vendredi 9 octobre 2009

Une mauvaise herbe très riche !

Ou comment découvrir de nombreux insectes en y regardant de très prés!

Dans le jardin et la pelouse poussent des herbes que nous affublons du nom de « mauvaises » ! Et tout jardinier consciencieux se doit de s’en débarrasser pour avoir un jardin bien tenu et une pelouse soignée !
Dans le Midi, vous savez que la sieste est nécessaire pour échapper aux fortes chaleurs et donc nous n’avons pas trop de temps disponible pour faire la chasse aux mauvaises herbes !
Voici l’automne venu et il est temps de se mettre un peu au travail ! Avant toute action, il faut de la réflexion, c’est ce que je fais le matin en faisant le tour du jardin pour observer la vie de mes petits pensionnaires ! En ce moment les rainettes juvéniles, quelques criquets, une grosse épeire, les deux rouge gorges qui se pourchassent d’arbre en arbre chacun voulant avoir le dernier mot !
Et voici que je regarde de près une grande herbe dont je ne sais même pas le nom exact, elle ressemble à un séneçon ou un laiteron. Je les laisse pousser car les chardonnerets viennent défaire leurs aigrettes pour en consommer les petites graines !

Une larve de coccinelle jaune à 22 points qui porte déjà les couleurs de l'adulte.

J’y ai vu d’abord une larve de coccinelle à 22 points qui sont communes dans mon jardin
Pensant à la publication de Cathy B, qui voit beaucoup de coccinelles en ce moment, je me suis mise à chercher s’il n’y avait pas des adultes sur la plante.

Coccinelle à 22 points à l'ombre d'une punaise. Remarquez la différence de taille!

En fait j’en verrai 4 mais toutes ne veulent pas poser pour moi, l’une s’envole illico presto et la seconde se laisse choir dans l’herbe haute !!
Il me reste celle- ci, immobile à l’ombre d’une grosse punaise verte( Nezara viridula).


Une punaise de la famille des Miridae, Lygus pabulinus.

Il y a bien d’autres punaises sur cette plante : ici Lygus pabulinus, nuisible aux légumes et aux fleurs cultivées, hélas !

Punaise juvénile non identifiée!!

Plus loin une punaise juvénile non identifiée se cache sur une petite feuille desséchée !On voit ses embryons d'ailes. (Toute aide est bienvenue!)


Un cercope en attente.

Et maintenant je découvre le cercope (Philaenus leucophthalmus spumarius) dont la larve se développe dans le crachat de coucou, un amas spumeux que l’on trouve sur beaucoup de plantes au printemps.

Un trio insolite et temporaire, mais sans agressivité!

Voici maintenant les 3 insectes sur un tout petit morceau de la plante! Pas de problème de cohabitation!


Bruchidius siliquastri pond ses oeufs dans des graines de plantes.

Plus petit voici Bruchidius siliquastri de la famille des Bruchidides qui fait le lien entre les Chrysomèles et les Curculionides ( charançons) selon monsieur Aramel. L’insecte, une femelle à l’abdomen arrondi, pond dans différentes graines ! Il existe une variété dont la larve se développe dans les pois.

Saltique aux pattes translucides mais au regard bien vif et qui ne tient pas en place!

Et maintenant aussi une petite saltique ; elle fait moins de 5 mm Heliophanus cupreus, une petite femelle .


Fourmis toujours en mouvement!

Plus loin les inévitables fourmis qui se promènent à proximité des cochenilles bien à l’abri sous leur cloche de chitine !

En une demi- heure j’ai donc vu bien des espèces différentes, certaines vivant de manière presque permanente sur la plante d’autres en visite ! La plante n’a pas l’air d'en souffrir ! En fait cette mauvaise plante se révèle être un réservoir de nourriture abondante pour de nombreuses espèces qui y vivent.

