mardi 19 novembre 2013

Brachycerus muricatus, le roi de la catalepsie!


Je vous présente Brachycerus muricatus, comme annoncé dans le titre, le roi de la catalepsie. C’est en effet une façon peu habituelle de présenter un insecte. Mais c’est celle que préfère ce petit coléo de la grande famille des charançons et plus précisément de celle des Brachyceridae.
Il mesure 9 mm.
Brachycerus muricatus dans sa position favorite.

En effet, cet insecte est capable de faire le mort très longtemps, bien plus longtemps que ses collègues charançons ou autres insectes qui utilisent ce procédé pour passer inaperçu aux yeux d’éventuels prédateurs !

L’ayant remarqué sur une clôture , je l’ai détaché sans peine de son support et là j’étais bien désolée de le voir inerte, quasi mort. Je me disais qu’il avait été mourir là, desséché par le soleil d’automne encore bien vif !
Brachycerus muricatus  de dos, des creux et des bosses partout!


J’ai continué mon tour de jardin en le gardant dans la main et ensuite, un peu déçue de le savoir mort je l’ai mis dans une boite en me disant que je l’observerai quand même, n’ayant jamais rencontré un insecte aussi cabossé ! Je suis retournée le voir une bonne demie heure plus tard il était toujours couché les 4 fers (non les 6 pour lui ) en l’air. Rien ne pressait pour les observations. Ce n’est que bien plus tard que j’ai été surprise de le voir trotter dans sa boite, je n’en revenais pas. Mais mes lectures confirment bien cette aptitude ! A  part savoir faire le mort très longtemps qui est donc Brachycerus muricatus ?
Brachycerus muricatus de face, du relief recouvert de terre


C’est un mangeur d’ail, pour faire simple. En fait c’est sa larve surtout qui peut s’en prendre aux gousses d’ail dans le sol ! Je ne cultive pas d’ail mais des alliacées, j’ai de la ciboulette, de l’ail à couper et sans doute est- il aussi intéressé par l’ail rose (Allium roseum) qui pousse dans mon jardin là où il veut.

Il existe 6 Brachycerus en France, muricatus se reconnaît aux détails suivants :
Brachycerus muricatus , le bord antérieur du pronotum sinué et lobé.


1.      Le rebord oculaire (vu de profil) non dilaté au sommet, ne dépassant pas ou ne dépassant qu'à peine, à sa partie supérieure, la courbe du vertex. Prothorax lobé au milieu de son bord antérieur et sinué de chaque côté du lobe  (bien visible sur la photo de la tête)
Brachycerus muricatus , le rebord des yeux peu dilatés (alors que  Brachycerus undatus les as très dilatés)
 

2.      Elytres à marges suturales flanquées, dès la base, de petites plaques, de tubercules, ou d'expansions obliques, opposées deux à deux ou alternant
 
Brachycerus muricatus  mise en évidence de la ligne de tubercules bordant la suture des élytres.
 

3.      Sa taille entre 7 et 12mm

Muricatus est aussi une espèce plus méridionale, connue anciennement sous le nom d’algirus.
Brachycerus muricatus prenant tranquillement la pose que je lui impose!
 

Les travaux de jardin sont parfois dérangeants pour ces petits insectes qui vivent dans le sol, c’est aussi pour nous l’occasion de les observer. Celui est couvert de terre bien collée qui empêche de voir tous les détails de son corps aux reliefs surprenants !

19 commentaires:

  1. Incroyable , il a l'air tout rouillé ;) encore une belle découverte ! ( merci pas de page de pub cette fois ci :) )

    RépondreSupprimer
  2. Ton alien est impressionnant, bravo Lucie pour cette belle observation !
    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
  3. Quelle tronche, non mais quelle tronche ! Pour sûr une tête à faire le mort sans en avoir l'air, et tu t'es laissée prendre à son petit jeu, qui est donc très efficace.
    Comme toujours... bravo pour tes photos en détails pour une meilleure connaissance de l'animal !

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  4. Il est vraiment particulier ce charançon cabossé et notre village étant le premier producteur d'ail blanc du Gers il doit y en avoir je vais me renseigner auuprès d'un agriculteur producteur d'ail .
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, je suis allée voir dimanche dernier le film "Il était une fois la forêt", on y voit notamment des insectes et leur faculté remarquable de se confondre avec leur proche environnement, à voir sans hésiter !

    RépondreSupprimer
  6. Hahaha!
    Quelle "tronche"!!
    Je ne l'ai jamais rencontré! Il doit facilement passer inaperçu!
    Un superbe reportage et de très belles photos détaillées!
    Biiiizzz à vous deux!

    RépondreSupprimer
  7. Il ressemble vraiment à un fossile !

    J'aimerais bien faire voir un de ces insectes à celui de mes petits-fils qui es passionné...

    Merci Lucie et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  8. Il a en effet la tête des charançons, mais quelle surprise de voir sa carapace si différente.
    C'est fou ces attitudes de défenses, bons nombres d’animaux le font. Cela facilite le travail !

    RépondreSupprimer
  9. Impressionnante photos. J'ai déjà photographier pas mal de charançons, mais celui-là, non.
    Tres bon reportage. Bravo

    RépondreSupprimer
  10. Tes petits copains sont cauchemardesques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leur devise est sans doute: pour vivre heureux, vivons cachés,surtout que les bipèdes nous comprennent si mal!
      C'est comme toi avec les fleurs, j'aime ces obscurs, ces mal aimés. Ils sont pleins de secrets encore!

      Supprimer
  11. Une momie ressucitee! Quel etrange petit etre. En te lisant on se prend au jeu et on ne peut que respecter toute cette vie animale qui a encore beaucoup a nous apprendre pour ameliorer notre propre parcours.

    RépondreSupprimer
  12. donc tu n'as pas profité qu'il faisait le mort pour lui faire une toilette avec un petit pinceau pour le débarrasser de cette terre?
    je blague...
    voici des photos étonnantes
    après, je le verrais sur ma ciboulette, je ne reconnaîtrais que ... la taille, je suppose
    J'aurais bien du mal à le voir de près comme de loin sans grossissement que je ne suarais pas réussir ainsi
    félicitations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si si Claudie, j'ai essayé avec un pinceau, mais la terre est trop bien incrustée. J'aurais sans doute le faire tremper dans un bain. Comme les bestioles repartent vivantes après la séance, ce n'est pas envisageable. Les collectionneurs ont des techniques pour présenter leurs sujets bien propres et luisants!!

      Supprimer
  13. bien surprenant ce rescapé tout cabossé il a l'arrière train tel une coquille saint jacques
    bises de Danielle

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Lucie,

    J'ai photographié ce coléoptère posé sur le mur de la maison. Il est resté là pendant des heures. J'ai moi aussi pas mal d'alliacées sauvages un peu partout dans le jardin. alors il a de quoi se nourrir.

    C'est troujours un régal de te lire. Apprendre en se divertissant, quoi souhaiter de mieux?
    merci Lucie
    Douce journée à toi
    ;)

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Lucie,

    C'est vrai qu'il est rigolo ce petit coléoptère. Il fait de mort de manière très convaincante! J'en ai vu un dimanche matin
    Super tous ces détails
    merci Lucie
    Douce journée à toi
    ;)

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.