lundi 12 août 2013

Lymantria dispar,mâle et femelle, portraits



Lymantria dispar, mâle tout neuf!

Issus d’élevage, je vous présente simplement ce couple de Lymantria dispar ou le Bombyx disparate. Ils sont très discrets et peu visibles. Bien que présents dans mon jardin et alentour, je n’en ai jamais vu à l’extérieur!
Peu véloce, le mâle de Lymantria dispar prend la pose après son émergence nocturne.Son antenne droite n'est pas antenne bien peignée!

Comme leur aspect est assez remarquable, je me contente d’en faire les portraits, leur histoire fera l’objet d’un second message !
Mâle avec des grandes antennes.

Le mâle d’abord ! Il fait 2 cm de longueur, ses couleurs du marron au gris peu distinctes et sans motifs bien nets ! Mais alors sa tête est remarquable. Ce sont les antennes qui sont étonnantes et très utiles. Il a de gros yeux comme tous les insectes nocturnes et autre détail remarquable : pas de trompe ! L’insecte ne se nourrit pas en étant adulte.

Lymantria dispar, mâle , un abdomen svelte.

De ce fait sa vie est très courte. J’ai vu mon premier mâle ne vivre que 3 jours.
Femelle de Lymantria dispar aux ailes très claires.

La femelle est bien différente et justifie le nom de l’espèce Bombyx «  disparate ».

Elle est quasi blanche, avec des antennes noires. Comme le mâle, elle n’a pas de trompe et ne se nourrit pas. Mais alors que lui a un abdomen svelte, elle est pourvue d’un très gros abdomen. C’est d’ailleurs en partie pour cela qu’elle ne vole pas, sauf exception.
Femelle de Lymantria dispar aux antennes bien minces.

En tout cas mes spécimens  femelles n’ont pas volé et j’ai dû les aider à se déplacer pour se mettre sur un bout de branche.

C’est donc au mâle de trouver la femelle et voilà pourquoi il a des antennes géantes. Ces antennes bien grossies font apparaître de nombreux peignes sur chaque branche et bien sûr munis de capteurs qui perçoivent les phéromones émises par les femelles.
Détail de l'antenne du mâle.

Je peux vous dire que c’est drôlement efficace. J’avais une femelle dans un bac extérieur et seule une petite ouverture permettait d’y entrer. En une nuit 5 mâles ont  réussi à la courtiser. D’autres n’ont peut -être pas trouvé le passage. Et le bac est bien sûr loin des arbres et de la végétation environnante susceptible d’abriter le papillon.

 
Couple de Lymantria dispar, femelle claire avec un abdomen énorme.

Pour se documenter sur ce papillon une vraie peste pour arboriculteurs et forestiers:
http://www7.inra.fr/dpenv/ld.htm

14 commentaires:

  1. Bonjour Lucie!
    Ils forment un superbe couple tous les deux!
    Leur nom me dit quelque chose, je crois que je n'ai photographié que leur chenille!
    Très utile de faire un élevage de ces lépidos, pour bien des raisons!
    Bravo, du joli bouleau... Heu boulot!!
    Bises à vous deux!!

    RépondreSupprimer
  2. J'avais une curiosité: "pourquoi "ne se nourrit pas"???...
    Et puis je doit dire que je suis tres etonnee de ceux deux photos - portaits - avec leurs antennes... mais ces detailes!!..
    Votre camera photo est magique?!! n'est pas?
    Bonne journee!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alexa, le papillon ne se nourrit pas, parce que le seul but de sa vie d'adulte et de se reproduire. Une fois que le mâle a fécondé une (ou plusieurs femelles), que la femelle a pondu ses œufs, ils ont assuré la survie de l'espèce et il meurt. Leur vie est courte entre 3 et 5 jours.
      Bonne journée à vous!

      Supprimer
  3. Bonjour Lucie,
    Quand on les regarde dans les yeux, ils ont une petite tête adorable !
    J'ai déjà photographié un papillon avec de tels antennes mais je ne sais même pas si j'avais réussi à l'identifier ! C'est toujours très difficile avec les papillons de nuit.
    La semaine dernière, j'ai passé une longue soirée avec un Bombyx du chêne très curieux. Il a même pondu un œuf sur le pied de ma lampe à broder pour me remercier de mon hospitalité. Deux jours après il était mort !
    Merci pour toutes ces photos et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cricri,
      C'est une belle observation que de voir un Bombyx du chêne pondre! Leur vie d'adulte est très courte essentiellement faite pour se reproduire.
      Bonne journée!

      Supprimer
  4. Magnifique leçon de choses!
    et super photos très grossies!

    RépondreSupprimer
  5. Les dents du peigne détectant les femelles pour assurer au plus vite la continuité de l'espèce... Unique objectif de la courte vie des imagos...
    Tu parles d'élevage, tu as photographié la chenille ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai prélevé des chenilles qui s'attaquaient à mon pommier, ce qui est peu recommandé dans mon jardin et pendant de longues semaines je les ai nourries!

      Supprimer
  6. étudier ses ennemis pour mieux les contrer, Lucie grand stratège!
    - et grande photographe - mais on le savait

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup les photos de face qui en font une créature fantastique !
    Bonne journée Lucie :)

    RépondreSupprimer
  8. Jolis portraits. J'aime le détail des peignes des antennes

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir,
    voici de superbes photos et des informations très intéressantes.

    Je ne connais pas ce papillon, il mérite d'être découvert.

    RépondreSupprimer
  10. Ils sont craquants, une belle découverte.
    Bises

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.