22 commentaires:

  1. Salut Lucie,
    Mamma mia, quelle série tu nous offres!! Fantastique!!! Je suis d'accord avec toi, rien ne vaut un jardin bien sauvage avec mauvaises herbes aussi, car ce sont la plupart du temps ces herbes qui vont augmenter la diversité animale dans ton jardin, Tu le montres très bien avec ce message et les photos que tu as présentées.... Je ne peux me résoudre à te dire laquelle je préfère, elles sont toutes superbes.

    RépondreSupprimer
  2. N'est-elle pas dans cette biodiversité, la vraie beauté (et richesse) d'un jardin?
    Et pour une fois, tes colocataires me sont pour la plupart familiers! (à part le cercope: j'ai des crachats de coucou, mais pas de cercope comme ça dans le grand nord!).
    Je découvre aussi avec grand intérêt la larve de cox à 22 points: j'ai justement vu énormément d'imagos ces derniers temps (peut-être une trentaine par plant, sur plusieurs pieds de vesce à moitié fanés). Et comme toi, quelques difficultés à leur extorquer un sourire! (C'est d'ailleurs cette attitude boudeuse des cox à 22 points qui m'a inspiré mon article sur "photographier les coccinelles" ;-)
    J'ai aussi fait mon petit tour, cet après-midi. Et surprise et grande première: une grosse aeschne bleue avait élu domicile dans mon jardin! (pas eu le temps de voir les critères)
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup ce safari jardinier ! que de merveilles dans un jardin parmi ces "mauvaises herbes"...juste un petit sursaut devant la saltique ...même de cette taille (et surtout celle-ci qui saute ..) j'ai une peur bleue des araignées!

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour la promenade à quatre pattes dans les brindilles.
    Je découvre avec surprise le nombre incroyable d'habitants minuscules qui, de temps en temps, nous piquent, nous grattent, nous mordent et qui,finalement grâce à tes photos, m'émerveillent.Aussi,je leur pardonne.

    RépondreSupprimer
  5. BELLE VISITE DE TON JARDIN et de tes herbe , le trio est superbe pour l'instant et montre que la diversité fait que chacun y trouve son compte,
    la saltique est superbe , tout un monde a nos pieds qu'il suffit de se pencher pour pouvoir le saisir ...

    RépondreSupprimer
  6. J'ai encore pris bien du plaisir à te lire

    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de tomber sur un fil de forum qui parle d'une punaise invasive dans le sud et assez présente cette année: la
    Leptoglossus occidentalis. J'espère qu'elle ne fréquente pas ton jardin?
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  8. _@Chris, Oui nous sommes persuadés qu'un jardin doit avoir des coins très nature, où on regarde pousser les plantes qui le veulent bien et comme le climat est favorable nos avons de belles surprises et beaucoup de petits occupants! En regardant par la fenêtre je viens de voir un couple de pic vert, deux merles, un rouge gorge et un chardonneret qui se promènent sur la pelouse!
    _@Cathy, c'est super de voir cette belle aeschne!J'espère que tu auras l'occasion de la photographier!La seule fois où elle s'est posée ici, c'était sur un vieux poteau rouillé!
    Je connais Leptoglossus occidentalis, je ne l'ai pas encore vue dans mon jardin , mais nous avons une série d'insectes embêtants comme les processionnaires du pin qui venant des arbres voisins, traversent le jardin à la queue leu leu ou même envahissent la terrasse.Là je suis obligée d'agir avec seau et gants car elles sont très allergisantes!
    Nous avons aussi des moustiques qui deviennent envahissants! Il faut trouver un équilibre avec tout ce petit monde!
    _@Kristin , les saltiques de cette espèce sont si petites que je ne crains vraiment rien!A travers un objectif les araignées qui m'inspirent une certaine crainte, sont moins impressionnantes!
    _@Monic, c'est vrai que ces petites bêtes vivent dans l'herbe mais peu de celles-ci s'en prennent à nous.Celles qui nous piquent sont souvent encore bien plus petites!
    _@Laurent, il suffit en effet de s'arrêter et de regarder pour voir tout un monde! Ce qui est magique c'est que le monde des insectes est si vaste que l'on n'en verra pas de le bout!Nous avons encore de bons moments à passer le nez dans l'herbe!
    _@Merci Alain, bon week end à toi!

