vendredi 31 octobre 2008

Il pleut , il pleut...

Et la pluie me fait penser à la grenouille! Sauf qu'ici, dans le jardin il n'y en a pas !!Mais nous avons plusieurs rainettes!
La différence? Elles sont beaucoup plus petites (5 cm adulte), elles sont arboricoles et aiment se chauffer au soleil!
Les mâles ont un chant extrêmement puissant, mais se taisent dès que l'on s'approche. Même avec des ruses de Sioux je n'en ai jamais vu chanter!
Cet été j'ai eu la chance de trouver des juvéniles de rainettes méridionales. Celle-ci a passé une dizaine de jours sur cet eupatoire à feuilles de chanvre aux heures chaudes, sous le parasol formé par les feuilles. Sa taille : 2 cm de la pointe du nez aux fesses.
Il me fallait bien regarder pour la trouver! Une autre l'accompagnait mais se cachait bien davantage.


Et puis un jour , plus personne! Je me suis bien interrogée sur leur sort!
Quand , il y a à peine trois jours, à 5 mètres de l'eupatoire, dans un gros pied d'herbe de la pampa aux feuilles bien coupantes, en revoilà une!
C'est bien une juvénile , elle a un peu grandi , mais n'a pas atteint sa taille adulte..Et sa copine ( ou son copain?), l'accompagnait , mais n'aimant la célébrité, a vite rejoint l'intérieur du végétal.


Je suis très contente qu'elles se plaisent chez nous, d'autant que dans un autre massif , j'ai revu 2 adultes qui se chauffaient au soleil d'automne!

mercredi 29 octobre 2008

Des nouvelles de madame Mante religieuse!

Que devient la mante religieuse après avoir pondu ses oeufs?(Un mariage arrangé, un mariage réussi)

Sa vie n'est pas terminée! Ayant constaté que son abdomen était encore bien gros, je me suis dit qu'elle n'avait pas encore pondu tous ses oeufs. Comme elle ne se décidait pas à le faire, peut-être ne sont -ils pas tous fécondés ai-je pensé!!

J'organise une seconde rencontre avec le mâle. Madame grimpe gentiment sur ma main et je la porte dans le bac de monsieur!
Ne riez -pas ! Quelle est la première chose que fait notre mante? Une toilette minutieuse!!
Ensuite tout se passe très bien! L'accouplement dure près de 2 heures. Le mâle s'écarte rapidement et je remets madame dans son bac!
Et là, elle se restaure d'un bon criquet bien sautillant!

Il lui faudra ensuite 8 jours pour pondre...dans le fond du bac(et non sur la branche sur laquelle se cache sa première oothèque) , comme si elle refusait de mettre tous ses oeufs dans le même panier!!

Voilà quelques images illustrant sa manière de manger.



Les pattes ravisseuses maintiennent fermement le criquet et le repas commence par la tête.
 
Une fois la tête percée , elle consomme l'intérieur.

Le repas dure près d'une heure, les seules parties abandonnées sont les ailes.S'en suit ensuite un nettoyage rigoureux des pattes ravisseuses.

lundi 27 octobre 2008

Criquet égyptien adulte

Voilà un exemplaire adulte de criquet égyptien, sûrement une femelle étant donné sa grande taille. Avec une longueur d'environ 7cm, il ne passe  pas inaperçu.
Cela fait 2 ou 3 jours que je le vois voler bruyamment autour de la maison.
Ce matin Anacridium aegyptium de son nom latin, prenait le soleil au sol, devant la cuisine


Très vite, elle est partie se camoufler davantage! Vue de dessus, on voit ses yeux caractéristiques et l'arête centrale du pronotum.
Plus tard je l'ai retrouvé dans les grandes feuilles de l'herbe de la pampa.


Nous avons joué à cache cache. D'abord complétement caché, l'insecte a ensuite montré un oeil , (vu la curiosité , c'est sûrement une dame!!); puis a marché à reculons , à l'envers sous la feuille, d'où cette photo amusante!


Ps : ce n'est pas l'individu photographié ici : celui-ci a bien ses 2 puissantes pattes sauteuses!


dimanche 26 octobre 2008

Epeire diadème

L'automne est installé dans le jardin et pour certaines araignées, c'est la saison des grandes toiles!Eh oui,née au printemps, l'araignée et sa toile n'ont cessé de grandir(jeune araignée=petite toile).

