lundi 17 janvier 2011

Le héron cendré (Ardea cinerea) prêt pour la noce!

Tout le monde connait le Héron au long bec emmanché
« Un jour sur ses longs pieds allait je ne sais où
Le Héron au long bec emmanché d’un long cou. »
Le Héron cendré est un oiseau commun que l’on rencontre un peu partout justement cherchant sa pitance au bord des cours d’eau, lacs ou étangs.


Jeune héron à la recherche de sa pitance quotidienne.

L’hiver est la saison où en plus de chercher son repas, il cherche aussi une compagne. Il niche alors en colonie et l’ensemble de leurs nids forme ce que l’on appelle une héronnière. C’est un arbre, parfois plusieurs arbres dans lesquels les couples ont construits des nids. Ces nids sont occupés année après année si l’endroit convient.


Le soir ne va pas tarder, on retourne à la héronnière.

Il faut qu’il y ait de quoi trouver des matériaux de construction, car les anciens nids sont parfois défaits partiellement pendant les intempéries hivernales. Et le couple aménage son nid en apportant des matériaux divers. C’est surtout un moyen de renforcer la cohésion du couple car il faut avoir confiance en son partenaire pour assurer la couvaison et surtout nourrir une nichée extrêmement vorace.


La héronnière en hiver permet de voir les vieux nids, en bas au premier plan.


Et bien sûr la nourriture doit être abondante et facile à trouver.
La visite de cette héronnière ces derniers jours nous a montré que l’activité avait déjà commencé pour certains couples.


Bec bien orange, plumes au vent,je suis prêt pour le mariage.

Mais j’ai surtout vu un jeune héron en tenue nuptiale faire des appels à tout héron qui passait à proximité. Du style :"je suis beau, je suis prêt à trouver à fonder une famille".
Au soleil couchant il était magnifique.
En tenue nuptiale un critère est bien visible : le bec prend une belle couleur orangé.En plus de cela de longues plumes blanches ornent la poitrine .


Et personne ne veut se marier avec moi?

Si on compare notre bel oiseau perché sur la héronnière au premier, surveillant les eaux de l’étang , on note bien la différence de coloration.
Comme nous sommes dans la partie méridionale du pays la nidification est précoce.
Mais pendant l’essentiel de l’activité se fait au mois de février.
C’est un oiseau protégé depuis 1975.

16 commentaires:

  1. Ces photographies sont belles. Hérons sont magnifiques oiseaux. Diane

    RépondreSupprimer
  2. De bien belles photos de cet équilibriste hors pair!
    Très beau reportage, info surprenante que certains soient déjà prêts à se "marier"!!!
    Le prochain coup de froid risque de les ... refroidir un peu, provisoirement!!
    Tes portraits sont splendides, bravo pour celui qui se pose en haut des branches! On les croirait maladroits, quel étonnement de les voir faire!
    Bisous et bonne journée à vous 2!

    RépondreSupprimer
  3. Bel oiseau, bandit masqué qui vient pêcher nos poissons rouges sans vergogne ! lol

    RépondreSupprimer
  4. J'admire tes photos, merci Lucie :)

    RépondreSupprimer
  5. Bravo Lucie.
    Tu as réussi à faire des photos très originales de cet oiseau, avec un commentaire plein d'humour et bien renseigné.

    RépondreSupprimer
  6. Vous avez de l'avance dans votre coin de paradis: c'est très bien, cela me permet de partir en randonnée et de débusquer cet oiseau avant que les parades commencent: Bec rouge et plumes sur le devant, indices significatifs.
    En tous les cas, tes photos sont très belles et honorent cet échassier peu apprécié par les propriétaires d'étangs ou d'élevage de truites.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai l'impression de me répéter à chaque commentaire en te disant combien je suis en admiration pour tes photos et combien j'ai plaisir à suivre tes explications, merci encore pour ce partage
    Bonne soirée Alain

    RépondreSupprimer
  8. Tes photos de héron cendré sont superbes et je vais avec Alain aller voir un endroit où nous en avions vus il y a quelques mois.
    Peut-être aurons nous la chance d'en voir et de les observer
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. magnifique image que l'avant dernière
    parmis d'autres très belles , je voudrais juste ajouter que même si son milieux le plus naturel est les zone dites humides comme tu le précise dans tes premières lignes , il est de plus en plus fréquent et nombreux a aller se nourrir en plaine, il mullote trés bien je pense que c'est un oiseau très mais vraiment très intelligent capable de s'adapter et d'évoluer trés vite , il n'est pas rare ici de voir des hérons rassemblés par une dizaine en zone complétement sèche ayant compris qu'une certaine abondance s'y trouvait tout aussi facile a attraper qu'un batracien ou un poisson

    RépondreSupprimer
  10. Superbes portraits de ce prince de notre contrée.
    Je n'ai jamais fais attention à leurs nids, je n'aurais pas pensé à les chercher dans les arbres, c'est marrant.

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  11. De magnifiques photos !Les hérons sont trés nombreux en bord de Sarre où ils chasse aussi dans les prés et champs.J'ai eu l'occasion d'approcher une héronnière située sur une presqu'ile du lac de Mittersheim,la puanteur qui régne sous les nids est impressionnante.

    RépondreSupprimer
  12. j'ai pensé a toi aujourd'hui , j'ai vu 8 hérons dans un labour frais qui faisaient concurrence aux vanneaux :)

    RépondreSupprimer
  13. Ces images et se reportage sont très bien! J'adore le choix de photos ;)

    RépondreSupprimer
  14. Certains passereaux semblent aussi déjà arborer des colorations nuptiales... Tout ces oiseaux que je vois mais dont Lumix ne parvient pas à s'emparer !
    Heureusement que je peux les admirer en détail et dans des attitudes étonnantes ici grâce à toi.

    RépondreSupprimer
  15. Je me joins au concert de louanges et y vais moi aussi de mon compliment pour le travail de photographe animalier que tu a su maitriser de main de professionnelle.
    Bravo Lucie un reportage magnifique.

    RépondreSupprimer
  16. Ici aussi dès fin décembre il fait pas mal de bruit et transporte les branches au sommet des arbres. En effet il se nourrit de souris, mulots et même lapereaux même s'il est plutôt friand de poissons. Il est bien beau dans son désir de plaire!

    RépondreSupprimer

Votre avis sur ce sujet m'intéresse;je lis toujours les commentaires avec beaucoup de plaisir, ...même si je n'y réponds qu'occasionnellement.