vendredi 27 avril 2018

Carrhothus xanthogramma, mâle et femelle,de jolies saltiques


Je suis toujours contente de retrouver mes « habitués » lorsque je me promène dans le jardin.
Depuis que j’ai photographié, puis identifié depuis plusieurs années les insectes et autres petits habitants du jardin, j’en reconnais de nombreux. Chaque printemps je suis contente de voir qu’ils sont toujours présents, les uns sur certaines fleurs, d’autres dans un petit coin plus humide ou encore se chauffant au soleil lors de belles journées.
Je vois souvent des petites araignées en particulier Carrhotus xantogramma femelle.
Carrothus xanthogramma mâle

J’ai rencontré hier le petit mâle. Comme les mâle d’araignées, il est plus petit (5 mm contre 7mm), plus coloré et plus voyant . C’est l’occasion de vous les présenter tous les deux.
Carrothus xanthogramma mâle: deux petits points jaunes sur le céphalothorax

Chassant à l’affût, Carrhotus  xantogramma, se tient sur les herbes et surtout sur les feuilles larges (hémérocalles, iris  agapanthe…)
Lui avait choisi la bourrache. De nombreuses abeilles viennent y butiner et il espérait sans doute en piéger une, ou simplement y attendait-il une jolie Carrhotus xantogramma femelle.

Carrothus xanthogramma mâle:  face noire

Noir et brun roux sont ses 2 couleurs. Le céphathorax est d’un noir de jais avec 2 minuscules taches jaunes. Les pédipalpes sont habillés de longs poils noirs que l’on retrouvent dressés sur la tête.
Carrhotus xanthogramma mâle avec ses pédipalpes terminés en gant de boxe, d'un beau noir!

Les deux   gros yeux centraux sont entourés sur la partie avant de 2 autres plus petits .Deux  paires autres sur le dessus de la tête et plus latérale en arrière  expliquent son excellente vision et le fait qu’elle disparaisse dans la végétation avant que nous la voyons !
Détail de la patte avec ses alternances de couleurs des poils

Les pattes sont revêtues d’une longue pilosité blanche et noire mêlée avec quelques taches rousses .
Détail de la pilosité abdominale chez Carrhotus xanthogramma mâle.

L’abdomen quant à lui est de cette jolie couleur brun roux, qui le rend si visible dans la végétation.
On voit qu’il y a une pilosité couchée et une longue pilosité dressée plus clairsemée.


La femelle
D’une taille un peu supérieure, elle est aussi moins colorée. 
Comme chez le mâle, on distingue 2 minuscules taches jaune sur le dessus de la tête.
Carrhotus xanthogramma femelle adulte, vue de dessus, on retrouve les deux petites taches jaune sur le dessus de la tête

Comme toute les saltiques elle a ce regard" tour de contrôle " avec ses 4 yeux en façade et deux paires sur le dessus et les côtés de la tête.

Ci-dessous une femelle juvénile, sa coloration est moins marquée, surtout autour des yeux.


Carrhotus xanthogramma, femelle juvénile.

 Un joli bandeau fait de poils clairs entoure la tête.Devenue adulte les yeux sont cerclés de rouge.
Carrhotus xanthogramma femelle adulte, ses beaux yeux cerclés de rouge.

Les pattes sont couvertes d’une longue pilosité claire, les pédipalpes sont eux joliment couvert d’une longue pilosité blanche.
Un peu encombrant mais succulent!
Sur le dos on observe un axe longitudinal de couleur cannelle complété de part et d'autre de dessins de forme géométrique noir.

Les adultes sont visibles maintenant d'avril à juillet.Chez nous on les trouve dans de nombreux milieux avec une végétation peu dense , dans les zones bien exposées.
Un copieux déjeuner

 On se rend compte que ces petites discrètes attrapent des proies plus grandes qu'elles.
Je passe à droite ou à gauche, se dit la fourmi!

Dans la végétation des rencontres sont parfois curieuses.
Souvent cachées dans la végétation ces petites saltiques jouent leur rôle dans un jardin.Parfois, il faut attendre un peu qu'elles sortent de leur cachette où le moindre intrus les fait fuir.
En Allemagne, elle est sur liste rouge.

7 commentaires:

  1. Coucou Lucie,
    Je dois bien reconnaître que si j'aime toutes les araignées, les Saltiques sont vraiment mes préférées. Je suis fan de ces face à face avec tous leurs grands yeux. On sent vraiment avec elles qu'elles nous observent autant que nous les observons.
    Très jolies photos et les détails sur les pattes sont époustouflants.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Je vois que tu t'es fait de nouveaux amis ! C'est super de les regarder dans les yeux ainsi et d'assister à leur repas.
    Je n'ai pas trouvé la pulsatilla montana, la neige est encore trop présente même si en bas le soleil "crâme" les jeunes pousses. Par contre j'ai rapporté des image d'une coccinelle qui révassait entre les écailles d'un cône de mélèze. Les points noirs cercléS de jaune, orientent mes recherches sur "epilachniae" mais ça s'arrête là, je ne trouve aucun site pour m'éclairer. Tu connais ?

    RépondreSupprimer
  3. J'ai trouvé : Anatis ocellata. Elle aurait une préférence pour les conifères âgés. Voilà une bonne occasion de réanimer le bébêtes blog.
    Je ne la trouve pas dans tes tags, je te souhaite de la dénicher à ton tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est superbe!
      Non je ne l'ai jamais rencontré! Je croise peu de conifères âgés! Mais il faudra que j'y fasse attention !

      Supprimer
  4. Bonjour Lucie,
    Elles ont des bouilles rigolotes ces araignées. On dirait presque des peluches avec leurs gros yeux.Sous ton objectif on voit tous les petits détails et c'est fantastique.
    J'ai souvent des pensées pour toi en ce moment car j'ai passé pas mal de temps à côté de mes lilas à photographier les butineurs.
    Belle fin de semaine à toi et aux tiens.

    RépondreSupprimer
  5. : )
    Elles sont amusantes ces petites araignées

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Lucie
    Ces petites saltiques sont très belles et j'admire la photo n° 9 de la femelle avec ses yeux cernés de rouge .
    On dirait un bijou .
    Merci pour toutes ces macros spectaculaires qui me permettent de voir ces petites bêtes dans les moindres détails .
    Bises

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.