Quelle ne fut pas ma surprise hier matin au fond du jardin d'apercevoir une très grosse araignée à 2 mètres du sol. L'endroit se trouve sous de grands arbres ,il est peu éclairé..Là, le soleil encore bas envoyait un beau rayon , pile sur la bestiole!!
Pour ne pas vous effrayer...., voici le détail de son ornementation. La beauté du dessin, l'harmonie des couleurs, me réconcilie avec les araignées .


Vous avez deviné, il s'agit d'une Epeire diadème, une araignée commune. La croix que l'on voit en bas du dessin , lui donné aussi le nom d'araignée porte -croix.
Mais celle -ci, car c'est une dame , a atteint une telle impressionnante. Son corps fait bien 3 cm!
Aussi dodue, elle ne va sans doute pas tarder à pondre.

La voici dans sa toile qui fait plus de 50 cm dans son plus petit côté.
Pour l'anecdote, je l'ai vu pendant 1 heure le matin et ensuite de 11heures à 18 heures , elle n'était plus visible ,le soir elle est revenue se placer au centre de sa toile!
Merci au numéro 74 de La Hulotte , une mine d'information sur les araignées à toiles géométriques!

vendredi 24 octobre 2008

Arachnocephalus vestitus et larve Trigonidium cicindeloides.

Sous ce nom compliqué se cache un grillon!



Se cache, car on ne les voit pas souvent et encore plus rarement sur un brin d'herbe ou une feuille. Celui-ci est donc une exception ! Il aime les endroits chauds.

C'est une femelle , on voit au milieu de ses longs cerques, un ovopositeur rectiligne. Elle n'a pas d'ailes , le corps est couvert d'écailles
Arachnocephalus : à tête d'araignée car elle a 2 excroissances au milieu du front, entre les antennes.

Et voici une photo d'une larve , il s'agit en fait d'un autre grillon :Trigonidium cicindeloides, sans doute encore un peu plus rare à observer dans la nature. J'en ai vu 2 se promener sur les feuilles du knifolia et rapidement disparaître dans la végétation. J'ai eu beau y retourner régulièrement, je n'en ai plus jamais revues.
La larve possède déjà des cerques de bonne taille et des antennes ( elle en a bien 2, la seconde n'étant pas visible selon l'angle de la prise de vue) impressionnantes! Le corps de l'insecte fait environ 5mm!

mercredi 22 octobre 2008

Coreus marginatus

Cette jolie punaise se promenait sur les bords des grandes feuilles de blettes sauvages. Comme il lui manquait des ailes, je me doutais bien qu'il s'agissait d'une larve.









 Voici une vue de profil , bien amusante pour voir son abdomen dodu et surtout les petites excroissances de son dos, ainsi que son rostre replié!
Après consultation du forum Insectes.org, son identité me fut confirmée.

Coreus marginatus est, paraît-il une punaise commune! (Chez moi ce n’est pas l’espèce que je vois le plus)
Et voici maintenant un exemplaire de l’adulte, appelé communément Corée brune ou même punaise brune.


Bien que de couleur uniforme la délicate nervation de ses ailes brille à la lumière et rompt la monotonie de la texture de son dos !
En y regardant de très près on voit une ornementation symétrique sur son pronotum de forme très artistique ! Un souci esthétique peut-être!

Somme toute , un insecte moins banal qu'il n'y paraît!



lundi 20 octobre 2008

Un tour à la pâtisserie!

C'est ce que j'ai l'impression de faire en regardant ces images.
On commence par Icerya purchasi , un joli gâteau surmonté d'une montagne de chantilly! Cela a l'air d'être vraiment appétissant!

 
Je vous présente la dame , car c'en est une avec sa descendance. Car la chantilly contient une bonne centaine d'oeufs de .....cochenilles australiennes . Où est l'insecte?

Eh bien c'est la tartelette rouge! Elle mesure 5mm. Elle a la mauvaise habitude de s'installer sur les agrumes ou à proximité! Ici il s'agit d'une tige de mélisse.

