lundi 9 juillet 2012

Lavatère ponctuée, une invitée de marque dans le jardin.


Tous les ans je laisse pousser dans ou deux endroits du jardin, une grande annuelle que je nommais "mauve sauvage".. Elle apparaît en avril et commence à fleurir en juin. Je l’aime beaucoup à cause de ces nombreuses fleurs roses délicatement striées d'un rose plus soutenu. Perchées au bout d’un long pédoncule elles oscillent légèrement au moindre souffle d’air. Mais bien sûr aussi parce qu’elle sert d’habitat, de refuge et de nourriture à de nombreux insectes.

Je me suis enfin décidée à faire une recherche sur l’identité de cette plante et voilà qu’il s’agit de la Lavatère ponctuée, une plante protégée dans notre région. C’est dire que je suis doublement ravie de voir cette belle dans mon jardin.

De plus il s’agit aujourd’hui de mon 500 ème message sur ce blog. Normal donc d’avoir pour sujet cette plante que l’on trouve aussi sur les bords des chemins et les lieux incultes de notre région.

Parmi les insectes qui lui rendent visite, j'aime beaucoup voir les sauterelles. Ce sont en ce moment où la lavatère atteint une belle taille et compte de nombreuses fleurs, les juvéniles de Phaneroptera nana. C’est une sauterelle « tardive ».En ce moment bien des sauterelles sont déjà adultes, nous avons déjà suivi l’Ephippigère provençale, la grande sauterelle verte aussi a fini son développement, la belle Eupholidoptera chabrieri promène ses superbes couleurs dans les herbes.
Au fond de la fleur, une sauterelle juvénile de Phaneroptera nana.

Phaneroptera nana se rencontre au tout premier stade de son développement ici. Elle pourrait être confondue avec Leptophyes punctatissima, mais celle-ci n’est pas présente dans mon jardin.

Phaneroptera nana est d’abord toute verte et ne présente pas d’ébauches d’ailes.
Avec ses grandes pattes, Phaneroptera nana, au second stade ne craint pas le vide!

Au second stade, la couleur change un peu et on voit ainsi cette couleur plus rougeâtre(adulte, elle présente une ponctuation rousse) et surtout on voit une ébauche d’ailes. C’est actuellement le stade atteint par ces élégantes sauteuses. Quand on pense qu’une fois adultes leurs ailes dépasseront des tegmina (les ailes du dessus) et déborderont largement l’abdomen. Dans leur allure ce sont les pattes arrières démesurées qui attirent le regard. Je les verrai adultes vers la fin août.
Une toilette s'impose après un sommeil passé dans la fleur, tirer la langue est indispensable.

Dans les fleurs de la lavatère je rencontre parfois le matin des dormeurs ou des dormeuses !  C’est le cas de cette abeille solitaire dont j’ai du mal à déterminer l’espèce. Elle y dort et le matin lorsque le soleil la réchauffe, elle commence par une petite toilette qui comprends aussi des exercices d’étirements y compris de la langue.
La scolie hirsute cherche l'entrée de la fleur et sa source de nourriture.

Et voici maintenant toujours dans la famille des hyménoptères le plus gros visiteur de la fleur : Scolia hirta, la scolie hirsute. Elle fait près de 2cm et avec ses couleurs jaunes et noires impressionne, mais elle est  inoffensive.
Impressionnante mais inoffensive, la scolie ne pense qu'à se nourrir.

La femelle pourvue de fortes mandibules est un parasite des larves de  Scarabéidé vivant dans le sol, en particulier de certaines cétoines. Avec ses mandibules la scolie perce la larve et y pond un œuf qui se nourrira de ladite larve.
Oedemera nobilis , femelle, les fémurs postérieurs sont "normaux"

Bien d’autres insectes visitent la jolie fleur : cet Oedemere nobilis y fait une rapide visite. Ici une femelle dépourvue des grosses cuisses qui caractérise le mâle.
Tout au fond, Orthocephalus saltator trouve de quoi se rassasier.

Et voici une punaise Orthocephalus saltator réfugiée au fond de la fleur.On voit ses fémurs postérieurs très épais qui justifient son nom de "sauteur"!
Cette jolie plante est en fleur encore pendant quelques semaines et les insectes pourront encore y trouver bien de quoi se nourrir ou s’abriter.

Avec ce 500 ème message je tiens à vous remercier, vous abonnés et visiteurs de longue date de ce blog, ou visiteurs plus occasionnels qui me faites   le plaisir de parcourir ces pages.

A travers vos commentaires j’ai eu l’occasion de mieux connaître la vie du petit monde des insectes et d’avoir des échanges toujours très intéressants qui m’ont encouragée à poursuivre mes observations, source de bien des émerveillements ! Merci à tous!




