samedi 21 mars 2009

Le Rougequeue noir (Phoenicurus ochuros)

Plusieurs fois j’ai vu sa queue rouge lorsqu’il s’envolait devant moi ! Je savais donc qu’il y en avait un ou plusieurs autour de mon jardin ! Mais de photo point !
Cet après midi, je surveillais les visiteurs à la mangeoire. En ce jour frais avec un vent encore plus frais, les oiseaux étaient nombreux à venir se ravitailler !
La buvette aussi avait du succès bien que n’étant fournie qu’en eau claire !!
Et voilà que je vois un nouveau venu qui inspecte les lieux !
C’était lui !

Le Rougequeue noir vient voir à quoi ressemble cette buvette!

Qu’il vienne ainsi voir ce qui se passe n’est pas étonnant car c’est un oiseau terrestre.
On le rencontre beaucoup en montagne dans les zones rocheuses. Mais dans les zones urbaines il s’est rapproché des maisons.

C'est un mâle avec son plumage gris anthracite et sa queue orange.

Son bec fin trahit l’insectivore ! Il les capture au sol mais aussi en vol près des murs et à l’automne ne dédaigne pas les fruits !

Son ventre est plus gris et on voit un peu de blanc sur ses ailes.

Mais c’est un oiseau qui n’aime pas la compagnie de ses congénères c’est pourquoi on ne rencontre qu’un individu .

Un dernier regard!

J'espère qu'il trouvera un endroit pour nicher dans l e coin!

21 commentaires:

  1. HELLO lucie
    cela me fait sourire car j'ai observé le meme oiseau ce matin et dire que j'ai pensé que c'etait peut etre une femelle rouge gorge sans rouge sous la gorge mais seulement au niveau de la queue , honte a moi , il faut dire que j'etais derriere ma baie vitrée en prenant un petit dej et pas trop reveillé ,
    il était au sol dans les paterres de fleurs en train de fouiller et j'etais supris qu'il ne s'interesse pas aux boules de graisse qui sont encore suspenduent dans les branches ...
    MAINTENANT je comprends mieux pourquoi au lire de votre descriptif merci du partage et surtout des belles images de cet oiseaux

    RépondreSupprimer
  2. comme il est beau!! un coup de chance (et du temps passé à guetter!!) pour ces très belles photos!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Laubaine,
    Ta petite anecdote est vraiment sympa!C'est bien agréable de prendre son petit déj. en ragardant les oiseaux!
    Mais surtout pas de honte!On en apprend tous les jours!C'est fou ce que j'ai appris en lisant des contributions diverses et en me faisant aider par certains forumeurs!C'est vraiment le côté merveilleux du web , pour ma génération qui a appris dans les livres, en courant les bibliothèques et en étant limité par l'inaccessibilité de certaines connaissances!Ici, chacun apporte sa contribution.
    Merci beaucoup de ton intérêt.

    RépondreSupprimer
  4. Salur Lucie,
    Ben superbe, ta patience a été récompensé par de belles images. Elles sont somptueuses et le détail des plumes et des couleurs fait rêver... Bravo!!

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique !

    Un oiseau que nous ne voyons pas par ici.
    Hier, il a neigé sur la Sainte Victoire ce qui n'a pas empêché les crapauds de sortir le soir, ils n'ont toutefois pas trop d'énergie pour s'éloigner de la voiture ! Il faut donc jouer délicatement du bâton pour les éloigner, aurais-tu une technique pour faire fuir le crapaud sans le toucher avec les mains? En effet, avec le bâton, on le fait rouler-bouler, avec soin et doucement, et je suppose qu'il doit en être tout chose.

    RépondreSupprimer
  6. Bravo Lucie, je rève de faire cet oiseau dans des conditions de lumière comme les tiennes. Les dernières sont splendides.

    RépondreSupprimer
  7. Ces portraits du RQN sont des plus magnifiques !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Lucie,
    Tu vas sans doute te dire que mes commentaires sont répétitifs, mais je ne vois pas comment je pourrais faire autrement puisque chez toi c'est tous les jours une nouveauté que j'ai grand plaisir à découvrir.
    C'est exactement comme tu le dis "le côté merveilleux du web" et merci du partage de ces belles images.