De ce sac sortent ensuite de minuscules larves(0,5mm)

Sur l'image suivante on en voit une,en dessous de l'adulte.




Comme je suis gourmande, je vous présente un second gâteau!



Il est si petit que vous ne risquez pas une indigestion : 3 mm au maximum! Il s'agit cette fois-ci d'une cochenille chinoise : Ceroplastes sinensis!Toujours un ravageur des Citrus.Ce gâteau est en fait une larve au stade3, aux 2 premiers , elle est toute blanche, donc moins appétissante!

dimanche 19 octobre 2008

Une jolie chenille àidentifier!

Il fait gris aujourd'hui et même un peu humide .Ceci explique sans doute que cette chenille ne se soit pas mieux dissimulée.
Elle était sur une tige de lilas.
 

Dissimulée parmi le feuillage on la voit peu. Sa tête a la couleur d'un bourgeon. On voit ses pattes terminées par une griffe.


Et voici sa partie postérieure avec ses fausses pattes






Cette chenille, que je pensais être une Phalène du bouleau, n'en est pas .Corrigé par un commentaire d'un spécialiste, voici une un lien qui montre cette chenille.
LePhalène, vit essentiellement sur les bouleaux .On observe 2 formes :claire sur les bouleaux campagnards et une forme sombre qui est observée sur les bouleaux des régions industielles. L'écorce des arbres étant obscurcie par les fumées et les pollutions industrielles, les papillons clairs trop visibles, sont éliminés par leur prédateurs, les oiseaux .Seuls les individus sombres survivent et se reproduisent.
Merci à qui saura me donner le nom de ma chenille.

vendredi 17 octobre 2008

Rattus norvegicus, rongeur opportuniste et squatteur occasionnel!

Je vais vous raconter une petite histoire

Au printemps, une merlette avait construit un nid dans un des grands yuccas, au fond du jardin , mais ne l'avait pas utilisé.

Un soir en passant, je vois quelque chose dépasser du nid : je me dis chouette, il est quand même occupé! Je m'approche et je vois des oreilles roses et un nez moustachu : c'était Ratatouille qui squattait le nid , à mon approche, il file.
Tout l'été le nid n'a pas été occupé.
Il y a quelque jours je nettoie dans le coin et je décide de récupérer le nid. En le tirant vers moi, il y a plein d'épluchures de fruits de Pittosporum qui tombent ( ce sont des fruits verts de la taille d'une noisette et qui contiennent des petites graines enveloppées dans une peau rouge).
Je regarde d'un peu plus près et je vois des morceaux de peaux rouges!Le Ratatouille adore les graines contenues dans le fruit , mais recrache les peaux! Car c'est un fin gourmet!



Il avait donc installé sa salle à manger dans le nid, à 2 mètres du sol et à 3 m de la source de ravitaillement.
C'est un malin!
Voici le nid que j'ai mis dans une fourche pour le photographier
 


Voici le détail , tout ce qui est rouge, vert, blanc ou noir provient des fruits mangés par le rat!
 




Et voilà le cousin du coupable , photographié l'année dernière , pris en flagrant délit de gourmandise dans le Pittosporum.

Bonne fin de semaine à tous.

lundi 13 octobre 2008

Mariage réussi!


J'ai attendu avec impatience, de voir si mon couple de mantes religieuses aurait une descendance après leur séance nuptiale du mardi après -midi! Eh bien, vendredi vers 14 heures j'ai vu la femelle en action!

Elle s'est installée à l'intérieur des branchages de son habitat et à l'aide de ses "rétrofusées", en fait les cerques , elle a palpé le support , s'est un peu déplacée et repalpant bien le petit morceau de tige, sans doute pour s'assurer de sa solidité, s'est mise à pondre.
 




Voici une photo de la terminaison abdominale et on voit les cerques segmentés et servant donc à la palpation du support.
La ponte ressemble à un gel translucide sortant d'un tube, (l'abdomen de l'insecte)Elle a duré 2 heures! D'abord de la taille d'une tête d'allumette, puis de celle d'un noyau de cerise, je l'ai vu atteindre celle d'une très grosse olive.

Voici une photo prise le lendemain qui permet de voir au premier plan l'oothèque et la génitrice qui , dirait -on, le surveille.

