mardi 20 mai 2014

Ptosima undecemmaculata, bupreste noir avec onze taches orange.


Le printemps et la floraison des arbustes de la garrigue en particulier celles des prunelliers, permet d’observer de beaux insectes.

C’est le cas des Buprestes dont les imagos se nourrissent sur ces arbustes.

Ptosima undecemmaculata, un joli bupreste

Noir avec des taches oranges c’est ainsi qu’il m’est apparu. Tout est dans le nombre et la disposition des taches. J’avais déjà photographié  le Bupreste à 8 taches  ainsi que celui à 9 taches….sur ce même site.


Ptosima undecemmaculata sur aubépine, à 1000métres d'altitude.

Ptosima undecemmaculata appartient à la sous famille des  Polycestinae dont la famille des Ptosima compte peu d’individus, mon guide n’en cite qu’un et pas Ptosima undecimmaculata alors que mon exemplaire est bien présent en fait en France

Quels sont les caractères visibles de cette famille :

Ptosima undecemmaculata  détail de la bordure cannelée du pronotum

*Une étroite bande cannelée à la base du pronotum, très visible sur la photo .J’aime beaucoup voir ces minuscules détails sur un insecte qui fait moins de  15 mm.

Sur la photo on bien bien la différence entre le pronotum cannelé et le bord des élytres lisses. On peut aussi voir entre les 2 élytres le minuscule scutellum en forme de triangle.

Ptosima undecemmaculata  détail du lobe élytral

*La base des élytres possède un lobe qui s’étend sur la partie ventrale, ce détail est plus difficile à voir, c’est aussi là que se cachent les taches jaunes qui nous font arriver à onze, pour justifier le nom de l’insecte . il y 8 taches sur les élytres( les 6 bien visibles et les 2 que l'on ne voit pas dans la vue de dessus) et 3 autres: 2 sur le pronotum, la dernière sur le front.

Ptosima undecemmaculata  détail des taches antérieures des élytres

Vous remarquerez que l’insecte est couvert d’une fine pilosité claire, bien plus abondante sur la face avant de la tête. Tout le corps est ponctué.
C’est le moment de bien observer ce qui se passe sur les arbustes en fleurs, prunelliers mais aussi les autres rosacées tels les églantiers, les aubépines.

18 commentaires:

  1. hello
    je le connaissais comme un redoutable xylophage mais je viens de me rendre compte qu'il en existe une multitude de variétés très colorées. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les Buprestes sont de superbes insectes. Imagos ils sont phytophages mais occasionnent peu de dégâts, comme souvent, ce sont les larves qui sont plus redoutables. Mais sur des arbres adultes ils ont peu d'effets.

      Supprimer
  2. Le monde des insectes est passionnant. Merci pour cet article si intéressant
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  3. Il est magnifique aussi celui-là!
    Jamais observé. Tu dois avoir une variété d'insectes et divers coléos incroyable dans ta région.
    Je me souviens d'en avoir vu de splendides en Ardèche.
    Un article très détaillé et des photos passionnantes!
    Bises à vous deux et bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons à la fois des insectes typiquement méditerranéens et ceux plus montagnards. Mais vous aussi, vous avez des influences multiples qui permettent une grande biodiversité, surtout sur votre domaine!

      Supprimer
  4. Merci Lucie pour ton éclairage sur cet insecte que je ne connais pas. Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Philippe de tes passages réguliers!

      Supprimer
  5. Vos descriptifs sont d'une qualité impressionnante !
    Je suis votre feuilleton avec passion, et partage de temps en temps sur Facebook (https://www.facebook.com/jardin4d)
    Car votre approche méthodique peut être très utile aux jardiniers...
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hervé, c'est bien le jardinage qui est à l'origine de mes observations!

      Supprimer
  6. Oui, là pour sûr on en voit bien les détails !
    Belle présentation Lucie
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Si je ne me manifeste pas toujours je ne manque jamais une ce ces parutions qui sont toujours des petits chefs d'oeuvre de clarté et de précision et( donnbent envie de regarder mieux autour de soi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pulsatilla, je sais que l'on ne dispose pas du temps nécessaire pour s'arrêter là où notre curiosité nous entraine. Je suis ravie de voir qu'un de mes objectifs(regarder autour de soi) est atteint. L'essentiel de mes découvertes se font dans mon jardin ou aux alentours proches!

      Supprimer
  8. J'ai des prunelliers au jardin mais cette année je n'ai pas observé les insectes qui s'y trouvaient alors j'ai peut-être raté ce beau bupreste .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marithé, c'est le début de la saison! Après les pluies de ces jours derniers il va y avoir une quantité d'émergence et de belles observations à faire!

      Supprimer
  9. J'ai l'imprression qu'il apprécie les chatouilles !
    C'est vrai qu'il y a du monde sur les végétaux actuellement. Et pas tous désirables. j'ai observé dimanche une galle qui envahit les châtaigniers. La présence de ces Cynips du châtaignier en Savoie a été observée en 2010.
    Antoine s'est appliqué à ouvrir "la chose" et a photographier les 3 larves de Dryocosmus kuriphilus qu'elle contenait. J'aurais aimé qu'il s'oriente sur la biologie mais pour l'instant c'est du côté des cailloux qu'il a choisi de se diriger.

    RépondreSupprimer
  10. Une famille de petits bijoux!
    Moins exotique que ton phasme australien, il est néanmoins superbe et tes photos parfaites pour voir les détails de son exosquelette.
    Bises à vous deux et bonne semaine :)

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.