mercredi 19 octobre 2011

Cerf , biche et faon (Cervus elaphus)




Ce n’est qu’à la période du brame que l’on peut faire une photo de la famille Cervus elaphus.

Une famille paisible: le cerf, la biche et le faon né au printemps

Pendant toute l’année, mâles et femelles mènent des vies séparées.  Les mâles, en petit groupe ou en solitaire commencent par se refaire une santé après cette période d’activité intense où certains perdent une bonne partie de leur poids (jusqu’à 30%).

Les femelles vivent avec leur faon et les daguets en petite harde menée par une femelle âgée et expérimentée. Ayant vu dans mes collines escarpées des groupes se déplacer, j’ai remarqué qu'une femelle veillait à ne laisser aucun jeunôt à la traîne .Pas question de se gaver de bonne herbe tendre quand la chef avait décidé qu’il fallait fuir les intrus que nous étions, hop tout le monde en mouvement !
Est-elle fertile cette biche?

Au moment du brame,  les mâles se rapprochent des femelles et la rencontre se fait souvent dans une belle prairie .Le mâle vérifie l’état de réceptivité de la femelle en la reniflant. La femelle n’étant pas réceptive, notre beau cerf pousse un raire puissant. Ce cri rauque a plusieurs buts .Il avertit les autres prétendants de sa présence et aussi, dit- on, il activerait l’ovulation chez la femelle.

Pas encore! Il me faudra attendre! Un cri bien fort hâtera peut être sa disponibilité!

Souvent quand le cerf devient trop insistant et que la femelle n’est pas réceptive, celle-ci prend simplement la fuite. Il ne reste alors plus qu’au mâle à s’époumoner tout seul.
Je suis là et j'y reste!

Il marque aussi son territoire en par ce geste de soulever l’herbe, qui reste parfois accrochée sur les bois !

Une autre façon est de marquer par son urine et quand on approche de certaines places l’odeur est forte !

Une précision : ces photos sont faites dans une réserve biologique, il n’y a donc pas de pression de chasse, l’accès y est réglementé. Les cervidés sont libres de leurs mouvements, ni soignés ni nourris. Les régulateurs sont le loup et le lynx. Un petit morceau de nature(plusieurs centaines d’héctares) !

9 commentaires:

  1. Vos photos sont fantastiques. L'information est très intéressante. Bonne journée. Diane

    RépondreSupprimer
  2. Splendide Lucie!
    Vous avez fait fort!
    Sur la première, monsieur semble "crevé!!
    Une formidable série qui doit engendrer une bonne dose d'adrénaline! :)
    Comme j'aimerais pouvoir m'approcher ainsi des cerfs pyrénéens!
    Serge a un courage fou, il a fait des photos fabuleuses, mais les grimpettes qu'il se fait me laissent perplexes:
    25 à 30 kilo de matos sur le dos!
    A sa dernière montée, il a perdu sa tente... un coup de vent l'a expédiée dans un ravin! :(
    Bises à vous deux et bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  3. Super série effectivement et ...moment rare je présume, de voir papa, maman et fiston réunis ainsi!

    RépondreSupprimer
  4. elles sont vraiment merveilleuses ces photos de famille :)la dernière est splendide, quels bois mes amis, gare à vous :)

    RépondreSupprimer
  5. J'aime bien les photos de famille ;) Quelle chance d'avoir pu les observer !

    RépondreSupprimer
  6. Cela doit être émouvant de voir ce spectacle qui est rare.
    Comme toujours très instructif ton article
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Cet espace t'a donné de bien belles images, des images rares de la famille cerfs... Et dire que je n'en ai jamais rencontrés !... pas même entrevus...
    Il existe près d'Annecy un parc où Clémence va voir le Grand Cerf de la chanson mais il n'a rien de commun avec la réserve qui se trouve dans ta région et je ne suis pas tentée de découvrir cet animal sauvage dans cet endroit...

    RépondreSupprimer
  8. De très belles scènes, bravo Lucie!

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Lucie, c'est fantastique et je suis en admiration.
    merci pour ce partage
    Pour le Cacureus marshalli il faut juste surveiller où il va pondre s'il n'y a pas de géraniums... suspens
    chatou

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.