vendredi 21 janvier 2011

Le Lepture porte-cœur (Brachyleptura cordigera ou Stictoleptura cordigera).

Voilà un insecte que je trouve tous les ans dans le jardin, sur les mêmes plantes. Il se place dans la suite des coléoptères bien colorés en particulier de cette couleur rouge si voyante, que j'ai commencée à publier ce mois de janvier bien gris..


Le joli Lepture porte- coeur sur son restaurant favori: les grandes marguerites!

Jamais en quantité, je ne vois qu’un ou deux exemplaires, mais apparemment suffisant pour qu’ils se reproduisent. Son nom est soumis à changements. J’ai remarqué que pour certaines espèces les entomologistes remettent de l’ordre et font désordre dans nos vieux ouvrages ou nos quelques connaissances. Mais au moins celui-ci a des aspects qui font qu’il n’y a pas de doute sur son identité.


Des antennes insérées vers le milieu des yeux, un premier segment épaissi et un second très court.

C’est un Cerambycidae aussi appelé Longicornes parce qu’ils ont de longues antennes, parfois 2 ou 3 fois la longueur de leur corps. Ils sont environ 300 espèces.
Les Lepturinae sont une sous-famille dont les mâles et les femelles ont la même forme et couleur des élytres. Ils ne que 80 en Europe de l’Ouest. Notre Lepture porte cœur, Brachyleptura cordigera(Fuesslins), se reconnait à ses élytres bien rouges portant un dessin noir en forme de cœur.


Un petit bijou sur une belle fleur!

On notera les antennes insérées vers le milieu de l’œil, le premier article très épaissi (caractéristique de la famille des Cerambycidae) et le second bien plus petit (caractéristique des Lepturinae).


Au repos sous une belle ombelle!

En été quand j’en ai l’occasion je pars très tôt chercher les insectes dans l’idée de savoir où ils passent la nuit. C’est ainsi que j’ai découvert ce Lepture porte-cœur qui dormait sous l’ombelle de la carotte sauvage. En fait il dort sous son restaurant.
Les adultes sont phytophages et se nourrissent sur les ombelles des carottes sauvages, des fleurs cultivées comme les marguerites. J’en ai trouvé sur la lavande et même sur les fleurs de trèfle dans le jardin. Les larves vivent dans le bois pourri des arbres feuillus, chênes et châtaigniers.


La lavande c'est bon aussi!

C'est un insecte dont la taille varie en fonction de la nourriture: entre 14 et 20mm.C'est un insecte que l'on trouve dans une très grande moitié sud du pays, la région parisienne faisant partie de cette moitié, c'est dire que vous avez beaucoup de chance de le rencontrer bientôtentre juin et août.
Un excellent site consacré aux Cerambycidae.

11 commentaires:

  1. Ce porte-coeur est superbe, merci pour ce beau portrait!

    RépondreSupprimer
  2. Un insecte bien mis en valeur par ton reportage, le lepture porte-cœur, je vais essayer de retenir ce nom quelque part dans ma mémoire au cas où je le croise.

    RépondreSupprimer
  3. Ils sont passionnants, ces cérambycidae!
    Ils ont tous un "style de vie" très semblable!
    Par contre celui-ci je ne l'ai jamais vu chez moi... Il est superbe!
    Bon réflexe d'aller les chercher au petit matin sous les plantes!
    Moi, ce sont libs que je "traque" en livrée de perles de rosée!!
    Bravo, Lucie, j'espère pouvoir le repérer autour de l'étang en fin de printemps!
    Bonne journée à vous 2!!

    RépondreSupprimer
  4. J'imagine que dans mon coin préféré estival il doit avoir sa place mais je ne l'ai pas encore rencontré ou bien je l'ai pris pour un autre plus commun. J'y regarderai donc à deux fois cet été et comme tes critères d'identification sont absolument précis, il n'y aura pas méprise si la rencontre s'opère.
    Merci pour le lien du site spécialisé Lucie et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  5. Il s'est fait une sacrée ventrée de pollen celui-là !

    RépondreSupprimer
  6. Il est vraiment magnifique ce longicorne ! J'espère que je pourrai le rencontrer cette année : merci de nous l'avoir présenté !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  7. quelle chance tu as de l'avoir dans ton jardin , il est magnifique

    RépondreSupprimer
  8. magnifique cette bestiole!!! et une découverte de plus grâce à tes photos!

    RépondreSupprimer
  9. Tu m'a soufflé le message que je réservais pour la St Valentin...
    Mais je ne t'en veux pas Lucie, le coeur est plus net sur tes images !
    Il faut dire que les miens étaient absorbé justement par une grande histoire de coeur !
    Et tout ça toujours à Gréoux !!!

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour ce billet très éclairant et le lien du site sur les Cerambycidae.
    Grâce à ce lien, j'ai la confirmation de l'identité d'un petit inconnu dans mon jardin !
    Marithé m'a conduit par ici. Je l'en remercie !
    Bravo pour votre blog, ces superbes clichés et le partage !

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.