comme tous les ans, mais peut-être un peu moins que l'an dernier.

    Elle est belle, cette chenille, toute colorée mais j'ai un faible pour celles toutes poilues lol

    RépondreSupprimer
  8. Alors, il ne te reste plus qu'à être patiente puisque tu sais que tu le reverra l'an prochain ...

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  9. Magnifiques images! Cette chenille qui a été le symbole d'une campagne de protection visant l'espèce capte le regard. Je vais dorénavant planter du fenouil dans mes plates-bandes pour (tenter) de vivre cette belle expérience.

    RépondreSupprimer
  10. Voilà un bel article qui me rappelle des souvenirs... Pas vu de chenilles cette année mais je m'apprête à poser une question sur des machaons vus au col des Aravis... Il suffirait que j'aie un peu de temps...

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Lucie,

    Je découvre par hasard ton superbe blog. Une mine de trésors tant par la beauté des images que par les renseignements très documentés.
    J'ai choisi de me poser près de ce magnifique machaon. Je l'ai vu pondre au printemps et maintenant les chenilles se nourrissent sur les fenouils. Après avoir découvert trois gros sujets, hier j'en ai découvert deux autres plus petites. Sur les 5 ( mais qui sait , peut-être que d'autres sont cachées) j'espère que deux papillons naitront.
    C'est un vrai casse-tête que d'identifier toutes les bestioles qui habitent mon jardin.
    Si la curiosité te pousse sur mes lignes, n'hésite pas à me donner ton avis qui m'intéresse. Je réponds à tous les commentaires car j'aime les échanges. :)
    Merci pour ce beau partage.

    Bien amicalement
    Martine

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Lucie, Je viens tout juste d'en découvrir une dans mon plant de persil... j'ai failli la tronconner lorsque j'ai voulu me couper quelques branches de celui-ci. Elle est magnifique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de cette info pleine de promesses! Il te reste maintenant à la surveiller surtout en cueillant le persil!

      Supprimer
    2. [URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=56962830b.jpg][IMG]http://img11.hostingpics.net/pics/56962830b.jpg[/IMG][/URL]

      Supprimer
  13. J'en ai 3 sur des plants d'aneth. Une commence à se transformer... le bonjour d'Alsace

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'en ai trouve une sur des carottes dans mon jardin en lozere à 1100 m d’altitude

      c'est la première fois que je trouve cette espèce vers chez nous

      Supprimer
    2. Merci de nous communiquer cette bonne nouvelle.C'est un papillon qui aime vraiment nos jardins et nous l'aidons à continuer à nous enchanter !

      Supprimer
  14. Bonjour je viens d'observer 2chenilles de machaon sur les tiges du fenouil de mon jardin.Il y a 2ans en août j'avais vu un machaon sortir de son cocon et j'ignorais qu' il avait pondu ici .En fait le temps d'ecrire mes filles ont observé 4chenilles de machaon .Nous sommes ravies !2sont plus grosses et les 2 dernières sont plus petites et plus claires .Grâce à votre superbe article nous avons decouvert que la chenille connaissait plusieurs stades de développement avant le cocon .
    Muriel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour votre observation. C'est plaisant d'observer la vie du jardin avec vos enfants, c'est toujours un spectacle varié et si beau!

      Supprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  16. quand je suis aller me promener j'ai ue cette chenille je m'en suis vite mefier mais elle est si jolie avec toute ses belle couleurs

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour, j'adore les machaons qui sont rares par chez moi, pourtant, alors que j'avais mis un plan de fenouil dans mon petit jardin quelle joie d'en apercevoir un... Et au bout d'un certain temps quelques merveilleuses de ses chenilles ! depuis j'ai laissé les graines du fenouil se propager en nouveaux plans et chaque année depuis cinq ou six ans le plaisir dès le printemps de voir revenir mes merveilleux invités.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du partage de votre expérience! En général, le Machaon ne résiste pas à une invitation "sur fenouil"!

      Supprimer
  18. j'ai essayé aussi sur carottes, ils se sont "laissés faire" les coquins !!!!

    RépondreSupprimer
  19. Sont elles dangereuses ?

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.