samedi 30 novembre 2013

Promenade sur la grande astrance


1600m, au pied de la remontée mécanique d’une toute petite station de ski familiale à la limite du département des Alpes maritimes. Une pente dégagée et bien fleurie en ce début du mois d’août. Je découvre avec bonheur des parterres de la grande astrance, pour moi une des fleurs les plus élégantes.

Les promeneurs sur la grande astrance sont nombreux. Ses fleurs munies de nombreuses étamines porteuses de pollen et de nectar régalent une foule de visiteurs bien différents.

Je commencerais par la légèreté et la grâce des papillons.


Erebia ligea, femelle
Erebia ligea femelle, le Moiré blanc fascié, une montagnarde. Elle aime les clairières et les lisières, des lieux ombragés et herbus.
Erebia ligea,  et  grande astrance
 La bordure blanche et sombre sur les bords extérieurs de l'ail est une des caractéristiques de ce Moiré bien répandu en altitude.

Melitaea diamina

La Mélitée noirâtre, Melitaea diamina, un peu usée, en montagne elle vole de mai à juillet et nous sommes début août.

Melitaea diamina, au repos
Crocota tinctaria, l’ orangé des alpages, mâle



Crocota tinctaria, l’ orangé des alpages, un mâle avec ses belles antennes pectinées, puis une femelle plus discrète.

Crocota tinctaria, l’ orangé des alpages, le mâle aux belles antennes.



Crocota tinctaria, l’ orangé des alpages, la femelle

Voici maintenant deux beautés réunies: la Zygène transalpine, Zygaena transalpina

Zygaena transalpina

 Une grande Zygène, la pointe blanche des antennes effilées est un des critères aidant à la détermination.
Les 6 taches sont entourées de quelques écaillures sombres. Pour vous aider à identifier les Zygènes, une intéressante clé interactive ici

Une fleur qui offre une belle nourriture aux papillons
Le contraste entre la fleur et ce papillon aux couleurs bien tranchées me plaît !

Cette partie de la promenade consacrée aux papillons s’achève.Pour tout savoir sur la grande astrance, cette jolie fleur aux nombreux visiteurs c'est ici
Une seconde partie suivra et nous y verrons quelques gros balourds qui font osciller ces fleurs délicates !

14 commentaires:

  1. superbe série et une fleur magnifique :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup cette belle fleur qui me fait penser à un bijou.
    Bon week-end Lucie :)

    RépondreSupprimer
  3. très beaux ces transalpins ainsi que la grande astrance,
    je n'en connais que peu!

    RépondreSupprimer
  4. Wow, quelle belle façon de nous faire connaître une fleur en nous présentant des insectes qui la fréquentent assidûment. Et quelles photos, en passant ! Tu es une vulgarisatrice des plus efficaces. Merci et au plaisir de revenir dans ton jardin (ou un p'tit peu plus loin...des fois).

    RépondreSupprimer
  5. Tes photos sont vraiment très belle Lucie !
    Je crois qu'il suffit qu'une fleur ait du rose ou du mauve pour attirer les papillons. C'est ce que j'ai remarqué chez moi et dans les pyrénées.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  6. Jolie série. Ce post m'a permis de découvrir une fleur superbe que je ne connaissais pas. Et ce n'est pas faute de me rendre régulièrement dans le Jura où il semble qu'on peut la trouver. Je n'en ai jamais vu en Alsace... C'est un véritable petit joyau qui attise visiblement bien des convoitises :-)
    Bonne journée
    Patrick

    RépondreSupprimer
  7. moi de même je ne la connais que par les flores, et ta première photo la révèle encore plus belle
    Mal située aussi pour voir ses habitants
    Merci pour la visite

    RépondreSupprimer
  8. On ne peut rêver de support plus délicat pour présenter une telle collection.
    Ces fleurs offraient un self-service, ouvert à tous les amateurs, tu as eu l'embarras du choix, il fallait être là au bon moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En découvrant ce pré parsemé de nombreuses grandes astrances, j'ai été ravie! J'ai passé plus de 2 heures sur un espace restreint de 2 ou 300 mètres carrés!

      Supprimer
  9. Beaucoup de douceur émane de ces photos et de cette fleur qui est une petite merveille. La 1ère de l’ orangé des alpages est un vrai régal pour les pupilles !!!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Lucie!
    Ravie de découvrir toutes ces petites merveilles!
    A part M. diamina, je ne les connais pas!
    Les "pipallons" d'altitude sont toujours sympas à découvrir surtout quand on habite plus en plaine... Bon pas vraiment le cas chez moi mais ce n'est quand même pas de l'altitude!! LOL!
    Jolie série estivale et tellement lumineuse!
    Bizzz à vous deux!

    RépondreSupprimer
  11. Quelle magnifique promenade! Délicate, poétique et didactique! Et les photos sont vraiment sublimes!
    Présentation aussi raffinée que la fleur... qui nous permet de nous évader en pleine nature depuis chez soi..

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.