    RépondreSupprimer
  9. Tout est dit dans cet article ! Vive le jardinage bio ! J'aime beaucoup la photo du saltique et le trio !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  10. Incroyable tout ce qu'on peut voir en si peu de temps ! Bravo , belle série :)

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Lucie, j aime beaucoup le petit "trio", toujours très intéressant de voir de si près tous ces insectes ! A bientôt !

    RépondreSupprimer
  12. Une coccinelle à 22 points je n'en ai jamais vue
    Que d'insectes divers rencontrés en si peu de temps .
    Comme quoi il faut garder les"mauvaises herbes" dans son jardin
    En ce moment je creuse des trous pour faire des plantations et je vois des insectes noirs dont j'ignore le nom
    Mais par tes articles on apprend beaucoup

    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Un vrai vivier ton gazon Lucie, je n'en reviens pas et j'ai parcouru ta galerie du jour avec bonheur.

    RépondreSupprimer
  14. Magnfique série! Des photos superbes d'insectes que je connais mal! Et quelle belle mise au point...
    Si je peux me permettre une petite remarque à propos de tes Trithemis (très belles photosd'ailleurs!), ta femelle me semble être un jeune mâle. Regardes les cercoïdes... Je les connais pour avoir été les photographier dans Landes chez Alain cochet qui publie avec moi sur ce blog: http://odonates69.unblog.fr/
    A bientôt, Bien amicalement, Carlib

    RépondreSupprimer
  15. C'est vrai qu'il y a tout un petit monde très intéressant à nos pieds pour peu qu'on y prête attention. Et tes très belles photos illustre vraiment bien cette vie qui fourmille juste sous notre nez.

    RépondreSupprimer
  16. Il n'y a que toi pour parvenir à réunir et dompter tout ce petit peuple de l'herbe sauteur ou volant en une seule séance de casting !
    Un exploit que je suis assez bien placée pour estimer la difficulté !

    RépondreSupprimer
  17. Une série de portraits exhaustive dans un jardin du sud.
    Que de monde, je suis impressionnée du nombre d'individus différents.
    @ bientôt

    RépondreSupprimer
  18. Bein moi j'ai vraiment besoin d'une loupe pour voir les p'tites bêtes et heureusement je suis entourée de fanas comme toi pour apprendre à voir ce peuple des "bonnes" herbes. Un régal cette diversité.

    RépondreSupprimer
  19. Ta Réserve naturelle personnelle est formidable !

    RépondreSupprimer
  20. Superbe !
    J'aimerais bien rencontrer autant de coccinnelles que toi !
    J'ai beau laisser pousser les "mauvaises herbes" par manque de temps pour les couper ou les arracher, ce sont surtout des punaises que je découvre au jardin.
    Comme toujours, tes photos sont une pure merveille.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  21. une série magnifique qui nous montre une partie de la diversité de la Nature
    comme toi j'ai un petit coin sauvage ou je vais à la chasse et j'ai même toruvé un mélèze que les diptères semblent apprécier au plus haut point sans que je comprenne pourquoi
    très belle série
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Lucie,

    Ton billet sur cette plante si accueillante me fait penser à celui que j'ai écrit sur le cirse. Bien des " mauvaises herbes" sont en rélité de "bonnes herbes" pour tout un petit monde . Bien souvent également pour les humains. Mais là, il faut être bien informé pour ne pas commettre d'erreurs.
    j'ai plus d'une fois observé des cohabitations pacifiques entre des bestioles très différentes. C'est passionnant tout ça!

    Merci pour tous tes partages et explications Lucie
    ;)

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.