jeudi 17 février 2011

Volucella pellucens : la Volucelle transparente, un très joli Syrphe.

Volucelle quel joli nom pour un insecte. Souvent prises pour autre chose que ce qu’elles sont en réalité, ces jolies Diptères, avec deux ailes comme les mouches, font parties de la famille des Syrphes. On en compte 5000 espèces. Quand j’écris cela, j’essaie de me les représenter, plus ou moins grandes, plus ou moins colorées et la  tête m’en tourne!
Volucella pellucens femelle se nourrissant sur une fleur de ronce à mûres sauvage.
J’ai eu le plaisir de rencontrer une jolie Volucelle l’an passé lors d’une sortie en altitude autour de 1000 m au col de Bleine, un site bien connu des parapentistes. Et Volucella pellucens était présente .J’ai eu la chance de trouver un mâle et une femelle sur des fleurs.
Comme chez beaucoup de Syrphe, la femelle a les yeux écartés .Quels sont les aspects caractéristiques de ce Diptère ?
 D’abord c’est un insecte presque blanc et noir. Le thorax est bien noir et brillant. Une zone claire (d’où le nom de transparente) en haut de l’abdomen, puis le reste est d'un noir brillant.
La flèche sur la photo de détail montre les grandes soies qui sont situées au pourtour du scutellum, cette partie en forme d’écusson qui se trouve à la base du thorax ou en haut de l’abdomen.
Des yeux écartés et 3 ocelles entourées d'un peu de noir , c'est bien une femelle de Volucelle transparente.

Autre particularité sur la  tête de l’insecte la flèche montre les ocelles et elles sont un peu entourées de noir. Le mâle, lui a les yeux jointifs et pas de zone orangée entre les deux yeux.

Le zig zag noir sur les ailes est un autre signe de reconnaissance.
Le mâle est presque identique à la femelle, mis à part les yeux.
On peut rencontrer des insectes qui ne présentent pas une zone claire sous forme de bande comme la femelle, mais deux grandes taches claires en haut de l’abdomen comme c’est le cas du mâle que j’ai photographié. Mais ce n’est pas un caractère sexuel distinctif. Le numéro 84 de la Hulotte explique que cette zone claire contient de nombreux sacs aériens.
Un mâle de Volucelle transparente: les yeux sont jointifs .

Ces Syrphes pondent leurs œufs dans le nid des guêpes. Les larves  écloses se laissent tomber au fond du nid et se nourrissent des déchets qui y sont. Ces larves sont les éboueurs maintenant le nid des guêpes ou des frelons (en ce qui concerne la Volucelle frelon) propre. Se pose bien sûr la question de l’accès de la femelle dans le nid des guêpes. On n’y entre pas simplement déguisé, il faut aussi délivrer une empreinte olfactive correcte, sinon les dards sont de sortie ! Et il semble bien que nos belles mouches aient tout l’arsenal d’odeurs nécessaire pour passer au  détecteur  d’intrus sans problème.
Une femelle Volucella pellucens se nourrissant sur les fleurs.

Les larves hivernent dans le sol, à l’abri dans le nid où elles ont grandi. Les insectes adultes se nourrissent sur les fleurs comme nous les voyons ici. Les Volucelles  transparentes auraient une préférence pour les fleurs blanches. Heureusement que j’en ai photographié au moins une  sur une ronce de mûrier sauvage !

Pour rappel,  voici la présentation d'une autre Volucelle: la Volucelle frelon ou Volucella zonaria

12 commentaires:

  1. magnifiques images de cet insecte , et superbe descriptif , tu pourrais presque dans les tags ajouter les clés d'identification et on aurait une encyclopédie parfaite par ton blog :)

    RépondreSupprimer
  2. Volucella pellusens s'est déjà présentée devant Lumix... Il n'est pas en mesure, hélas, de montrer les facettes comme cela...
    C'est superbe !

    RépondreSupprimer
  3. Volucella pellusens s'est déjà présentée plusieurs fois devant Lumix, mais quelque soit sa bonne volonté, il n'est pas en mesure de montrer ainsi les détails pileux et les facettes des yeux...
    C'est magique de voir tout ça ! Merci Lucie

    RépondreSupprimer
  4. Merci de nous ouvrir les yeux sur tout cela... cette différence entre mâle et femelle est étonnante !

    RépondreSupprimer
  5. elle est vraiment très belle cette syrphe...et ton post est toujours aussi passionnant pour découvrir ces miniatures que sont les insectes...

    RépondreSupprimer
  6. Encore un excellent article avec de belles images ! Pour ma part, je ne connais que la zonée, qui est magnifique aussi !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  7. Désolée, en sous-marin depuis 48 heures!!
    Me revoilà!!
    Elle est superbe et tes photos particulièrement réussies!
    Je pense qu'un autre signe distinctif sont ces taches sur les ailes!
    Va falloir que j'aille voir dans mes photos non publiées de diptères si je ne l'ai pas... Le mâle me dit quelque chose!
    A les regarder ensemble ici, je les aurais pris pour 2 espèces proches mais différentes!!
    Bravo et bonne soirée, Lucie!

    RépondreSupprimer
  8. Je la connais bien celle là pour l'avoir déjà dans ma collection mais j'avoue que les photos détaillées très réussies de ton article ainsi que tes explications m'auront permis d'en connaître un peu plus sur elle.Merci Lucie pour cette leçon instructive.

    RépondreSupprimer
  9. Bravo !
    Superbes photos (qu'avez-vous comme appareil ?!...).
    Descriptif riche !
    Un vrai régal !!!!
    J'ai croisé cet insecte hier, pour la 1ère fois ! Ca n'a pas été une mince affaire de l'identifier (1h à chercher sur internet ! lol) mais au final j'ai appris bcp de choses !
    Merci pr ce joli blog !

    RépondreSupprimer
  10. Réponses
    1. Pas du tout! C'est un insecte totalement inoffensif!

      Supprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.