20 commentaires:

  1. What an amazing photo the first one is. Although the rest of them are also beautiful, and with details of the insects, the first one somehow is the most delightful for my eyes :)

    RépondreSupprimer
  2. Tout d'abord félicitations pour ce 500eme message... Tes photos sont superbes comme d'habitude et de qualité exeptionnelle... Je t'avoue que j'aimerai bien, un jour, atteindre ton niveau!
    Cette varieté de fleur est vraiment magnifique! Tout comme toi, j'ai un petit faible pour les fleurs de couleur rose et je ne m'en lasse jamais!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Caroline, ton passage me fait grand plaisir!
      Je n'ai pas d'inquiétude: tu as tout l'avenir devant toi!
      Et ce rose que nous offres ces fleurs est superbe.
      Bonne journée à vous deux, en famille.

      Supprimer
  3. Félicitations Lucie pour ton 500 ème messages,
    ton blog est tout simplement magnifique merci à toi de nous ouvrir les yeux sur la nature !
    Bisous
    Marie-Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie Christine.
      Un petit conseil , demande à Caroline comment mettre ton blog en lien quand tu fais un commentaire.On pourra ainsi te rendre visite.

      Supprimer
  4. Nous joignons notre commentaire à Ce 500éme article, simplement pour dire que ces lavatères sont magnifiques en ce moment en Loire-Atlantique, et que, en plus d'être décoratives, nous venons de découvrir qu'elles sont les plantes hôtes de bien des insectes!
    Très bel article si bien illustré!

    RépondreSupprimer
  5. Félicitations pour 500 postes. Vous avez été très occupé. J'adore ce jolie petite fleur. Bonne semaine. Diane

    RépondreSupprimer
  6. Je feuillette les pages de ce joli blog et découvre enfin, sans m'y attendre aujourd'hui, le nom que je cherche depuis plusieurs jours, nom de cette butineuse si élégante .. Scolia hirta, la scolie hirsute.
    Merci :)

    RépondreSupprimer
  7. et j'ajoute à "joli" ... vraiment passionnant !

    RépondreSupprimer
  8. J'ai découvert ce jardin magique par le plus grand des hasard et, depuis, j'adore m'y promener quelques minutes tous les soirs !

    Sachant désormais qu'il y a 500 promenades différentes à ma disposition, je ne peux que me réjouir de savoir par avance que j'ai devant moi un an et demi de petit bonheur quotidien assuré!

    Merci :-)

    RépondreSupprimer
  9. Waou ! Encore un article de folie ! Bravo !!!
    Je parle de toi sur mon blog, l'article s'appelle " 2 mois "
    à bientôt

    RépondreSupprimer
  10. Joyeux anniversaire!
    Je souhaite à ton blog de recevoir autant de visiteurs que cette douce lavatère en a reçu dans ton jardin...

    RépondreSupprimer
  11. 500 messages instructifs avec de belles photos alors je dis Bravo Lucie.
    J'ai appris beaucoup de choses sur ton blog et je n'ai pas tout retenu mais cela vient peu à peu.
    Je ne connais pas cette lavatère ponctuée qui a de très jolies couleurs.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Bravo Lucie pour ces 500 messages tous plus originaux et instructifs les uns que les autres! C'est un privilège de faire la rencontre de toutes ces bestioles à travers l'objectif de ta caméra.

    Il existe plusieurs variétés de Mauves et de Lavatères, c'est un peu difficile de s'y retrouver. Une chose est certaine, ces fleurs sont des hôtes remarquables pour une foule de petits êtres!

    Merci pour ce magnifique reportage et ce 500e message!

    RépondreSupprimer
  13. Bien belles images d'une très jolie fleur qui héberge apparemment bon nombre d'insectes intéressants ou simplement beaux!
    J'apprécie ta Scolie d'autant que j'ai toutes les peines à en voir et quand ça m'arrive, elles ne me laissent pas les prendre en photo!
    Je t'envie aussi ton beau temps! Chez nous c'est bouché depuis plusieurs jours!
    Nous vivons en pulls! :(
    Bizzz et bonnes oirée à vous vous deux!

    RépondreSupprimer
  14. Belles photos avec des couleurs très sud, et des personnages aux personnalités uniques. :)

    RépondreSupprimer
  15. eh bien, nous voici gâtés une fois de plus !

    Donc oui, j'avais peur de la scolie hirsute - que je ne prendrai plus pour un frelon!

    Et je suis une fois de plus envieuse de toutes ces petites sauterelles que je ne sais pas voir...

    Compliments pour toutes ces belles photos
    - et pour ce n°500 !
    Félicitations pour la précision des informations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claudie, grâce à ta lecture attentive c'est corrigé!

      Supprimer
  16. Quel magnifique 500ème article ! Tout un monde merveilleux qui s'offre à nous grâce à ton blog et à tes articles riches et instructifs ! Vivement les 500 articles suivants ;-) !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  17. juste de passage ici pour t'offrir ce joli texte, qui débute avec les scolies
    http://www.ebooksgratuits.org/html/fabre_souvenirs_entomologiques_livre_3.html
    oui bon je sais tu dois le connaître par coeur...

    amitiés

    Claudie

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.