mardi 28 avril 2015

Grammoptera ruficornis, grammoptère à antennes rousses, un petit amateur de fleurs!

L’an passé je l’avais rencontré sur le pommier, cette année c’est sur une fleur de lilas ! Ce petit coléoptère (environ 5mm) n’est pas difficile, pourvu qu’il ait de la fleur au repas ! C’est un membre de la grande famille des Cerambycidae, 300 en Europe de l’Ouest, de la sous- famille des Lepturinae, juste 80 espèces !
 
Grammoptera ruficornis sur une fleur de lilas, cela nous donne une idée de sa taille.
Les Lepturinae  ont le  second article des antennes court, la tête nettement rétrécie en arrière des yeux.
Ceci est bien visible sur la photo vue du dessus !
Grammoptera ruficornis en train de faire sa toilette, c'est un moment où il est tranquille!

Il s’agit maintenant de trouver à quelle espèce appartient notre petit amateur de fleur.
L’insecte est noir, les antennes présentent la particularité d’être jaunes et à partir du 3eme article, elles sont annelées de noir.
D’autre part tout le corps est recouvert d’une fine pilosité à la lumière du jour elle apparaît bien argentée, sous la lumière du flash, elle paraît davantage dorée mais c’est bien le même insecte qui est photographié. C’est un petit Lepturinae, l’essentiel des insectes de cette famille atteint plus d’un cm,cela permet d’en éliminer beaucoup.
Grammoptera ruficornis  de face

Parmi les « petits » il existe trois Grammoptera mais seul ruficornis  a les antennes jaunes et annelées de noir à partir du troisième article.
Autre détail fidèle à la description faite dans Coléoptères phytophages d’Europe de Gaëtan du Chatenet : les pattes antérieures sont en majeure partie jaunes, les médianes et les postérieures noires avec la base du fémur orangée.
Grammoptera ruficornis se prépare à s'envoler , ce qu'il fait très bien!

C’est un insecte printanier que l’on rencontre partout en France, les adultes se nourrissent sur les fleurs, la larve se développe dans les branches fines d’arbustes et d’arbres feuillus.
Grammoptera ruficornis  sur une feuille du pommier, ce n'est pas lui qui a fait le trou, il préfère les fleurs, c'est bien meilleur!
Grammoptera ruficornis, en couple.


Voici une photo toute fraîche, c'est le cas de le dire, les températures ayant baissées.
Ce matin en faisant ma tournée dans le jardin , j'ai une bonne dizaine de Grammoptera ruficornis dans les arums cultivés. J'ai lu que les larves aimaient les  branches mortes du lierre. Or , non loin de là , chez mes voisins il y a un lierre gigantesque.On remarque le mâle légèrement plus petit que la femelle. C'est donc la pleine saison pour observer ces petits Lepturinae!

11 commentaires:

  1. Voilà un des "affreux Jojo" qui font des trous dans les pétales des fleurs, que j'observe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact! Mais ils sont nombreux dans son cas!

      Supprimer
  2. Un très bel insecte que tes photos mettent fort bien en valeur !
    Bonne journée Lucie.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Lucie,
    Ah si quelques fleurs suffisent, ce n’est pas bien méchant !!! Il est chou en plus, très jolie série de photos.
    Les mâles sont souvent plus petits que les femelles parmi les insectes non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est souvent le cas, le femelle portant les œufs. Dans des modèles si réduits, cela fait une différence, surtout que souvent la ponte est nombreuse.

      Supprimer
  4. Bonjour Lucie,
    Toujours des photos extraordinairement nettes. J'admire...
    J'adore la préparation à l'envol !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Enchantée de faire plus ample connaissance avec cet insecte que j'ai vu hier sur mon lilas .Comme il yv avait du vent j'ai voulu retenir la branche pour observer cet hôte et ...je m'y suis mal prise , il est tombé et n'a pas demandé son reste .
    Je ne manque pas un de tes articles , j'y apprends beaucoup et d'une manière si légère et si plaisante !
    Amitiés .

    RépondreSupprimer
  6. Pour sa survie, je lui en offrirais bien aussi des fleurs!
    Je ne pense l'avoir encore rencontré. Faut dire que j'ai lâché les insectes pour plumes et poils!
    Superbes photos, surtout la dernière :)
    Bonne fine de semaine et bizzz et à vous deux!

    RépondreSupprimer
  7. En effet je les aperçois autour mais pas aussi clairement et surtout pas aussi bien décrits que chez toi.

    RépondreSupprimer
  8. me reste à revisiter mes images de lepture
    peut-être qu'on s'était vus sans que je le sache
    - j'étais déjà bien contente de savoir reconnaître "lepture" et ça ne remonte pas à si loin
    tu as une grosse bibliothèque spécialisée?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois avoir une bonne dizaine de guide sur les insectes, mais je me aussi sers beaucoup de sites spécialisés pour vérifier et encore revérifier; sur photo c'est parfois difficile de voir tous les détails. Et quand il s'agit des insectes du jardin je les prends en pension pour une séance photo, quand ils veulent rester sage, ne grimpent pas hors du champ de vision très restreint de mon objectif, ne s'envolent pas vers les lampes avant que j'ai eu le temps de faire une image....!!

      Supprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.