Depuis, elle n'est pas très active, ne quitte presque pas cette position

L'oothèque est bien installée à l'intérieur des branchages.
Je continue mes observations et je laisserai la ponte à l'extérieur mais protégée dans le bac pour qu'elle ne soit pas parasitée!
Bonne journée à tous!





dimanche 12 octobre 2008

Chrysotoxum intermedium, joli syrphe!

A l'heure où le soleil commence à bien réchauffer l'atmosphère les mouches se réchauffent sur les plantes et en profitent pour faire leur toilette!

Ce joli syrphe a attiré mon attention.
 

Il pose de manière idéale: ailes bien écartées, gentiment presque immobile sur la tige du rosier.

Avec l'aide du forum Insectes.org, il est établi qu'il s'agit d'un Chysotoxum intermedium.Ici
Sa larve vit dans la terre du jardin ou le bois pourri.

C'est un excellent imitateur, on prendrait bien cette mouche pour une guêpe! Il éloigne ainsi les éventuels prédateurs




Ce sont les antennes qui indiquent(en partie) qu'il s'agit d'un intermedium : le dernier segment, le plus gros, est plus long que les 2 premiers réunis.

vendredi 10 octobre 2008

Crioceris duodecimpunctata



Voici un petit coléoptère qui s'est installé tout en haut d'une prêle pour se toiletter!

Les points sur ses élytres , six sur chacune, m'ont aidé à l'identifier!

Il s'agit du Criocère à 12 points, un ravageur de l'asperge. Il en existe un autre Crioceris asparagi!

Je ne cultive pas d'asperges, dans mon sol argileux, c'est mission impossible. Je pense qu'il a dû prendre les prêles qui poussent fort bien ici, pour un plant d'asperge! Il doit être un peu étourdi car il a l'aile mal pliée sous son élytre droite!

Avec 6 pattes, on a de la marge pour se frotter!!
Bon week end !

jeudi 9 octobre 2008

Un mariage arrangé!

M’étant intéressée aux mantes religieuses, je suis allée en observer sur un site à 600 m d’altitude. J’ai d’abord appris à les chercher, puis à les regarder ! J’ai ensuite attrapé et pris en pension 1, puis 2 exemplaires pour les regarder vivre. Au bout de 8 jours elles retournaient( bien engraissées) sur leur site d’origine.

Parmi ma « récolte », j’ai eu une mante juvénile : taille petite et ailes absentes ! Elle a rapidement mué : elle était adulte Ses ailes d’abord petites, ont poussé jusqu’à dépasser son abdomen. Elle avait bon appétit : un criquet le matin, un le soir ! Cela a duré 3 semaines. Puis ayant un abdomen bien développé, elle a arrêté de s’alimenter !
Je me suis dit qu’elle était arrivée à maturité et qu’il lui fallait maintenant un mâle, la raison d’être d’une mante étant la reproduction.


Retournée sur mon site d’observation, je lui ai cherché un mâle. Difficile, difficile, nous sommes le 7 octobre ! Je n’ai trouvé qu’un exemplaire après 2 heures de recherche. (Je n’ai vu aucune femelle !)





Prudente je le mets en présence de la femelle sous ma surveillance ! Rien ne se passe.
Pour la nuit il retourne dans son bac, pourvu de 2 criquets !
Le lendemain, en début d’après midi, au moment où la température atteint une agréable douceur, il retourne voir la femelle.
D’abord chacun reste dans son coin, puis il se rapproche de madame et une heure plus tard, le mariage est consommé.
Curieuse, je les observe. La femelle se promène, elle s’installe sur une petite branchette du végétal posé sur la table du jardin ! Elle nettoie ses pattes ravisseuses, lève les yeux au ciel… ! Cela dure 2 heures. Jamais elle ne fait mine de vouloir manger son compagnon ! Quand ils se séparent, le mâle s’envole un peu plus loin.
Je remets chacun d’eux dans son bac respectif, pourvus de criquets bien vifs !
J’attends maintenant de voir si la femelle va pondre, et au bout de combien de temps !

Désolé, je n'ai pas osé les déranger pour trouver un site plus dégagé pour avoir une meilleure image!

mercredi 8 octobre 2008

Macrothylacia rubi, une chenille!


