samedi 26 mai 2018

Micromus angulatus et variegatus des croqueuses de…. pucerons



Voici d’ excellents auxiliaires du jardinier ! Pas besoin d’aller acheter un insecticide, Micromus angulatus  et variegatus  tous les  deux se chargent de vos pucerons !Telle est  leur mission!
Micromus variegatus

L’un et l’autre possèdent de très grandes ailes, mais volent mal, ce ne sont pas des Diptères mais appartiennent à l’ordre des  Neuroptères, comme les Chrysopes. Les ailes sont disposées en toit au repos, légèrement poilues et finement réticulées. Leur taille se situe autour de 10 mm.
Ce sont de petits insectes qui se cachent dans la végétation basse et actifs surtout le soir .
Micromus angulatus à table

La larve et l’adulte sont prédatrices.
Les œufs sont pondus près des colonies de pucerons qui servent à nourrir la larve munie de bonnes mandibules. La femelle pond un grand nombre d’œufs au cours de sa vie d’adulte.Ils ne sont pas pédonculés comme ceux des Chrysopes.

Micromus angulatus détail de la tête

 C’est en cette saison ( où les pucerons sont nombreux )que les adultes sont actifs après avoir passé l’hiver cachés. Mais on les trouve encore à l’automne, car ils sont peu sensibles au froid.
Micromus angulatus , avec ses grands yeux et des antennes très sensibles

Ils sont aussi appelés aussi chrysopes brunes, à cause des beaux yeux qui rappellent la chrysope et de cette couleur bien plus terne qui les dissimulent sur le sol.
C’est là que je l’ai trouvé il y a peu  Micromus angulatus, l’Hémérobe des haies,  en faisant du nettoyage au milieu d’une zone bien envahie par une végétation plus importante que d’habitude : les pluies incessantes de ce printemps hors norme y sont pour quelque chose !
Micromus angulatus , des ailes très nervurées avec de fins poils.

Il s’attaque à plusieurs variété de pucerons, celui du pois, du pêcher, du chou et l’artichaut par exemple.
Pour les identifier c’est la nervation des ailes et  leurs taches nous  qui aident .
C'est l'espèce la plus présente dans le jardin, je le vois tous les ans.
Micromus variegatus, des ailes moins nervurées mais plus tachetées.

Dans le jardin j’ai ainsi rencontré une autre espèce : Micromus variegatus. Ses ailes hyalines sont davantage tachées. Lui est vendu dans le commerce pour protéger les cultures sous serre  et réputé actif sur le puceron des digitales.
Micromus angulatus ,armée pour croquer!

Ces insectes ne ciblent pas uniquement les pucerons mais d’autres petits nuisibles, thrips, aleurodes, …
Micromus angulatus ,avec puceron

 Les Micromus aiment des coins un peu protégés ( donc pas trop nettoyés) avec des herbes pour les dissimuler et leur offrir un abri pour passer l’hiver.

10 commentaires:

  1. Bon jour Lucie,
    Je le trouve vraiment amusant cet insecte, et on retrouve bien les caractéristiques des Névroptères.
    Superbes tes photos, des détails époustouflants.
    Merci pour les infos.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Lucie,
    Eh oui, au lieu d'utiliser les pesticides qui déciment nos oiseaux, nous devrions faire équipe avec ces insectes!
    Ces chrysopes sont ravissants et tes photos magnifiques!
    Bises à vous deux et bon dimanche :)
    Bravo d'en avoir chopé un avec sa proie!!

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Lucie
    Ils sont bien beaux ces Micromus mangeurs de pucerons , je vais bien regarder dans le jardin car en ce moment il y a beaucoup de pucerons particulièrement sur certaines plantes .
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Lucie,
    Je trouve cet insecte très délicat. Ces grandes ailes sont comme un manteau brodé. Merci à toi, je vais regarder avec encore un peu plus d'attention.
    Ce mois de Mai bien humide fait surtout ressortir les escargots chez-nous .....
    Espérons que Juin soit meilleur. Nous avions besoin d'eau mais là je pense que l'on peut fermer les robinets du ciel !
    Bon début de semaine lucie

    RépondreSupprimer
  5. Ce que tu parviens à montrer sur un sujet de 10 mm, c'est tout simplement prodigieux !

    RépondreSupprimer
  6. Je croyais avoir déposé un commentaire au moment de la parution de cette page ?
    C'étaient des éloges bien sûr ! La précision de tes images sur des sujets aussi fins, quasi évanescents est stupéfiante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a eu un défaut de communication entre le blog et moi! Je vais essayer de remédier à cela!

      Supprimer
  7. Je confirme, je ne suis pas un robot, rassures-toi, Lucie ! hi, hi, hi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en doute pas , mais ils sont partout!!

      Supprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.