vendredi 19 février 2010

Zygène de la lavande,( Zygaena lavandulae Esper, 1793)

Voilà une Zygène facilement reconnaissable ! Pour une fois cela nous change !

Comment ? Les Zygènes ont en général les ailes noires avec des taches rouges! Leurs nombres et leurs formes aident à les différencier (avec d’autres caractères).

Zygène de la lavande sur une scabieuse.

La Zygéne de la lavande a des écailles noires  en limite des 5 taches rouges bien séparées.
Ces écailles noires sont vraiment visibles, car l’aile est de couleur bleu nuit avec un reflet métallique. Et en plus elle a une jolie collerette blanche autour du cou.


Une jolie collerette blanche autour du cou!

En général les Zygénes sont posées sur des fleurs et ne sont pas trop farouches; on peut d’ailleurs les suivre de fleur en fleur ! Elles ne craignent pas trop les prédateurs. Pourquoi ? La couleur rouge est un indicateur aux éventuels consommateurs : « Je suis toxique, passez votre chemin !! »
Oui la couleur rouge indique que l’insecte contient des composés de cyanure ! Ce composé ne provient pas de la nourriture du papillon mais est synthétisé par l’insecte.


Une Zygène , futur repas de l'Epeire.

Mais, il y a toujours un mais, se prendre dans la toile d’une épeire est fatal ! Vite emballé, le joli papillon finit sa vie dans le garde-manger de l‘araignée ! Est- ce que le repas sera digeste ? Sans doute, car l’araignée ne perdrait pas son temps et son énergie pour rien !!

Ayant mis un nom sur ces beaux papillons qui sont classés parmi les nocturnes mais qui volent le jour je me suis posée la question de la relation du papillon et de la lavande. La lavande sauvage est très présente dans la garrigue donc cela me semblait évident que l’insecte avait un lien avec la plante, soit comme nourriture pour l’imago ou comme plante hôte pour la chenille ! Eh non ! Aucune relation, ni dans un sens ni dans l’autre ! Alors en 2009 on propose d’ailleurs de lui attribuer un autre nom vernaculaire : la Zygène de la Badasse !

Alors la Badasse c’est quoi ? C’est une plante de la garrigue : Dorycnium pentaphyllium, très mellifère.


Zygène de la lavande au repos sur la scabieuse.

C’est une espèce que vous rencontrerez sur le pourtour de la Méditerranée car elle aime les coteaux chauds et secs.
Je l’ai rencontrée à une altitude de 600m, dans une zone bien exposée. "Les Zygènes de France" d’Alain Hèrés,  m’a aidé à préciser mes connaissances sur ces Zygènes rencontrées au cours de mes balades. L'ouvrage  indique que c’est une espèce que l’on ne rencontre jamais en nombre. Et en fait, je ne l’ai rencontrée qu’une fois au mois de juin, alors que sa période de vol s’étend de mai à juillet.

15 commentaires:

  1. J'admire tes photos : j'ai capté des zygènes l'an dernier mais les reflets métalliques des ailes m'ont poussé à jeter les clichés, il me semble qu'il vaut mieux éviter le contre-jour avec eux.

    RépondreSupprimer
  2. Très belles images! Pour le moment, je n'ai croisé que des zygènes de la filipendule, enfin je crois...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Lucie,
    ça fait vraiment du bien de revoir ces papillons (et très belles images de mélitées dans le post précédent).
    Pas trop le temps de laisser des commentaires lors de mes visites en ce moment...
    Bonne journée,

    PS: une fenêtre de pub s'ouvre en pop-up lorsque l'on clique pour la première fois sur "commentaires", je ne sais pas si tu le sais?)

    RépondreSupprimer
  4. Merci de votre passage à tous!
    _@Darthmagus: Le printemps n'est pas loin et tu pourras retenter l'expérience, c'est vrai qu'il faut un bon éclairage mais pas trop direct pour que l'on puisse rendre l'éclat des ailes de ces papillons
    _@Coralie: Les Zygènes de la filipendule se rencontrent partout en France mais présentent beaucoup de variations!Histoire de nous compliquer l'identification!
    _@Cathy B : Merci de ton passage, le besoin de couleurs se fait sentir partout! Je n'ai pas noté cette apparition d'une fenêtre publicitaire mais c'est à surveiller!

