lundi 17 août 2015

Stictocephala bisonia , Membracide bison, une larve épineuse

Un petit tour au jardin après une pluie d’orage réserve parfois de jolies découvertes.
Ce fut le cas avec cette larve.

Collée à une épine de Cirse, elle était entourée d’une goutte d’eau.
 Larve de Stictocephala bisonia sur mon doigt

Une première photo sur l’index de ma main vous donne une idée de sa taille : environ 7mm.
Gentille, elle est restée dans ma main et nous avons cheminé ensemble jusqu’à ma terrasse où je lui ai proposé une séance photo, au soleil, avec un support que je pensais lui plaire.
Larve de Stictocephala bisonia sur une fleur de carotte

La larve est celle d’un petit membracide : Stictocephala bisonia, originaire du continent américain mais présent de longue date chez nous.
Larve de Stictocephala bisonia sur une fleur de carotte posée à l'envers!

C’est surtout son aspect qui est étrange. Les membracides présentent une excroissance qui part au-dessus de la tête et se prolonge au-dessus de la partie dorsale de l’abdomen. Bien des hypothèses sont formulées sur « l’utilité «  de cet appendice : caisse de résonnance, ailes modifiées ….
Larve de Stictocephala bisonia  tête en bas

La larve que j’ai rencontrée présente déjà les amorces de cet étrange casque.

Pour le mettre davantage en évidence j’ai changé d’objectif et tenté de photographier l’animalicule en grossissant davantage, jusqu’à trois fois. Pour ce faire il faut que la bestiole soit bien sage car tous les réglages sont manuels et la profondeur de champ diminue avec le grossissement.
Larve de Stictocephala bisonia  grossie 3 fois

 C’est dire qu’il faut beaucoup de patience pour le sujet prenne la pose, parfois un bon repas est un atout. D’autrefois il faut attendre que l’insecte fatigué de monter et de descendre, se repose un instant.
Ma chance avec Stictocephala bisonia, c’est qu’il ne saute pas, ce que fait avec beaucoup de constance l’adulte.
Larve de Stictocephala bisonia  grossie 3 fois, détail de la photo précédente

Je me suis amusée avec une photo dont j’ai fait des crops successifs pour montrer les détails de l’insecte.
Larve de Stictocephala bisonia  grossie 3 fois, détail de la photo ci-dessus

On voit nettement que l’excroissance est distincte de la tête, dont  elle est séparée par une suture bien visible juste au-dessus de l'oeil sur la photo ci-dessous.
Larve de Stictocephala bisonia  grossie 3 fois, détail de l'oeil

On voit aussi latéralement l’ébauche des futures ailes. Ce qui me fait penser qu’il s’agit d’un stade larvaire assez proche de la mue finale. Le plus surprenant ce sont ces scoli qui parcourent le dos, la tête, le casque.

Un lien  avec des infos très intéressantes sur les membracides.

Et voici enfin ce que deviendra cette larve hérisson! Quelle différence n'est-ce pas!
Stictocephala bisonia, adulte 

12 commentaires:

  1. Bonjour Lucie :)
    Ah je les adore ces membracides, la "tronche" qu'ils à l'état larvaire est fantastique!
    Je ne les ai jamais vus à ce stade-là.
    Tes photos sont extraordinaires!!
    Dans les pays tropicaux ils encore plus fabuleux, de vrais aliens!!
    J'espère que votre été est sympa, j'imagine que vous avez un peu bougé, à part l'Australie.
    Grâce à une créneau de 3 jours lumineux, nous filons au Teich demain matin.
    Bises à vous deux et bonne semaine :)

    RépondreSupprimer
  2. wow quelle rencontre ! Impressionnant ;)

    RépondreSupprimer
  3. Une forme géante de la larve pourrait inspirer un film d'horreur.

    RépondreSupprimer
  4. Un autre billet des plus intéressants. Le nom latin bisonia nous ramène tout-de-suite à la forme de l'insecte qui rappelle le gros bovidé. Je ne connais pas ce membracide. Par contre le cercope est abondant au Québec (du moins dans la région où je vis). Merci pour cette présentation hors-pair et ces photos impressionnantes. Au plaisir !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour ,
    Je découvre grâce à toi la larve étonnante de ce petit insecte qu'il m'est parfois ( mais rarement ) donné de voir en lisière de forêt ...Merci pour ce bel article .
    Amicalement .

    RépondreSupprimer
  6. Je ne l'avais jamais vu avec un tel grossissement, il a un certain charme !
    A bientôt Lucie.

    RépondreSupprimer
  7. C'est incroyable comme tu peux nous montrer des détails de cette larve minuscule que je n'ai jamais vue .
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Lucie,
    C'est l'un de mes sujets fétiches et j'ai eu maintes occasions de le photographier y compris au stade larvaire, sur mon ancien blog, où il faut le dire il est d'une beauté...repoussante...mais tellement trognon.
    A bientôt et bonne nuit Lucie.

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai jamais vu ce petit "rikiki" soit je n'ai pas su faire attention soit je n'ai pas pu le voir (je suis myope)
    Tes photos sont extraordinaires, tu fais des choses remarquables. Bravo à toi ton article est encore une fois remarquable. On voit la passionnée.

    RépondreSupprimer
  10. Un bison miniature plein de charme!

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour
    Je découvre votre blog et le trouve magnifique
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.