jeudi 12 septembre 2013

Strictopleurus abutilon : larve stade V se nourrissant d’une graine.


J’aurais pu mettre un titre moins sérieux , mais de circonstance : « Bébé punaise » prend son biberon !

J’élève en ce moment une larve de punaise Stictopleurus abutilon. Je l’ai « recueilli » au stade IV, elle vient de passer au stade V . Je comptais vérifier qu’elle soit bien Stictopleurus abutilon en attendant sa dernière mue.

Mes pensionnaires ont droit à la nourriture adéquate après mon petit déjeuner !  Je voulais faire quelques images du stade V  de la larve de punaise et je lui ai mis à disposition, pour obtenir ses bonnes grâces, une fleur et des graines de Picris fausse vipérine.

Et j’ai eu droit à un spectacle inédit et fort plaisant.

Stictopleurus abutilon confortablement couché,  tient fermement la graine entre 4 pattes.

La larve s’est saisi d’un petit groupe de graines et pour pouvoir goûter celle qui lui plaisait , et  m’a offert un spectacle digne d’un numéro de jonglage. Le plumet de cette graine est très encombrant et tout à fait gênant pour atteindre la partie charnue et comestible. Couché sur le dos, s’aidant de ses  6 pattes, elle a manipulé la graine dans tous les sens avant de la positionner correctement.

J’ai observé cela en grossissant la scène entre 2 et 3 fois et positionné à moins de 5cm de l’insecte qui gigote dans tous les sens, ma faible profondeur de champ est un handicap.

Je précise que la larve fait entre 6 et 7 mm.

La première photo montre la larve, couchée sur le dos, tenant fermement sa graine avec 4 pattes. Le rostre est au repos bien placé sur l’abdomen.
Le rostre bien rigide   perfore la graine

Ensuite il y a deux phases distinctes. Une graine est relativement dure à percer. Le rostre bien pointu à son extrémité sert à percer la graine, le rostre reste tendu. C'est la première phase.

Ce rostre est la transformation des pièces buccales adaptées pour sucer les aliments. La partie la plus rigide est en plusieurs éléments, c’est une sorte de gouttière qui contient un tube complexe qui sert à aspirer la nourriture.

Phase2 : on aspire la substance nourricière contenue dans la graine: Bébé et son biberon.

Lors de la phase deux,  l’insecte  pompe , aspire le contenu de la graine et on voit alors un conduit, plus souple qui bouge légèrement. Lorsque l’insecte s’approche de la graine, la gouttière rigide se plie selon les articulations visibles sur les photos plus loin.

Ne dirait-on pas alors un bébé couché qui tient fermement son biberon tout en gigotant joyeusement. C’est cette scène qui m’a donné l’idée de partager avec vous ces images !!

1: le tube aspirant la nourriture 2: la gouttière articulée et rigide qui le soutient

Lorsque la larve a fini de consommer ce qui lui convient dans la graine, elle la vire en lui ajustant un magistral coup de pied du droit dont certains de nos footeux feraient bien de s’inspirer pour être plus efficaces. Hélas ce fut bien trop rapide pour une photo !



Bon, la voilà restaurée notre larve me suis-je dit. Eh non, une seconde graine lui fait envie et cette fois c’est dans la position assise sur les fesses que l’insecte continue son biberonnage !

Les pattes arrières servent d'appui, celles antérieures tiennent la graine(Phase 1)

Le tube aspirateur est lui-même complexe car il envoie de la salive dirons-nous dans la graine pour la liquéfier et ensuite l’aspirer plus facilement, il y a donc deux canaux dans ce tube.

Stictopleurus abutilon junior  siphonne sa graine , les antennes couchées en arrière, paisible!(Phase 2)


Les deux phases se répètent et le nourrissage est un exercice patient ! Les deux séquences auront duré plus de 20 minutes.

La flèche montre le point de départ de la gouttière , bien en arrière de celui du  canal souple qui aspire la nourriture.

Observer les insectes dans les petits détails de leur vie réserve bien des surprises !
Si vous voulez mieux connaître l'adulte c'est ici

 

18 commentaires:

  1. Bonsoir j'aime pas ce genre de bébête mais franchement vos photos sont vraiment super jolie rien a dire vos macro sont superbe je vous souhaite uen tres belle soirée a bientot stéphanie

    RépondreSupprimer
  2. Oh! Lucie que c'est drôle et bien expliqué et photographié .Bravo pour ce reportage et pour les photos.
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Comme si il jouait avec un epis de mais a plumes!

    RépondreSupprimer
  4. Quelle formidable observation, ta patience a été récompensée !
    Bon week-end Lucie :)

    RépondreSupprimer
  5. Punaise , ces photos sont saisissantes ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Hello Lucie!
    Alors-là, je n'en reviens pas! C'est vraiment inhabituel de voir les insectes se comporter comme des chiots ou des chatons!! MDR!
    Ta série est époustouflante et connaissant bien les problèmes de profondeur de champs, j'admire... quels détails!
    Bises à vous deux et belle soirée!

    RépondreSupprimer
  7. Quel travail, Bravo!
    et quelles illustrations!
    Il y a toujours quelque chose à apprendre sur ton blog!

    RépondreSupprimer
  8. Un article, comme toujours, très intéressant et d'une grande qualité. Les photographies sont superbes et mettent les insectes en valeur.

    On dirait des high-key! J'adore!
    A bientôt sur mon blog ou sur le tien

    RépondreSupprimer
  9. Belle observation ! On dirait vraiment que la punaise "biberonne" sur les premières images. Les images sont géniales
    Bonne soirée
    Patrick

    RépondreSupprimer
  10. Je vous demande d'accueillir maintenant l'artiste suivant: Abutilon, l'antipodiste!
    Magnifiques clichés et superbe reportage!

    RépondreSupprimer
  11. Ce que tu parviens à observer, à photographier et à partager est tout à fait prodigieux !
    Je te souhaite de poursuivre cette activité longtemps, en toute quiétude... Sais-tu que c'est un privilège ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis bien consciente. Je reçois chacune de ces observations comme un vrai cadeau et cela égaie toute ma journée! C'est aussi pour cela que je tiens à les partager!

      Supprimer
    2. Et c'est dans ce but que je viens d'adresser un lien sur ce message plaisant à une amie immobilisée suite à une chute en montagne. Une connaisseuse du groupe-nature de Faverges... qui saura apprécier !

      Supprimer
    3. J'espère que cela lui fera paraître le temps un peu moins long, en lui souhaitant de se remettre rapidement.

      Supprimer
  12. Bravo pour ce reportage saisissant et pour ces superbes photos !

    RépondreSupprimer
  13. Arrivant de chez Cri-cri, je suis ravie de découvrir reportages et photos ici, Lucie.
    Bébé punaise vu sous cet angle est bien intéressant; son bib' original est joli "truc en plume".
    Merci de partager photos et observations.
    Bon week-end. Gros bisous

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.