lundi 2 juillet 2018

Megachile Willughbiella un joli couple d'abeilles solitaires!


Je ne pensais pas revenir si vite vous parler de cette belle abeille qu’est Megachile Willughbiella dont le mâle porte de si jolis gants blancs !
(Voir la publication précédente)
Megachile Willughbiella , joli couple d'abeilles solitaires, sur la lavande.

En abandonnant mon pied de fenouil trop agité à cause du vent, je me suis dirigée vers les lavandes où je souhaitais juste jeter un regard car elles se trouvent en plein soleil et à l’heure de midi il n’est conseillé de s’y attarder.
Je vois une abeille dans une position inquiétante, se balançant. Oh, encore un méfait de Napoléon ( l’araignée  Synema globosum) qui chasse à l’affût dans ces fleurs odorantes !
Megachile Willughbiella , des acrobates suspendus par une seule patte!!!

En m’approchant je vois qu’il n’en est rien.
Je suis en présence d’un couple d’abeilles occupé à assurer l’avenir de leur espèce.

Megachile Willughbiella , une vue rapprochée des acrobates!

C’est l’intense couleur rouille de la brosse ventrale de la femelle qui retient mon attention. D’autant que le mâle avec sa pilosité claire me rappelle la séance que j’avais faite il y a peu avec monsieur en gants blancs Megachile  Willughbiella! J’avais aussi lu que la femelle présentait cette brosse bien colorée.
Megachile Willughbiella , vue de face du couple

Il me faut m’approcher pour essayer de discerner un peu mieux les pattes antérieures  du mâle.
Il fait du vent et le couple se balance, la femelle juste accrochée par une patte. Mais le mâle lui, est fermement arrimé à sa compagne !
Megachile Willughbiella ,1: patte antérieure de la femelle, 2 :patte antérieure du mâle avec sa frange blanche,3 :mandibules de la femelle

Et en effet je vois les pattes blanches qui couvrent les yeux de la femelle.
Elle est toute fraîche et pas bien vieille.
Je vois par exemple que le mâle est bien plus poilu que mon sujet précédent et déjà les bords de ses ailes sont un peu abîmés.
Megachile Willughbiella femelle s'occupant de sa langue

Elle n’a pas encore un grain de pollen sur le corps, ses ailes bien intactes. Et surtout elle passera un bon moment à « exercer » sa langue. C’est un comportement que j’avais souvent observé chez des papillons juste éclos : ils déroulent et enroulent la trompe pour ajuster ses différents éléments.
Megachile Willughbiella femelle vue de face

Cette abeille aussi étire sa langue, que je découvre bien longue, entourée de 2 gouttières dont je pense qu’il s’agit de palpes labiaux.Elle possède de solides mandibules, n'oublions pas que c'est une découpeuse de feuilles et ses mandibules bien développées doivent être bien utiles.

Megachile Willughbiella femelle vue de face, 1:langue,2:mandibule,3: palpes labiaux

Cela durera encore un bon moment avant qu’elle ne se mette à butiner une fleur de lavande en y enfonçant presque toute sa tête !
Megachile Willughbiella , joli couple qui  aime la lavande!

Entre temps, j’ai encore vu un mâle s’approcher et madame lui a signifié une fin de non-recevoir en dressant son abdomen vers le haut.

Ce fut un très beau spectacle dans la lavande.
Mais je rassure les lecteurs, Megachile Willughbiella est une abeille présente partout en France et même plus au Nord, elle aime aussi les milieux urbains.

8 commentaires:

  1. Superbe observation Lucie, et ces Mégachiles sont vraiment très très belles.
    Merci, très joli partage.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Jolies photographies. Merci ++

    RépondreSupprimer
  3. Quelle fine observatrice ! incroyables photos :) Bravo !

    RépondreSupprimer
  4. Aérien c'est peu dire... leur position est étonnante, je vois mal comment la femelle s'accroche sur la 2ème et 3ème image par contre j'imagine très bien ce que tu as dû souffrir sous le soleil de midi... Heureusement que la piscine n'est pas loin !

    Une langue articulée ? Je ne savais pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les ongles des insectes en général tiennent très fermement! Pour certains il faut vraiment forcer pour les détacher de là où ils se "retiennent"

      Supprimer
  5. Bonjour Lucie,
    les plans de lavande attirent du "beau monde" .... et là tu es gâtée. Très observatrice tu nous fais de magnifiques photos avec les descriptions. Nous avons aussi les explications. On apprécie et te disons un grand merci.
    Moi aussi je passe du temps avec "les butineurs" sur mes pieds de lavande. Mon mari veut bientôt les couper car cette année au lieu de les mettre à la déchetterie on a trouvé dans notre village un exploitant qui va les prendre avec sa récolte. Nos lavandes iront pour la parfumerie .... Oh là là .... je suis fière !
    Bon dimanche très chaud.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Lucie
    Tu as fait de très belles macros de cette femelle mégachile dont le deuxième nom n'est pas facile à retenir , incroyables tous ces détails .
    Bises

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.