    RépondreSupprimer
  9. Comme je te l'ai dit j'ai eu un rouge-queue cet hiver comme client. Avec la bergeronnette il venait se ravitailler en arachides. Pour ces insectivores je les réduisais finement. Mais lui est trop vif, je n'ai pas réussi à faire une photo !
    Il est en extension dans mon secteur. Ils tentent parfois de construire un nid sur les poutres de ma terrasse. En fait ils amoncellent des herbes et toutes sortes de détritus, c'est ni fait ni à faire et le plus souvent les oeufs dégringolent...

    RépondreSupprimer
  10. Je suis presque muette d'admiration devant tes magnifiques portraits de rougequeue noir ! Un grand bravo pour cette série de haut vol accompagnée d'un texte très intéressant !
    J'ai moi aussi eu le plaisir d'en observer un dans le jardin de mes grands-parents ce week-end, mais il ne m'a pas laissé le temps d'aller chercher l'appareil...

    RépondreSupprimer
  11. Je vous remercie de vos visites et des commentaires relatant vos expériences.C'est très intéressant.
    J'ai eu beaucoup de chance, vous savez, l'oiseau qui se pose au bon moment, le bon éclairage, ....
    Je pense que patient et connaissant la nature comme JiPehel, il arrivera aussi le bon moment pour la photo souhaitée.
    Zygéna aura sa lunette installée et regardera dans la bonne direction!
    Foise, un jour le nid tiendra bon et tu auras la nurserie sur ta terrasse!
    Phyto, je crois que je me munirais de gants et d'un seau et je ferais comme pour les grenouilles qui traversent les routes , je les déplacerais dans un endroit plus favorable!
    Bonne continuation dans vos observations de notre belle nature.

    RépondreSupprimer
  12. Je découvre cet oiseau sur ton blog , je n'en avais jamais vu.
    Comme toujours de belles photos et les explications me permettront de le reconnaître si je le vois

    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. On ne le retrouve que très rarement en Bretagne. Un hivers un individu est venir se ravitailler dans le jardin. C'est plutôt un oiseau du sud.
    Très beaux portraits, super nets. Extra! la qualité photographique est tjs au rendez-vous.
    @ bientôt

    RépondreSupprimer
  14. Si un jour j'ai des petits sur la poutre tu seras la première informée, ça c'est sûr !

    RépondreSupprimer
  15. En fait je ne les connais qu'en France. N'en ai jamais vu ici. Mon dernier était en septembre en Auvergne. Tes photos sont toujours très belles.

    RépondreSupprimer
  16. Superbes Photo(s) de ce joli mâle, le l’ai aperçu aussi mais je n’ai pas eu le temps de faire la photo, seule la femelle a accepter de poser.

    RépondreSupprimer
  17. CountessMasani12 mars 2010 à 17:59

    Bonjour à tous !
    J'ai le bonheur de voir un rouge-queue noir (mâle) presque tout les jours sur mon balcon, j'habite en ville, mais dans un parc. Il est magnifique, mais ne se laisse pas prendre en photo, même si il semble moins sauvage...il est plus méfiant que les mésanges bleues ou les mésanges charbonnières (elles s'en moquent de ma présence, elles ne sont même plus effrayées de m'entendre jouer du piano )...
    j'aime les oiseaux, j'ai élevé un corbeau freux également, il est parti rejoindre les siens, j'attends une carte postale...
    C'est génial de les entendre tous, tout les matins ...

    RépondreSupprimer
  18. Tout récemment, j'ai pris un oiseau en photo et il semblerait bien que ce soit un rouge-queue noir.

    RépondreSupprimer
  19. Merci Lucie pour le descriptif.
    Je viens justement spécialement pour chercher le nom de cet oiseau que j'étais entrain d'observer :c'étais le même et d’après ce qu'on m'a dis il n'apparaissait que durant les périodes froides.Vrai ou faux ? merci pour votre aide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est par chez nous un oiseau plus montagnard et en hiver il "descend" vers des zones moins froides.En été , il recherche la fraîcheur.
      Il est certain qu'en hiver beaucoup d'oiseaux cherchent à manger et des abris et s'approchent alors davantage des maisons, les arbres dénudés nous permettent aussi de mieux les voir. C'est une chance pour nous alors de les admirer!

      Supprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.