mercredi 22 juin 2016

Euplagia quadripunctaria, Ecaille chinée, chenille, chrysalide, imago




Voici un papillon que je vois dans le jardin, il aime les haies de mes voisins dans lesquelles il se dissimule le jour.
Euplagia quadripunctaria, Ecaille chinée, imago nouveau-né

Hier matin, je l’ai vu tout neuf éclos d’une chrysalide que j’avais ramassée ce printemps lorsque je bêchais le jardin. Enterrée à faible profondeur et ne sachant à qui elle appartient, je l’ai mise dans un récipient transparent avec un fond de terre.
Euplagia quadripunctaria,vue aile postérieure

 C’est ainsi que j’ai eu la surprise de la voir, conformément au calendrier de son espèce qui précise qu’elle est visible à partir du mois de juillet et jusqu’à la mi-septembre. Elle a choisi de naître le jour de l’été, quelle bonne idée!

Ecaille chinée, Une petite tête avec de grands yeux noirs et des antennes fines.
C’est un papillon très caractéristique avec ses ailes noires zébrées de blanc beige pour les ailes antérieures, celles que l’on voit le plus souvent.
Les  ailes postérieures rouges orangées dans mon exemplaire, sont ornées de quelques gros points noirs.
Ecaille chinée, les ailes, recouvertes de grandes écailles qui se détachent facilement*

Le dessus de l’abdomen est orangé parsemé d’une rangée de points noirs bien alignés. Le dessous est beige clair avec 3 rangées de boutons, non de points noirs ! Un joli costume.

Ecaille chinée,vue ventrale avec ses beaux boutons noirs bien alignés

Notons encore derrière la tête petite avec ses yeux noirs assez gros, porte un petit col noir souligné de blanc et d’orange. L’élégance faite papillon !
Ecaille chinée, détail de la tête*

Sa chrysalide est lisse, brune et c’est dans le sol que s’opère la métamorphose.
La chrysalide , vide dans son léger cocon de soie, ici sur une feuille sèche, mais souvent dans le sol. Sur le côté on aperçoit la capsule céphalique de la chenille.

J’avais déjà à plusieurs reprises rencontré sa chenille.
Ecaille chinée, chenille avec ses grosses verrues orangées et sa ligne blanche sur le dos

 Elle vit dans les herbes basses du jardin mais  se nourrit aussi sur des arbres, des arbustes.
Ecaille chinée, chenille , la tête est noire brillante
 En élevage, je la nourris avec des feuilles de pissenlit et cela fonctionne très bien. Je rencontre la chenille au printemps et le papillon adulte émerge au début de l’été.
Ecaille chinée, chenille ,noire avec des verrues orangées

Ses gros poils servent à lui faire un léger cocon dans lequel la chenille glabre alors, se cache pour se transformer d’abord en chrysalide puis en papillon adulte.
Ecailles chinées , à deux,un triangle presque équilatéral

Les photos faites sur les fleurs de tournesol datent du mois de septembre des années passées.
Ecailles chinées , chacun pour soi!

C’est un papillon dit nocturne mais qui vole aussi le jour, se cache souvent comme dit plus haut dans la végétation. On le rencontre partout en Europe dans des lieux humides et boisés jusqu’à 2000 mètres d’altitude. Il est dit assez commun.

 Avec ses couleurs  caractéristiques  il ne devrait pas échapper à vos observations.

Infos tirées de Papillons de nuit d’Europe, Patrice LERAUT NAP éditions
*Photos grossies 3 fois

8 commentaires:

  1. Formidable série Lucie.
    Une écaille est sortie d'une ruche en attente d'habitantes cette semaine, mais une ruche venant du sud gironde, car jamais vu d'écaille en Charente Maritime.
    Je n'ai malheureusement pas pu faire de photos, mais les tiennes sont si belles.
    Bonne soirée Lucie

    RépondreSupprimer
  2. Bon jour Lucie,
    Il est splendide ! J'ai déjà eu la chance de le croiser, mais impossible de réaliser de tels clichés. J'avoue que je m'interroge sur la manière dont tu t'y prends.
    Et tout ce qu'il faut de la chenille au papillon pour nous présenter un article toujours parfaitement complet !
    Bravo et merci.
    Bise et bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  3. magnifique photo à deux ! Très beau papillon et des macros toujours aussi superbes ! bel été à toi :)

    RépondreSupprimer
  4. Tu as fait de très belles photos de ce papillon l'écaille chinée que je n'ai pas encore vu cette année .
    C'est vrai ses couleurs attirent le regard .
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, Tu fais toujours de splendides clichés et j'admire en silence. Tu peux faire un beau livre tant tes photos sont belles et tes explications précises.
    Perso, je n'arrive pas à trop photographier d'insectes avec mes 2 gros chiens qui retiennent toute mon attention en balade.
    Bonne fin de dimanche Lucie. Ta "voisine d'un peu plus haut"

    RépondreSupprimer
  6. elle est si belle. Contente d'en avoir appris autant sur elle. Je ne sai spas si elle vit ici.
    J'ai semé des tournesols, avec l'idée de plaire aux oiseaux (et à mes yeux d'abord). Je ne savais que ça plait aussi aux papillons. Je vais être encore plus impatiente!

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien rencontrer les écailles, elles présentent l'avantage d'être assez facile à déterminer. Grâce à toi, je découvre la chenille que je n'ai jamais observée.
    Avec tout ces élevages, ça te fait beaucoup de monde à nourrir !!!

    RépondreSupprimer
  8. Un papillon tout à fait splendide à connaître. Ce qu'il peut y en avoir de l'information dans ce billet. La chenille est également d'une grande beauté, ce qui n'est nécessairement pas le cas pour toutes les espèces. Un autre article informatif et captivant.

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.