mardi 13 mars 2018

Vespula (Paravespula) germanica et Vespula (Paravesula)vulgaris.


Voici d’autres guêpes présentes dans le jardin. Deux Vespula, qui n’ont pas
l’abdomen rétréci aux deux extrémités mais terminé de manière abrupte dans sa partie antérieure. Jaune et noire sont leurs couleurs dominantes ce qui fait qu’on les confond souvent les unes avec les autres.

Chez moi, pour les différencier des espèces de Polistes présentes je regarde les antennes , ici elles sont entièrement noires, et la pilosité. Les Polistes du jardin sont glabres les Vespinés sont poilues !
Vespula germanica reine au soleil du mois d'avril.

Voici Vespula germanica . Au printemps la reine fécondée qui a passé l’hiver à l’abri, se met au travail pour fonder une colonie. Son nid est souterrain. C’est elle qui pond et s’occupe des premières ouvrières qui prendront ensuite le relais.
On la reconnaît à sa taille plus grande que les ouvrières.
C’est aussi parce qu’elle apparaît en début de saison, au mois d’avril et parce qu’elle mesure près de 25 mm, que je pense que celle-ci est une reine. Découverte dans les herbes, elle se réchauffait au soleil.


Vespula germanica ouvrière


L’ouvrière mesure environ 15mm , elle est plus petite que la reine.
Vespula germanica ouvrière, détail de la face, clypeus, mandibules , creux de l'oeil, jaunes.

Les mandibules sont insérées juste en-dessous des yeux.Le clypeus est jaune avec 3 taches noires de taille variable.
Vespula germanica, ouvrière, détail du pronotum, la flèche indique la tache jaune élargie.
La tache jaune sur le pronotum est élargie, alors qu’elle ne l’est pas chez la guêpe commune Vespula(Paravespula) vulgaris

Vespula vulgaris, ouvrière, détail du pronotum, tache jaune non élargie.On voit qu'elle aspire l'eau.


On le voit bien sur les photos ci-dessus.

L’abdomen présente en plus des rayures noires des points bien ronds isolés.
Vespula germanica ouvrière, taches rondes sur l'abdomen.

Au cours de l’été je les vois beaucoup moins et bien que nous prenions nos repas sur la terrasse, elles ne viennent pas nous rendre visite.
Il y a cependant un point important pour tous au cours de l’été, c’est l’accès à l’eau. Si les guêpes viennent régulièrement chercher de l’eau dans la piscine, c’est un endroit où je n’arrive pas à les photographier..
Mais la buvette aux oiseaux, encastrée dans le sol est un endroit très visité. Et c’est ainsi que j’ai quelques images( si j’approche trop mon objectif, c’est sauve qui peut!).
Vespula vulgaris ouvrière, à la corvée d'eau!Je marche sur l'eau, moi!

Le détail permet de voir que la guêpe marche sur l’eau, ses pieds ne s’enfoncent pas et elle aspire l’eau qui lui servira dans le nid .

 Chez Vespula vulgaris on y voit bien les taches jaunes sur le pronotum qui ne sont pas élargies et pas de points ronds sur l’abdomen.
Vespula vulgaris ouvrière, une ancre dessinée sur la face.

Le dessin sur la face est aussi caractéristique : bien noir en forme d’ancre, plus ou moins élargie.
Ces 3 caractères bien visibles permettent de distinguer ces deux Vespula

Ces guêpes jouent un rôle régulateur dans le jardin.Pour nourrir leurs larves, elles attrapent bien des mouches, des chenilles...Mais ce sont aussi ces deux espèces qui importunent le plus les humains !


6 commentaires:

  1. Je retiens le "marcher sur l'eau".

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Lucie,
    Complet avec de superbes photos. Comme ne pas aimer les insectes ?!
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  3. En ce moment, il y a plein de bébés insectes dans la nature.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Lucie,
    Un article très complet et des superbes photos macro.
    Quel plaisir de les voir revenir dans notre environnement, ça sent bon la douceur ;-)
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Message très détaillé. Bravo. Nous avons eu beaucoup de guêpes l'année dernière! Bonne journée Diane

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.