mercredi 25 avril 2012

Carnet rose.... chez les Mésanges bleues!


Nous y voilà, Miss Parus a fondé sa petite famille, sous mes fenêtres !

En effet, un couple de Mésanges bleues s’est installée  dans le nichoir occupé il y a deux ans par les Mésanges charbonnières.

Et hier  matin, en ouvrant mes volets j’ai vu un des heureux parents avec une belle chenille verte dans le bec ! C’est le signal.
Hier matin à 7 heures, le mâle apporte une chenille.

Jusqu'à hier,  je ne voyais que la sortie rapide d’un adulte  et l’installation d’un autre.

Difficile de dire qui est le mâle ou la femelle. Mais le rituel était  toujours le même. A proximité du nichoir j’entendais un appel très caractéristique :  « tui tui , je suis là, je suis là ».L’appel était répété plusieurs fois et immanquablement le relais s’opérait.
Maintenant c'est plus clair: le mâle prévient de son arrivée avec une proie, livre la nourriture et s'en repart.Il choisit aussi toujours le même perchoir, très laid, mais bien commode, situé à environ deux mètres du nid.
La femelle vérifie la tranquilité des  lieux avant de sortir.

La première photo est prise à 7 heures, les oiseaux commencent leur journée de bonne heure. J’ai vu l’adulte revenir à 3 reprises avec un insecte. Je pense donc qu’il y a 3 oisillons. Ensuite il y a de longues périodes de calme. Tout petit les oisillons ne sont pas encore des goinfres, et une chenille dodue calme leur appétit. Les mésanges bleues cherchent leur nourriture dans les arbres sur les branches les plus élevées. Elles les débarrassent des chenilles actuellement, puisque c’est la première nourriture des petits.
Le mâle, toujours sur ce perchoir, annonce sa venue avec une toute petite proie

Je ne saurais vous recommander la plus grande discrétion dans l’observation d’oiseaux qui nourrissent leur nichée. Il ne faut pas s’approcher sous peine de les perturber. J’ai la chance de pouvoir observer depuis ma fenêtre et de photographier derrière la vitre. Le nichoir est placé  pour protéger les oiseaux, le décor n’est pas terrible mais préserve leur tranquillité !
Ce matin, le mâle appelle et annonce qu'il apporte le petit déjeuner!Toujours une chenille.




Souhaitons leur beaucoup de succès pour élever cette petite famille, le travail est ardu!

12 commentaires:

  1. Hélas, s'il n'y avait que les humains pour pour perturber ces nichées, mais le nid du merle de mon voisin a été razzié par les pies...
    Nous avons énormément de corvidés qui s'en prennent à ces nichées dans la région.
    Mais tu as bien raison de souligner qu'il faut à tout prix éviter de perturber les nids pour le plaisir de la photo.
    Bravo pour tes observations derrière la vitre, ça doit t'occuper agréablement de les regarder faire!
    quel bonheur!
    Bises et à vous deux et bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. Quel courage elles ont. Des mésanges charbonnières occupent ma boite aux lettres. Elles ont fait un magnifique nid de mousse et de fibres de chanvres prélevées sur une corde de balançoire d'enfants.
    Comment supportent-elles ces froids vents et grêles que nous avons eus. Je pense que la nichée est arrivée à terme mais je n'ouvrirai pas ma boite aux lettres.

    RépondreSupprimer
  3. C'est toujours très beau de les observer!
    A bientôt pour la suite, et attention aux chats le jour de la sortie...

    RépondreSupprimer
  4. Courageux ces petits...surtout avec le temps qu'il fait...

    RépondreSupprimer
  5. quelle chance :)mon nichoir est encore resté vide cette année ! :(

    RépondreSupprimer
  6. Belles photos. Nous avons beaucoup des Mésanges bleues! Je dois obtenir des boîtes pour l'année prochaine. Diane

    RépondreSupprimer
  7. Extra !!!
    Merci Lucie de nous faire parager ces beaux moments.
    Chez moi, ce sont les petits merles qui sont nés, les parents ont beaucoup de travail , d'autant plus qu'ils se font attaquer par les pies !!! je crains la sortie du nid car ils seront encore très vulnérables.
    Je n'ai encore rien remarqué du côté des mésanges, je pense que le mauvais temps n'arrange pas les choses .
    Merci pour ces beaux reportages .
    A bientôt.
    Sophie.

    RépondreSupprimer
  8. Excellent reportage, merci du partage !

    RépondreSupprimer
  9. J'adore les mésanges bleues ! C'est un peu de beauté et de tendresse dans un monde de brutes !
    Souvenir d'enfance... ma mémé avait sa boite aux lettres squattée par un couple de mésange, tous les ans, alors elle veillait dessus comme sur la prunelle de ses yeux... Le facteur avait interdiction d'y mettre le courrier. C'est là que j'ai puisé mes racines écolo et mon amour des oiseaux :-)
    Un papier à passer sur FB tiens
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. on s'en fou du décor , ils sont largement compensés par la beauté de l'instant ...

    RépondreSupprimer
  11. La famille de Miss Pareus s'agrandit : une bonne nouvelle ! Et merci d'avoir rappeler d'éviter de photographier pendant la période de reproduction !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.