    A la suite de l'information donnée par Cathy B, auriez vous la gentillesse de me signaler si un pop up ouvre une fenêtre pubicitaire sur votre Pc?
    Merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai plus rencontré de zygène, dans mon petit coin de Lorraine, depuis ma jeunesse.Et je me souviens de la "poudre"qu'elles laissaient sur les doigts.
    Quant à la synthése de composés de cyanure,je suis toujours étonné des capacités de "chimiste" des insectes.C'est là un domaine qui a de l'avenir.Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. SAlut,
    Encore de bien belles photos et une bel article. Je ne savais pas qu'elles étaient aussi toxique (sauf pour l'épeire apparemment).. Passe un bon week end.

    RépondreSupprimer
  7. Elle est superbe, cette Zygène, elles ne se sont pas toujours faciles à photographier en raison de leurs reflets métalliques!! Jamais vue chez moi!
    Tes photos sont magiques,comme toujours! L'Epeire est magnifique! Pas une Argiope, plus proche de la diadème?!!
    bonne soirée, Lucie!

    RépondreSupprimer
  8. encore un beau papillon qui ne fait qu'emplifier l'impatience de revoir battre des ailes dans les prairies,
    en attendant sur ton blog un papillon dont j'aime beaucoup l'espece , difficle a photographier entre contraste fort et ton sombre , bravo tu nous montre encore tout ce talent que tu as pour mettre en image
    les insecte , le gros plan et superbe
    et ton descriptif tres precis
    (pas de fenetre de pub pour moi sous firefox 3.6 et seven)

    RépondreSupprimer
  9. _@Au Pote agé: il y a moins d'espèce de Zygènes en Lorraine qu'en PACA,espérons que la saison future apportera de bonnes surprises(j'avouseque je ne les prends jamais en main, de peur de les abîmer)!
    _@Chris, les insectes avec des couleurs rouges ne sont en général pas bons à manger!!Bon week end avec beaucoup de soleil!
    _@Carlib: Ce sera pour le printemps qui ne va pas tarder!!
    Je pense que l'araignée est une Epeire feuille de chêne avec son dessin caractéristique sur le dos!

    RépondreSupprimer
  10. _@Laubaine, Merci de ton commentaire et de l'info!Je crois que l'on en est tous réduit au même point!
    Avant l'épisode neigeux j'avais vu des un beau mâle d'abeille charpentière et je me demandais s'il avait résisté aux intempéries! Hier pendant une brève éclaircie j'en ai revu deux!Cela rassure!

    RépondreSupprimer
  11. Et voilà, la pièce manquante de ma collection est chez toi ! J'aurais dû m'en douter !...
    L'avantage c'est que si un jour elle vient à passer sous le nez de Lumix, je saurai déjà tout sur elle.
    Dans ce cas il faut reconnaître que la lavande c'est plus élégant que la badasse ! Mais les entomologistes et les botanistes nous jouent bien des tours avec ces noms sans vraies significations...
    Maintenant, je vais tenter de voir à quoi ressemble la badasse...

    RépondreSupprimer
  12. un beau papillon...je n'en vois plus beaucoup par chez moi alors qu'avant (il y a 15 ans!!) j'en trouvais tous les étés...inquiétant.

    RépondreSupprimer
  13. Quelle vie déjà bien réveillée chez toi, ici ça décongèle doucement...
    Et que de superbes photos pour nous régaler encore avec nos amis à plumes ou à 6 pattes. Merci.
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. j'aimerai croisse des zygènes mais pfff y'en a pas dans mon coin
    Une question cependant ton épeire c'est laquelle je ne la connais pas non plus celle là Son dessin m'est totalement inconnu
    bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  15. Merci Lucie pour ce belle fiche.
    Je suis un peu moins ignorante une fois de plus grâce à toi.
    Donc, j'en ai une, pas de doute, avec son joli collier blanc, ses taches caractéristiques.
    Certains ont mis sa photo sous "Zygène de l'esparcette", qui semble avoir une tache de plus, à l'arrière,sans noir.
    La mienne est sur l'herbe au bitume, mais il y avait effectivement plein de dorycnies de deux sortes dans le coin.

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.