jeudi 11 mai 2017

Stasiodius parvulus,petit charançon qui aime genêt et trèfles.

Ce petit charançon se promenait dans les trèfles qui poussent dans la zone au fond du jardin, sous le chêne.
Stasiodis parvulus: petit charançon de moins de 4 mm.*

Petit, il mesure moins de 4 mm.
J’ai d’abord cherché dans les Polydrusus à cause de ses scrobes bien noirs.Mais aucun de ceux que j’ai trouvé sur le net ou dans ma documentation ne correspondait.
Qu’est ce que je vois ?
-Un insecte petit recouvert de squamules rondes et de fines soies.
-Des fémurs non dentés.
-Des pattes claires avec des tibias et des tarses jaunes.
-Le 1er article des antennes plus long que le second.

Stasiodis parvulus: détails des antennes et des pattes(grossies).*

J’ai d’abord trouvé une photo dans la galerie du site insecte.org et ensuite une description bien complète dans Gaëtan du Chatenet :Coléoptères phytophages d’Europe tome 3.

Et ainsi je peux vérifier l’exactitude de cette identification.

Stasiodius parvulus mesure moins de 4 mm.
Sous ces jolies squamules rondes de couleur presque dorée, ses téguments sont noirs à l’exception des pattes  et des antennes.

Stasiodis parvulus: des squamules et des soies orientées vers l'avant sur le pronotum et vers l'arrière sur les élytres**

Les tibias et les tarses sont plus clairs que les fémurs, le tout recouvert d’une pilosité plus épaisse sur les fémurs.
Sur la tête, le pronotum et les élytres des squamules rondes bien brillantes. En plus de cela des soies blanches orientées vers l’avant sur le pronotum et vers l’arrière sur les élytres.
Stasiodis parvulus: détails de la tête et scutellum, petit, squamulé et peu visible ( entouré d'un petit cercle)**

La tête, présente une particularité qui aide à nommer la famille : le rostre possède à son extrémité une échancrure triangulaire lisse et brune.

Si on invite, poliment, l’insecte à se mettre sur le  dos, on observe des squamules sous la tête et le pronotum et des soies sous l’abdomen, surtout sur les derniers tergites.
Stasiodis parvulus: dessous squamulé puis uniquement des soies dur le bout de l'abdomen.*

L’observation des élytres permet bien de voir les interstries avec en général 4 soies ou squamules sur la largeur.Les stries noires séparent ces zones.
Stasiodis parvulus:les élytres présentent des stries noires et des interstries bien couvertes de soies et de squamules.*

Ce petit charançon vit, adulte, sur les genêts(totalement absents chez moi) mais aussi sur les trèfles, très présents dans mon jardin. Ils dévorent les feuilles de Trifolium repens  et T. stellatum .
Stasiodis parvulus:vue de face*

Les larves se développent dans les racines des trèfles.

On rencontre l’adulte de fin avril à juillet dans la moitié est de la France, plus rare dans la partie nord que dans celle du sud, où dans le Var et les Alpes maritimes il est commun. C’est la première année que je le vois.

* images grossies 3 fois
**images grossies 5 fois

11 commentaires:

  1. vraiment impressionnant les détails ;)

    RépondreSupprimer
  2. Tes photos mettent en évidence le relief de son curieux revêtement, si je ne te savais pas bien trop sérieuse pour ça, j'aurais imaginé que tu l'avais roulé dans du Qinoa après l'avoir enduit de miel !
    Squamules, scrones je vais retenir ces mots pour la prochaine partie de Mixmo

    Cette semaine, vu que la météo ne permet pas de nouveaux déplacements, mon "Chauffeur" s'est métamorphosé en informaticien pour procéder au renouvellement du PC. Je ne suis pas encore suffisamment à l'aise pour publier une nouvelle page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Foise: scrobe ou scone, fonctionneront , mais scrone?

      Supprimer
  3. Jolie bestiole avec sa couleur dorée. Jamais vu chez moi , ce ne sont pourtant pas les genets et les trêfles qui manquent , mais la Bretagne est peut être hors de sa dispersion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Kristin , trop à l'ouest la Bretagne!

      Supprimer
  4. Beaucoup ne les aiment pas ces petites bêtes, moi je les trouve adorables avec une sacrée bouille.
    Impressionnantes de détails tes photos.
    Bonne fin de journée Lucile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Pascale moi je les trouve merveilleusement finis: chaque détail est fignolé, la Nature s'est beaucoup appliquée pour les rendre intéressants!

      Supprimer
  5. J'ai envie de dire tout ce qui est petit est mignon, et c'est tellement vrai avec ces petites espèces. Adorable créature.
    Bises Lucie et bon WE

    RépondreSupprimer
  6. Un très bel article encore une fois, on j'apprends plein de choses sur ces petites bêtes ! Son revêtement de squamules rondes et de soies est très impressionnant je trouve. Tes clichés sont très détaillés et illustrent à merveille ton cheminement dans l'identification. Jamais croisé chez moi, sûrement trop à l'ouest moi aussi...
    Bon week-end Lucie.

    RépondreSupprimer
  7. Il est vraiment très beau ce petit charançon et heureusement que tu es là pour nous le faire découvrir , 4mm c'est vraiment minuscule .
    Tes photos sont très belles .
    Bises

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.