mercredi 26 avril 2017

Libellula depressa : une jolie rencontre dans le jardin.


En nettoyant un carré de framboisiers je jette un œil sur les herbes voisines : je coupe ou je les laisse ?
Et je la vois : une jolie libellule déprimée accrochée à un de ces brins d’herbe que je souhaitais réduire. Je lui ai conseillée de ne pas bouger et je suis allée chercher mon appareil photo !
Libellula depressa, femelle  à l'abri dans les grandes herbes.

Elle n’avait pas bougé et nous avons fait une petite séance, la dame était très compréhensive. Il faut dire que c’était le soir et elle souhaitait sans doute passer la nuit dans ce coin très herbeux où elle était peu visible.
Libellula depressa, femelle   des ailes hyalines à la base sombre

Nous sommes fin avril c’est donc un sujet jeune, on le voit à sa pilosité bien intacte.
Libellula depressa, la pilosité longue et claire sur le pronotum

Libellula depressa se reconnaît aisément. La femelle a l’abdomen  bien large, ocre avec des lunules  jaunes sur les côtés des différents segments(le mâle bleuit en vieillissant)
Libellula depressa, détail de la base des ailes

Ce sont les ailes qui permettent de l’identifier. On voit une tache noire sur la base de chaque aile.
Libellula depressa, un joli sourire avec une pilosité courte et des antennes brèves.

C’est une libellule pionnière, elle  n’est pas difficile elle colonise des eaux stagnantes ou faiblement courantes, mares, talus, étangs…et même les petites pièces d'eau des jardins!
Elle se rencontre au printemps partout en France et en Europe.
Libellula depressa,  selon l'angle de vue la pilosité longue du dessus du pronotum est occultée au profit de celle des côtés,courte et noire!

Aujourd’hui après une matinée pluvieuse, le soleil est revenu et j’ai revu ma jolie dame libellule dans le même coin du jardin, mais cette fois, bien réchauffée elle ne m’a pas attendu.
Libellulla depressa dans toute sa splendeur!

 Avec le soleil elle recharge ses batteries et retrouve toute sa vélocité, ce qui n’était pas le cas hier soir !
C'est le début de la saison pour cette belle libellule qui est visible jusqu'à la fin du mois d'août en général. Belles observations!

8 commentaires:

  1. Bonsoir Lucie,
    C’est tout simplement magnifique. Superbe série avec des détails parfaits.
    Comme quoi les herbes hautes ont toutes leurs places ;-)
    Bises et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Lucie, magnifique article, magnifiques clichés !!!
    Un énorme coup de coeur pour cette libellule, pas encore observée cette année, chez moi...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. c'est si beau en vol les libellules :)

    RépondreSupprimer
  4. Bon jour Lucie,
    J'aime vraiment cette série dans l'environnement naturel.
    Tes photos sont superbes.
    Bise et bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Comme elle est belle! Et je m'imagine toutes les intrigues que tu as résolues en l'observant de plus près...

    RépondreSupprimer
  6. Des photos d'une limpidité exceptionnelle , un régal !
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique ! Cette fée est de toute beauté.
    Bonne soirée Lucie.

    RépondreSupprimer
  8. Elle est très belle et très patiente!

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.