Voici , in situ, une chenille qui m'a intriguée! En marchant le long d'un sentier j'en ai vu des dizaines , le matin de bonne heure. A la redescente, plus aucune! C'est cette attitude, roulée en rond qui lui a valu le surnom "d'anneau du diable". Moi, je la trouve bien jolie avec ses poils brillants au soleil!!


Heureusement , dans ma petite boîte, j'ai prélevé un specimen!


Elle fait 10 cm de long, ici elle est au dernier stade. C'est adulte qu'elle va passer l'hiver et ce n'est qu'au printemps qu'elle se transformera en papillon!

Devant des feuilles de Ronce, elle ne résiste pas et se met à table! Pas de doute , c'est bien la chenille du Bombyx de la Ronce, papillon qui vole le soir pour le mâle et la nuit pour la femelle.



Voici une photo permettant de voir sa tête et ses vraies pattes, se terminant par des griffes.

Et encore de plus près!







lundi 6 octobre 2008

Zodion : une mouche de la famille des Conopides

Cette mouche faisait sa toilette sur de petites fleurs d'asters.
C'est son abdomen recourbé qui m'a orienté vers la famille des Conopides.


C'est probablement Zodion cinereum, à cause de sa couleur grisâtre et de ses antennes rouges!

Sa larve est un endoparasite des abeilles du genre Halicte, qui font leur nid dans le sol.


Nous pouvons voir ici une caractéristique des Diptères : leur seconde paire d'ailes est remplacée par des balanciers . C'est la tache blanche au- dessus de la dernière patte. La mouche fait environ 7 mm.

samedi 4 octobre 2008

Le Criquet égyptien.

Anacridium aegyptium, est présent dans le Sud de la France , toute l'année. Mais comme il ne chante pas, on le repère moins. J'en ai un exemplaire assez particulier dans mes agapanthes. Cela fait plus d'une semaine que nous avons rendez- vous tous les jours entre 11 et 13 heures!

Notre criquet prend alors le soleil. Le reste du temps , j'ai beau le chercher, il est bien caché et dans l'univers vert des plantes , il est difficile à trouver!






Pour le reconnaître , c'est facile : il a les yeux rayés!
Et celui-ci ne peut être confondu avec aucun autre : il est unijambiste. En effet il lui manque une de ses grandes pattes sauteuses!

Il n'a pas l'air le moins du monde gêné par son handicap!

C'est un jeune, ses ailes sont courtes. Il va encore muer, changer de couleur, sera plus beige tirant sur le gris et vit alors dans les arbres! Ses ailes sont alors plus longues que son abdomen!
Sa couleur verte est un bon camouflage.
Bon week end à tous!

Ceratitis capitata,la femelle!

Mauvaise nouvelle pour mon jardin!

Voici maintenant une femelle de Ceratitis capitata! Après avoir vu le mâle faisant sa toilette dans le bosquet d'agapanthes, hier, j'ai vu une femelle au même endroit! D'ici à ce qu'ils nous fassent plein de petits !!!



.
Son abdomen avec son ovopositeur ne laisse pas de doute. Sur le site de Monsieur Aramel, il est précisé que celui -ci est "téléscopique". Ici il est en position "fermée"!
Autre différence avec le mâle: les soies sensorielles placées sur le dessus de la tête , ne se terminent pas en "palettes".



Cela n'en reste pas moins une très belle mouche!

mercredi 1 octobre 2008

Ceratitis capitata,une belle très dangereuse!

Il s'agit en fait de la mouche méditerranéenne des fruits.
Ce sont ses beaux yeux qui ont attirés mon attention!





Cette petite mouche fait moins de 5mm. Le dessin sur son thorax est d'une précision! L'abdomen rayé de couleur orangé clair .

C'est un mâle!

Pourquoi? Parce qu'il porte au milieu du front 2 soies aplaties au bout.On les voit bien sur la photo du bas qui débordent de part et d'autre des yeux.

Les femelles en sont dépourvues.

Mais comme dit dans le titre c'est un vrai danger pour les fruits. Cette beauté est considérée comme le ravageur le plus destructeur des fruits : ses larves s'attaquent à plus de 260 variétés de fruits et légumes entre les 45ème parallèle N et S